Catégories
Pages
S'abonner

Bilan du Bike & Run de dimanche dernier, à Grenoble

Publié le Thursday 25 June 2015 dans la catégorie Sport & Santé

La semaine dernière, je faisais un Bike & Run à Grenoble, avec Jonathan. S'il est évident que nous avons gagné le prix de l'humour, les performances n'étaient pas au rendez-vous.

Un Bike & Run à l'américaine

Un Bike & Run est normalement une course en relai, qui se dispute par équipe de deux, un coureur et un VTT, et comme toutes les courses, c'est le premier (binôme) arrivé qui gagne. En fonction de la volonté des organisateurs, il y a deux techniques :

  • si le vélo n'a pas d'importance : le VTTiste part devant, pose le vélo par terre, et continue en courant. Quand le premier coureur arrive au vélo, il rattrape et dépasse le second coureur, pour laisser ensuite le vélo par terre, etc.
  • si le vélo ne doit pas rester à terre : le binôme reste côte à côte du début à la fin de la course, et est limité par la vitesse du coureur à pied.

bike and run inscription

Ici, c'était un troisième type de course, à l'américaine, sur deux boucles différentes. Pas vraiment un Bike & Run du coup : le coureur ne faisait que courir, le VTTiste ne faisait que du VTT. A l'américaine, pourquoi ? Parce qu'il fallait faire le maximum de tours en 2h30. L'organisation était faite par l'association des Mouflons, et la course se déroulait à Saint-Paul-de-Varces.

la cornue parcours vtt trail

Je n'aime pas le VTT

Si je fais de la route, et que je faisais de la piste, le tout, en prenant bien soin de ne pas me salir en cyclocross ou en VTT, c'est tout simplement parce que je n'aime pas ça. J'aime l'efficience, la précision ; quand j'appuie sur une pédale et que je glisse dans la boue, c'est tout sauf efficace ou précis.

équipe une petite mousse

Si j'ai participé à cette course, c'est parce-que ça me faisait marrer de faire une activité avec Jonathan, et que je savais qu'on allait bien se marrer. Absolument pas parce que j'aime le VTT, les cailloux, la boue, ou les ruisseaux. Une Petite Mousse était sponsor de l'évènement, et il fallait donc faire honneur à la bière.

compteur garmin 1000

Comment fixer un compteur trop grand ? Avec le maïs soufflé des coffrets Une Petite Mousse !

Premier tour, discussion avec les taupes

Le premier tour a été violent. D'abord parce que je suis parti à froid, réellement sans avoir mis le moindre coup de pédale en guise d'échauffement. Ensuite, parce-que j'ai découvert ce qu'était le VTT avec mon corps d'adulte (la dernière fois que j'en ai fait, j'avais 10-12 ans).

premier passage relais cornue

La montée a donc été horrible, avec le cardio à 176-180 pulsations par minute. Essouflé, pas vraiment mal aux jambes, mais je savais que si je forçais davantage pour compenser, je ne tiendrais pas 2h30. J'ai donc géré comme j'ai pu, avant de découvrir la descente…

lokan chute boue VTT

Premier tour, et déjà couvert de boue

C'est à ce moment là que je me suis rendu compte que le pire était à venir. Les glissades sur la boue, le guidon qu'il faut beaucoup plus tourner qu'en route, les freins qui ne freinent pas, le manque de lucidité, et… les chutes ! Premier tour, je vise donc à droite, et je tombe à gauche. Bravo le veau !

Deuxième tour, un peu de jardinage

Pour le deuxième tour, j'ai voulu gérer mon effort, et j'ai donc un peu moins forcé. On voit d'ailleurs sur ma trace Strava que j'ai trouvé un bon rythme dès le second tour, et que je m'y suis cantonné pour les autres tours. J'ai parfois eu des excès de confiance sur des virages, ou des passages glissants, mais je n'ai jamais réussi à me sentir à l'aise en descente (on ne se rend vraiment pas compte de la pente sur la vidéo).

Bref, toujours est-il que je finis mon tour avec une grosse branche accrochée à mon dérailleur, arrivée là par je ne sais quelle magie. Quand je vous disais qu'on a été l'équipe la plus drôle !

jardinage VTT lokan

Bilan des courses ?

Ce Bike & Run a été une horreur, car encore une fois, je ne prends aucun plaisir sur un VTT (ou peut-être que j'en prendrais davantage si j'étais plus entrainé ?). Vous pouvez jeter un œil au classement, si ça vous tente. Si on a fini royalement avants-derniers du classement masculin, il est utile de préciser que nous étions peut-être les deux seuls participants à autant rigoler ! Non, vraiment, les autres n'étaient pas drôles du tout, ni polis (un seul cycliste s'est annoncé avant de me doubler, alors que j'ai passé mes descentes à me faire doubler).

mariaucam hydratation

Madame s'est très bien occupée de nous durant cette course

Un grand merci à ma petite Marie qui nous a alimentés, hydratés, et photographiés. C'est grace à elle si vous voyez ces beaux clichés, et que cet article peut exister. Comme d'habitude, cliquez sur les images pour les retrouver en pleine résolution sur Flickr, avec les EXIF.

bilan compteur garmin  la cornue

La dénivellée impressionnante de cette épreuve

Vous pouvez également accéder à ma trace Strava pour le VTT, ainsi qu'à celle de Jonathan pour la course à pied, et nous mettre des kudos à tous les deux. Ça fera toujours plaisir. Sur le seul passage plat, pas vraiment technique, je fais tout de même le KOM du segment.

friendship and happiness

Je vous remercie d'avoir lu cet article, et il me tarde la prochaine version de lokan.jp pour que vous puissiez apprécier davantage ces articles pleins d'images.

Je vous fais des gros bisous.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.