Mon non-test du MacBook Pro 14" M3 en trois points

Publié le vendredi 29 décembre 2023 dans la catégorie G33K

Que vaut mon MacBook Pro M1 Max contre un MacBook Pro 14" M3 ? Est-ce qu'il est ridicule ? Est-ce qu'il est plus puissant ? Je vous présente les caractéristiques qui font la différence pour moi.

Les critères qui font la diff' POUR MOI

Cet article est très personnel. Je ne veux pas vous proposer un test du MacBook Pro 14" équipé d'une puce M3. Je veux vous parler de trois aspects de cet ordinateur qui retiennent mon attention. Ces trois points sont, dans l'ordre :

  1. Les conséquences du passage sur une puce Wi-Fi 6E
  2. Les performances de la puce M3 comparée à la M1 Max de mon MacBook Pro
  3. Les différences (bonnes ou mauvaises) entre un écran de 14" et de 16"

Je vous propose donc de détailler ces trois aspects, et uniquement ces trois aspects, dans cette vidéo. En revanche, si vous voulez que je compare d'autres aspects de cette machine, n'hésitez pas à le demander dans les commentaires.

Les débits en Wi-Fi 6E

Quand Apple a annoncé les MacBook Pro M1 Max, je ne comprenais pas qu'ils ne soient pas équipés d'une puce Wi-Fi plus rapide. Une machine aussi disruptive se devait de l'être sur tous les éléments qui la constituent. Réellement, au quotidien, c'est un manque pour moi. C'est pour cette raison que j'ai un câble RJ45 qui traverse mon salon : pour pouvoir câbler le MacBook Pro les fois où j'ai besoin de débit réseau (transfert de vidéos, sauvegardes, etc).

customAD_HaizeProject_v1

Pour parler technique et rappeler les bases :

  • Le débit théorique du MacBook Pro M1 Max est de 1200 Mbps en 5 GHz avec une largeur de bande de 80 MHz
  • Le débit théorique du MacBook Pro M3 est de 2400 Mbps en 6 GHz avec une largeur de bande de 160 MHz
  • On double la largeur de bande, donc on double le débit (on en a parlé ici)
  • Le Wi-Fi, à la différence du câble, est "half-duplex" et non pas "full-duplex" (le débit théorique est à diviser par deux)

Sachant ça, la grande question est de savoir quels débits réels on est en droit d'attendre d'une connexion en Wi-Fi 6E. Est-ce qu'on s'approche d'un câble gigabit ? Est-ce qu'on le dépasse ?

Concernant les débits sur l'application Speedtest :

  • MacBook Pro M1 Max - 500 Mbit/s
  • MacBook Pro M3 - 1400 Mbit/s

Téléchargement d'un fichier depuis mon NAS :

  • MacBook Pro M1 Max - 40 MB/s
  • MacBook Pro M3 - 80 MB/s

Je ne m'explique pas autant de différence de débit entre un téléchargement depuis Speedtest et un téléchargement local (en câble, je sature le 2.5 GbE). On n'est pas donc au niveau d'un câble gigabit en terme de débit, et absolument pas en terme de stabilité. Un câble aura toujours des temps de latence inférieur à une borne Wi-Fi.

Maintenant, on peut envisager un transfert sans être trop loin d'une borne, alors qu'il fallait précédemment câbler.

La puce M3 vs mon M1 Max

Puissance CPU - Handbrake

Là, c'est le moment où faire des tests à été concrètement très utile. Sur le papier, chaque cœur de CPU de la puce M3 est plus rapide (ce qui est normal et attendu). Dans le cas d'un encodage d'une vidéo avec Handbrake, qui utilise uniquement le CPU, le MacBook Pro M3 fait jeu égal avec le M1 Max, qui a pourtant deux cœurs de CPU en plus. C'est une vrai réussite.

L'encodage Handbrake est réalisé à 115 fps sur le M1 Max, 95 fps sur le M3, et grâce à Florian, on sait que le M3 Max 14 cœurs culmine à 160 fps. Il semble toujours y avoir un avantage en puissance pure pour le M1 Max, grâce au nombre de cœurs.

Puissance GPU - Final Cut Pro

Si je m'attendais au résultat CPU, je suis très surpris du comparatif en utilisant Final Cut Pro. Je pensais que les résultats seraient similaires, mais le MacBook Pro M1 Max est deux fois plus rapide que le M3.

La raison est assez simple : même si la puce M3 est plus performante par cœur, elle ne possède "que" 10 cœurs de GPU quand le M1 Max en possède 32 !! Grâce à la dernière mise à jour de Final Cut et de Compressor, l'Export Segmentation permet d'aller chercher encore davantage de performance (Final Cut produit littéralement trois fichiers temporaires durant l'export, mais pas Compressor…)

Le MacBook Pro M1 Max est capable de réaliser l'export de ma vidéo de test en 4'21" quand le MacBook Pro M3 a besoin de 8'28".

La taille de l'écran et l'encombrement

Avec l'arrivée des MacBook Pro à puce M1, il est enfin possible d'avoir les mêmes puces dans le petit modèle et dans le grand. La seule question qui se pose est donc de savoir si on veut un gros châssis ou un modèle plus compact.

Si le MacBook Pro 16" est très confortable pour travailler sur un seul écran, la contrainte est celle de l'encombrement en déplacement. En voiture, il est compliqué de travailler dessus et en avion, je ne peux pas le sortir et travailler en classe éco.

Le MacBook Pro 14" semble nettement plus petit, mais reste tout de même très agréable à utiliser. Sur le canapé, par exemple, le 16 vs le 14 n'est pas déconnant. Je n'ai pas l'impression de manquer d'espace quand je suis sur Internet ou que je monte une vidéo (même si, évidemment, c'est plus petit).

MacBook Pro 16 Final Cut Pro

Final Cut Pro sur le MacBook Pro 16"

MacBook Pro 14 Final Cut Pro

Final Cut Pro sur le MacBook Pro 14"

Sur les captures, on se rend peut compte de la différence de surface d'écran, mais elle est notable, particulièrement aux niveau des colonnes de gauche et droite. En revanche, à l'usage, ce n'est pas si contraignant que ça si l'on dispose d'un écran pour la majorité du temps. Si le MacBook Pro est le seul ordinateur, alors oui, c'est quand même un peu petit.

Conclusion

Le MacBook Pro 14" est une excellente machine, une fois de plus. Chaque génération de MacBook Pro s'améliore et dépasse ce qu'on pourrait attendre d'un ordinateur portable si compact. Compte tenu de la gamme de prix, de la qualité de l'écran, des connectiques supplémentaires, je ne me vois pas recommander un MacBook Air aujourd'hui, quand bien même il serait équipé d'une puce M3.

Le MacBook Pro 14" d'entrée de gamme (mais poussé à 16 Go de mémoire unifié) est proche de la machine parfaite. En tout cas, je ne vois pas ce qu'on pourrait lui rajouter (à part des options de stockage plus élevées et moins chères).

customAD_Sunology_v1
Article écrit par LoKan Sardari 🦓🧠 Ultralearner | 👨🏻‍💻 Entrepreneur | 🏋🏻 Athlete | 📷 Pixel lover | 🎒 Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

Écrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  1. Stéphane says:

    Bonjour LoKan,

    Merci pour cet article que j'ai trouvé fort intéressant !
    Intéressantes ces puces M3, c'est vrai qu'elles donnent envie !
    Penses-tu qu'elles seront plus rapides également pour ceux qui veulent ouvrir de simples applis et avoir plus de réactivité ? J'ai cru comprendre que pour ça, c'était la puissance en mono coeur qui importait justement. Ce serait intéressant pour un modèle de base du coup pour de la bureautique mais ++.

    Merci pour ta réponse et passe un bon réveillon !!!
    Stéphane