S'abonner au site
Catégories
Pages

Quel Mac acheter quand on est étudiant en 2022 ?

Publié le mardi 21 juin 2022 dans la catégorie G33K

Sur mes dernières vidéos dédiées aux MacBook, les questions sur les Mac étudiants se multiplient. Je vous propose de faire une vidéo dédiée à l'achat de votre Mac pour la rentrée.

Quel Mac étudiant en 2022 ?

Avant de commencer cet article, il est important qu'on soit d'accord sur ce que je vais apporter. Je propose que l’on considère un étudiant comme quelqu'un qui a peu de moyens, mais qui aura pour autant un besoin nécessaire d'un ordinateur efficace pour ses études, voire le début de sa vie active.

Une expression que j'adore dit "tu es trop pauvre pour acheter de l'entrée de gamme". Je partage totalement cet avis. Moins on a de moyens, plus il faut faire attention à bien analyser ses besoins pour n'avoir à acheter qu'une fois. Prendre une machine parce qu'elle est peu chère reviendra à devoir en changer quelques mois ou années plus tard (et perdre de l'argent au moment de la revente).

De ce fait, une machine étudiante doit aussi durer dans le temps : vous travaillerez sur des projets bien plus exigeants en master qu'en licence, et votre machine qui aura déjà quelques années devra pouvoir suivre.

Partant de ce principe, je trouve dommage d'acheter un Mac Intel en 2022 ; sauf dans un cas bien précis que je détaillerai en fin d'article. Les Mac ARM, équipés de puces Apple M1 et Apple M2 sont plus performants, plus efficients énergétiquement, ont une bien meilleure autonomie, sont plus silencieux, et proposent davantage de fonctionnalités. Il n'y a pas de comparaison possible.

Je le dis en introduction et je le redirai en conclusion : du fait que les puces Apple M1 et Apple M2 partagent la mémoire entre le processeur principal et le processeur graphique, N'ACHETEZ PAS UN MAC ARM AVEC 8 GO DE MÉMOIRE !! C'est trop peu ! Si vous n'avez pas le budget, attendez avant d'acheter et prenez une puce à 16 Go, mais ne prenez pas un modèle avec 8 Go de mémoire !

Si vous envisagez une puce Apple M2, 24 Go de mémoire est selon moi parfait pour les utilisateurs "occasionnellement exigeants", qui montent quelques vidéos, projets, calculs, etc. 24 Go de mémoire, c'est le sweet spot en termes d'évolutivité de vos usages et de coût.

L'étudiant exigeant

Je propose de décomposer cet article en différents profils. Le premier est presque le plus facile : il s'agit de l'étudiant exigeant, celui qui aura besoin de puissance, d'évolutivité et qui considère sa machine comme un outil de production. Typiquement, une école de graphisme, multimédia, architecture, développement, Big Data, etc.

Pour vous, il n'y a pas vraiment de questionnement : vous devez sérieusement considérer un MacBook Pro 14" car il s'agit d'une machine puissante, très transportable, au tarif "contenu". C'est surtout la seule gamme de machines qui peut être envisagée comme évolutive, grâce à sa connectique. Le nouveau MacBook Pro 13" M2 peut être une alternative moins puissante, au tarif plus contenu, mais avec seulement du ports Thunderbolt, pas de MagSafe…

Chacun fera son choix de stockage en fonction de son usage.

Deux options s'offrent à vous :

  1. MacBook Pro 14", M1 Pro, CPU 10 cœurs, GPU 14 cœurs, 32 Go de mémoire et 512 Go de SSD pour 2'939 EUR prix public.
  2. MacBook Pro 13", M2, CPU 8 cœurs, GPU 10 cœurs, 24 Go de mémoire et 512 Go de SSD pour 2'289 EUR prix public.

Les deux critères de choix ici sont clairement le prix et l'évolutivité. Le MacBook Pro 13" M2 est un fa-bu-leux challenger et incroyablement bien placé en termes de tarifs. Il n'a cependant que deux ports Thunderbolt 3 pour vos 3-5 années d'études et ne peut piloter qu'un écran externe. Est-ce que ce sera suffisant ?

Si vous financez votre nouveau Mac étudiant avec un prêt sur 36 mois, la différence mensuelle entre les deux machines est de 15-20 EUR. C'est à vous de voir.

Amphithéâtre et prise de notes

Si vous envisagez d'utiliser votre ordinateur pour de la bureautique (prise de notes, tableur, présentations, quelques vidéos, navigation Internet), alors vous n'avez pas besoin de puissance, mais d'une machine avec une grosse autonomie et, toujours pareil, qui durera dans le temps.

Les problématiques précédentes restent d'actualité : n'achetez pas un Mac ARM avec moins de 16 Go de mémoire unifiée ! Cependant, comme vous ne ferez rien de trop violent, on pourra se contenter de 16 Go sur une puce Apple M2, au lieu des 24 Go maximum.

Je ne parlerai pas du nouveau MacBook Air M2, qui est beaucoup trop cher pour ce qu'il propose, mais je resterai sur le MacBook Pro M2 et le "presque parfait" MacBook Air M1. L'avantage du Pro est qu'il affiche deux heures d'autonomie en plus (17 heures de navigation web pour le Pro, 15 heures pour le Air). Vous serez fatigué avant eux, dans tous les cas.

Voici les deux options que je sélectionne pour vous :

  1. MacBook Pro 13", M2, CPU 8 cœurs, GPU 10 cœurs, 16 Go de mémoire et 512 Go de SSD pour 2'059 EUR prix public.
  2. MacBook Air 13", M1, CPU 8 cœurs, GPU 7 cœurs, 16 Go de mémoire et 512 Go de SSD pour 1'659 EUR prix public.

Bien entendu, le MacBook Pro sera également plus performant, mais à ce niveau là, vous n'atteindrez pas les limites du M1 avec de la bureautique.

L'occasion pour les Mac Intel

Si vous désirez vous orienter vers le marché de l'occasion pour des raisons budgétaires, il peut être malin d'acheter un Mac de la bonne vieille époque où on pouvait changer les composants (2012-2013).

Envisagez un MacBook Pro 13" ou 15" de mi-2012. Ce type de machine se trouve sans forcer à 350 EUR sur leboncoin et vous rajoutez un SSD de 1 To, par exemple, et 16 Go de mémoire si elle n'y est pas déjà. Pour 500 EUR, vous avez une machine qui a certes 10 ans, mais qui fonctionne toujours admirablement bien.

Conclusion

Je le redis et je le répète : si vous achetez un Mac neuf, c'est un modèle ARM. Et si vous achetez un Mac ARM, c'est 16 Go de RAM minimum, sous peine de le regretter - même si vous ne faites "pas grand chose" avec votre ordinateur.

Le vrai conseil consiste à apprendre la gestion de projet avant la rentrée : définir le besoin et adapter les ressources à mettre en face en fonction des contraintes. N'hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires si quelque chose n'était pas clair.

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. Pyjamane says:

    Je vis relativiser une peu.
    Pour avoir un MBP M1 depuis un an et demi, avec 8 Go de RAM, je n’ai jamais eu aucun regret. Je fais beaucoup de bureautique, travaille sur de nombreux et monstrueux fichiers Excel tous les jours au boulot, je fais du Photoshop et du iMovie de temps à autres, et je n’ai jamais eu besoin de plus de puissance. Tout passe comme une lettre à la poste.
    Alors un étudiant (pas un pro, donc) n’autorise objectivement aucun soucis sur de longues années avec une telle machine.
    Pour être plus précis sur mes besoins, j’avais un MBP 13“ de 2015 avec 8 Go et je ne l’ai changé que pour le refiler à ma fille étudiante qui n’a jamais eu d’ordi aussi rapide de sa vie (et qui fit plein de jaloux parmi ses potes… avec un ordi de 7 ans).
    Bref, pour moi, 8 Go c’est très largement suffisant aujourd’hui pour 95% de la population, étudiants compris. Et un Mac durera sans soucis de très longues années.

    1. Salut à toi,
      Désolé mais tu n'en sais absolument rien, car pas une fois dans ton commentaire tu n'évoques l'état du swap. Je n'ai jamais dis que ça ne fonctionnerai pas, j'ai dit que c'était à très fortement déconseiller afin de ne pas défoncer son SSD.
      L'immense majorité de la population, incluant les technophile, ne sont pas conscient du problème et ne savent pas comme l'analyser. Ce n'est pas parce qu'on ne le voit pas qu'il n'est pas là. Un Mac avec trop peu de mémoire (ET NON PAS DE RAM) copie ses données sur le SSD en attendant… et défonce la durée de vie du SSD.
      Je n'ai jamais dit que ce serait lent ou je ne sais quoi d'autres…!

      PS 1 : il suffit d'être un peux curieux pour trouver une multitude d'article sur le sujet, par exemple https://www.makeuseof.com/m1-mac-ssd-wear/
      PS 2 : je sais que c'était dit sans aucune méchanceté, mais je m'énerve, désolé. Si je dis un truc en vidéo (avec autant de fermeté) c'est que je maîtrise mon sujet, sinon je la ferme.

      1. Pyjamane says:

        Hello,
        Beaucoup de gens n'en sont effectivement pas conscients, car ils n'ont (et n'auront) jamais ce type de problème : ils ne solliciteront en effet jamais leur SSD comme toi tu peux le faire. Un "pauvre" étudiant fait partie de cette catégorie, moi aussi, et plein d'autres.
        Je ne pense pas qu'être alarmiste soit une bonne chose non plus 😉

        1. Ah non, non. Madame Michu aura le même souci ! C'est un problème d'architecture. Tout le monde est touché, peu importe les usages de la machine.

      2. Gor3pig says:

        Bonjour LoKan 🙂

        Je me permets de ne pas "la fermer" sur le sujet (mais sans m'énerver moi pour le coup), étant donné que je maitrise aussi le sujet et que parmi mes quelques machines, je possède un Macbook Air M1 8Go :

        Faisons une petite expérience de pensé (mais entièrement vérifiable) si tu veux bien et imaginons qu'on est un utilisateur lambda " relativement enthousiaste" (donc déjà pas la cible que tu vise sur ton article) et partons sur une utilisation machine durant une période de 6 mois :

        Admettons maintenant que la quantité de données écrite sur le disque durant ce laps de temps soit de 40 To. Ce qui représente environ 3,5% à 4% (en voyant large) du TBW du disque.

        En 12 mois on arrive plus ou moins à 7% du TBW théorique du disque.

        En clair, à raison d'une écriture de 40 To régulière sur le disque tous les 6 mois, il faudrait environs 14 années pour atteindre les 100% du TBW du disque du Macbook air M1 8Go...

        Allez, je veux bien être sympa, on va dire que le Mac va swappé sur le SSD comme un porc et que l'utilisateur écrit comme un dingue sur le disque, le TBW sera atteint quand ?

        10 ans ?

        Je pensais comme toi pendant longtemps, je fais de l'informatique depuis tout jeune et j'ai connu les tout débuts des disques mécaniques. Mais les TBW sont incomparablement plus élevés de nos jours sur n'importe quel SSD. Attention, ça ne protège pas des pannes, on parle bien ici des données constructrices théoriques. Un disque au TBW dépassé peut durer 5 ans de plus comme il peut exploser en vol 3 ans avant.

        Mais ici le sujet est : le swap vas-t-il tué mon disque plus vite ? N'est-ce pas ?
        Réponse presque certaine : Vous aurez changé de machine probablement avant que le disque pète.

        1000 Euros pour une machine qui va durer en moyenne 10 ans (en étant utilisateur pas très très lambda) ce n’est pas si mal non quand dis-tu ?

  2. Dave says:

    Entièrement d’accord avec Pyjamane! J’ai le MacBook Pro 8Go de mémoire unifié. À l’époque tout le monde disait qu’il ne voyait aucune différence entre 8 et 16Go. On nous conseillait de le prendre en 8 Go. Il suffit de regarder les anciennes vidéos 😉
    Je suis plus que satisfait avec un 8Go! Mais, il y à un mais… Maintenant que j’utilise des logiciels WindoWs professionnellement, j’ai installé Parallels 17 pour utiliser Autocad 2023 et Revit 2023. Ça tourne hyper bien 👍
    Mais je reçois un message stipulant que la mémoire est saturée par Mac Paw. Au moment de l’achat, je n’ai jamais pensé l’utiliser de cette façon! Donc effectivement, si je change je prendrais au minimum 24Go mais je privilégierai 32 voire même 64 pour ce type d’utilisation.

  3. Musa says:

    Salut Lokan,
    Super vidéo, bien utile, merci ! Je retiens le conseil sur la mémoire de 8 Go à éviter, notamment pour moins solliciter le SSD sensible à l'usure.
    En effet, personne ne devrait avoir les moyens d'acheter "pas cher", parce que ça coute au final souvent plus cher... 😉
    Il y a bientôt 8 ans j'ai acheté un MacBook Pro Retina avec un i7 2,3GHz, 16Go, 512Go et GPU NVIDIA, pour mes études supérieurs. C'était une excellente machine que j'avais eu environ 2.200€ avec l'offre étudiante. Il tourne encore à merveille, et je viens de le revendre 600€ à un jeune qui en profitera certainement encore au moins 2 ans sans trop de problèmes. Seul éventuel soucis à noter : la dernière version de l'OS qui n'est plus supportée...
    Mais aujourd'hui, les puces ARM font tellement la différence, qu'en effet, je n'achèterais plus de Mac sous Intel.

    1. Greg says:

      Bonjour Lokan,
      La mémoire 16go est aussi valable pour les mac mini M1?
      Merci.

      1. Salut Greg,
        Bien sur. Pour tous les Mac équipés d'une puce Apple M…

  4. QuentinQIX says:

    Bonjour,
    Tu indiques qu'il ne faut pas prendre de Mac Mx 8Go, pour ma part j'ai eu un MBP M1 8Go par Apple, suite à un échange d'un Intel i5 2016 défectueux.
    Est-il possible de désactiver le SWAP pour préserver le disque dur dans la mesure où mes usages du Mac se limitent à de la bureautique basique ?
    Merci

    1. Salut Quentin,
      Hélas, pas à ma connaissance. C'est peut-être possible, hein : réellement, je ne connais pas la réponse à cette question. Mais si tu trouves, n'hésites pas à venir répondre à ce commentaire pour augmenter le débat 😉

  5. stephane says:

    Bonjour a tous, j'ai trouver cet article très utile : https://zarfblog.blogspot.com/2013/02/a-mort-le-swap-sous-mac-os-x-ou-comment.html

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.