S'abonner au site
Catégories
Pages

Comment choisir une borne Wi-Fi pour un meilleur débit

Publié le lundi 11 avril 2022 dans la catégorie G33K

Pour une connexion Wi-Fi rapide, il faut une bonne borne. Mais c'est parfois compliqué de bien choisir, alors cet article vous explique tout, facilement.

Le ou la Wi-Fi ?

Dans cet article, j'utiliserai alternativement "le Wi-Fi" et "la Wi-Fi". Dans la mesure où il s'agit d'un terme anglais, il n'a pas de genre en français. En revanche, il s'écrit bel et bien "Wi-Fi", avec un grand W et un grand F, séparés par un trait d'union.

Certains chiants camperont sur leur positions (Team Le vs Team La) et je suis persuadé qu'à côté de ça, ils écrivent "autant pour moi" et "deux fois moins". Aujourd'hui, le masculin et le féminin seront alternativement employés en fonction du contexte : parler d'un réseau Wi-Fi sera plus facilement au masculin tandis qu'une connexion Wi-Fi sera souvent au féminin.

Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses.

La norme Wi-Fi

Comme vous le savez, il existe différentes normes Wi-Fi, qui pour des raisons de simplicité ont été numérotées il y a quelques temps. On parle désormais de Wi-Fi 5, Wi-Fi 6 ou 6E. Vous pourrez cependant croiser les "vrais" noms et il est important de les reconnaitres.

"IEEE 802.11 est un ensemble de normes concernant les réseaux sans-fil locaux" donc… le Wi-Fi ! 802.11n est le Wi-Fi 4, 802.11ac est le Wi-Fi 5, alors que "ax" est le Wi-Fi 6 et 6E.

La norme encadre un ensemble de caractéristiques que nous allons maintenant détailler, comme la fréquence, la largeur de bande, le nombre de flux, la puissance et les débits. Accrochez-vous, j'aimerai vous dire que c'est simple, mais ce n'est pas vraiment le cas.

Les fréquences

La fréquence du signal joue pour beaucoup sur la capacité de propagation de celui-ci ainsi que sur le débit offert. Comme en téléphonie mobile, plus la fréquence est élevée, plus le débit sera important. En Wi-Fi, c'est relativement simple puisqu'il n'existe que trois fréquences : 2,4 GHz, 5 GHz, et 6 GHz.

Le 2,4 GHz est historique. Le 5 GHz est arrivé il y a quelques années, tandis que le 6 GHz vient tout juste d'être autorisé en France (décembre 2021). Le 6GHz est par exemple arrivé avec la Livebox 6 testée la semaine dernière, par l'intermédiaire du Wi-Fi 6E.

La largeur de bande

Un peu comme la fréquence, la largeur de bande peut-être comparée à la taille du tuyau qui va permettre à la donnée de passer. Plus le tuyau est gros, plus on peut faire passer de data.

La largeur de bande historique est de 20 MHz. La Wi-Fi 4 apporte une largeur de bande de 40 MHz, alors que nous disposons de 20, 40, 80 et 160 MHz depuis le Wi-Fi 5 (802.11ac).

Il est bon de conserver un Wi-Fi à 2,4 GHz en 20 MHz (pour des raisons de compatibilités et de couverture) et d'avoir un Wi-Fi en 5 GHz ou 6 GHz dans les 80 MHz, pour plus de débit. 160 MHz en intérieur est souvent synonyme de perturbations et donc, de perte de débit.

Le nombre d'antennes, de flux

Maintenant qu'on a vu les bases des normes, il s'agit de se concentrer sur les variations dans chaque norme. Une des plus importante concerne le NSS, pour Number of Spatial Stream", ou "Nombre de Flux Spatiaux" en bon français. On peut vulgariser en disant qu'il s'agit du nombre d'antennes (ce n'est pas tout à fait vrai, mais c'est plus simple).

Un "flux" peut transmettre d'autant plus de données que sa fréquence et sa largeur de bande sont élevées. En Wi-Fi 6, le débit moyen d'un flux en 80 MHz est de… 600 Mbits/sec. Alors comment faire pour avoir davantage de débit que ces pauvres 600 Mbits/sec sur un flux ? On multiplie les flux, tout simplement.

Ainsi, un iPhone possède un seul NSS, quand un MacBook Pro en possède 2 (les générations précédentes en avaient 3, et on pourrait souhaiter 4 spatial stream sur des machines aussi haut de gamme). En effet, depuis le Wi-Fi 5, une borne peut émettre 8 flux en simultanés.

De manière générale, plus il y a de flux, plus votre débit sera élevé. Je ne parle volontairement pas de MU-MIMO ou d'OFDMA.

La puissance

La puissance d'une antenne/borne Wi-Fi se mesure en dBm, à savoir des décibels par milliWatt. Plus cette valeur est importante, plus la borne est capable d'émettre "fort".

Mais gardez à l'esprit le principe du mégaphone. Votre borne est très puissante : elle peut crier une information à votre téléphone de très loin. Votre téléphone, lui, n'a pas de mégaphone (il a une toute petite antenne). Il peut donc entendre la borne mais aura des difficultés à lui répondre. On ne conseille plus d'installer quelques bornes très puissantes mais davantage de bornes plus petites, plus proches les unes des autres.

Le calcul des débits

Avec tout ce qu'on vient de voir, parlons un peu de débits. En effet, vous rencontrerez parfois des bornes avec un débit maximal annoncé à plusieurs Gbps. Comment savoir quel débit vous aurez en réalité ?

Divisez le débit maximal de chaque largeur de bande par le nombre de flux afin d'obtenir le débit réel par flux. Multipliez ensuite par le nombre de flux que votre ordinateur ou smartphone peut gérer. Vous verrez que c'est de suite moins impressionnant.

Exemples et Quizz

Mettons tout ce qu'on vient de voir en pratique en regardant ce qu'on peut trouver chez UniFi, par exemple. Nous allons comparer trois bornes : la UniFi 6 LR que j'ai dans mon salon, la UniFi 6 Lite que j'ai dans le bureau et la UniFi nanoHD, que je n'ai plus.

Je vous invite très fortement à regarder la vidéo à partir de 19'13" pour avoir davantage d'information que les captures ci-dessous.

tech spec nanoHD

Caractéristiques techniques de la nanoHD

tech spec U6 Lite

Caractéristiques techniques de la U6 Lite

tech spec U6 Long Range

Caractéristiques techniques de la U6 Long Range

Conclusion

Choisir une borne Wi-Fi n'est pas si compliqué que ça, mais encore faut-il connaitre les différents critères de choix de celle-ci. Je pense que cet article et la vidéo associée vous aideront - c'est en tout cas pour cette raison que je les ai réalisé.

Vous avez compris qu'une borne Wi-Fi 6 n'est pas forcément meilleure qu'une borne Wi-Fi 5 et que les débits annoncés sont rarement ceux dont vous pourrez bénéficier chez vous.

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. marc says:

    article au top ... comme d'hab ... ça devient lassant ... mais on attend quand même le suivant !

  2. Paul says:

    Salut LoKan,
    Es-tu vraiment sûr que Wi-Fi veuille dire Wireless Fidelity ?
    D'après Korben ça ne serait pas vraiment le cas, et le Wi-Fi étant un protocole réseau, apparemment il faut dire « le Wi-Fi » et non pas « la Wi-Fi ».
    Je me permets de te donner le lien vers l'article de Korben qui parle de la question, même s'il date de 2016, il est encore d'actualité.
    https://korben.info/on-dire-wi-fi-wi-fi.html
    Bonne continuation. 🙂

    1. Salut Paul,
      Korben n'est qu'un homme. Il n'est pas Wikipedia.

      1. Paul says:

        Bonsoir LoKan,
        Evidemment, je suis d'accord, mais si tu regardes le lien que je donne, son article est sourcé...
        Puis même si ce n'est qu'un homme, il est quand même calé dans le domaine et sait de quoi il parle.
        Je t'encourage quand même à regarder son article ne serait-ce que pour les liens qu'il donne.

        1. Coucou,
          Oui, oui, je connais l'article, que j’avais déjà lu au moment de sa publication.
          Il n'adresse pas le fait que comme il s'agit d'un terme anglais, il n'a pas de genre et qu'on peut donc dire ce qu'on veut en français. D'ailleurs, son argumentaire est le même que le mien "le réseau Wi-Fi, on dit le Wi-Fi" en sous-entendu. La Wi-Fi quand le sous-entendu est porté vers une borne Wi-Fi, ce n'est donc pas idiot et selon nous, parfaitement logique 😉

          1. Paul says:

            Salut LoKan,
            D'accord, merci d'avoir pris le temps de me répondre.
            Bonne fin de journée.

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.