S'abonner au site
Catégories
Pages

J'ai testé le Mac Studio et il n'est pas pour moi

Publié le lundi 21 mars 2022 dans la catégorie G33K

Le nouveau Mac Studio d'Apple est la machine la plus puissante proposée par la marque à ce jour, grâce à sa puce M1 Ultra, ses 20 cœurs de CPU et ses 64 cœurs de GPU. Mais il ne m'apporte littéralement RIEN.

Présentation du Mac Studio

Le Mac Studio est le tout nouveau châssis d'Apple, destiné aux plus professionnels des professionnels. Le changement de dénomination est intéressant : pour Apple, "Pro" signifie "Premium". Par exemple, les AirPods Pro ne sont pas destinés aux professionnels ; ce sont des écouteurs qui embarquent davantage de fonctionnalités que le modèle "normal".

Ici, on a donc à faire au Mac Studio, équipé d'une puce Apple M1 Ultra et qui devient le Mac le plus puissant de la gamme (en attendant le renouvellement du Mac Pro, en juin). Il s'agit d'un cube de 20 centimètres de côté, comme un Mac Mini, mais d'une hauteur de 9,5 centimètres. Un gros bébé, dont la moitié du volume est utilisé par le système de refroidissement de cette nouvelle puce, fusion entre deux M1 Max.

L'air est aspiré par le dessous du Mac Studio, puis soufflé par l'arrière. Les perforations dans le châssis en aluminium nous permettent de constater l'encombrement des ventilateurs. Ici, on retrouve :

  • quatre ports Thunderbolt 4,
  • un port Ethernet 10 GbE,
  • une alimentation tripolaire CEE7,
  • deux ports USB-A (5 Gbits/sec)
  • un port HDMI 2.0
  • une prise casque à haute impédance

Si vous avez une puce M1 Ultra à l'intérieur, vous avez la chance de retrouver deux autres ports Thunderbolt 4 en façade, ainsi qu'un slot SDXC UHS-2. Si c'est une puce M1 Max, vous aurez deux ports USB-C et un slot SDXC UHS-2.

Au passage, je trouve dommage que le dessous du Mac Studio ne soit pas antidérapant, afin de l'empêcher de glisser quand on insère un câble Thunderbolt ou une carte SD à l'intérieur. C'est très désagréable.

Même si nous avons déjà parlé de la puce M1 Ultra, celle-ci double les performances de la M1 Max, à savoir :

  • 20 cœurs de CPU
  • jusqu'à 64 cœurs de GPU
  • 32 cœurs de NPU
  • jusqu'à 128 Go de mémoire unifiée
  • une bande passante allant jusqu'à 800 GB/sec

Sur le papier, c'est un monstre de puissance. Pourtant, à l'usage, il n'apporte rien de plus que mon MacBook Pro M1 Max et c'est tant mieux.

Tellement puissant que ça ne me sert à rien

Est-ce que vous vous souvenez de la publicité Pirelli "sans maîtrise, la puissance n'est rien". Je ressens un peu la même chose avec ce Mac Studio et mon avis est confirmé par le test de Numerama, ou par celui de Marques Brownlee.

Je ne passerai pas sur les Geekbench et autres benchmarks : deux fois plus de cœurs = deux fois plus de puissances dans tous les tests, à quelque chose près. Plus l'application que vous utilisez sera optimisée, plus vous tendrez vers le double de performance théorique.

Export simple avec Final Cut Pro

Mon premier test d'export est bateau : il consiste à exporter mon déballage du Mac Studio et du Studio Display sur le MacBook Pro et sur le Mac Studio (qui, je le rappelle, est deux fois plus puissant sur le papier). Le résultat est… décevant !

Export simple M1 Max vs M1 Ultra

En haut, l'export du MacBook Pro. En bas, le Mac Studio.

En effet, le Mac Studio est EXACTEMENT aussi rapide que le MacBook Pro M1 Max. En réalité, il est deux secondes plus lent ; ce qui est marrant, c'est que ces deux secondes se retrouvent dans différents tests, dont celui de MKBHD, peu importe le projet utilisé.

Si on regarde un peu plus en détail, on voit qu'au bout d'un moment, Final Cut Pro se fiche de la puissance de ma machine. Pour ce que je fais, il ne me sert à rien d'avoir une machine avec deux fois plus de CPU ou de GPU.

Final Cut Pro multi-core M1 Max

Sur le MacBook Pro, Final Cut Pro est loin de saturer le CPU

Quand tous les cœurs ne sont pas utilisés à fond (ci-dessus, le MacBook Pro) il ne sert à rien d'en rajouter des nouveaux (ci-dessous, le M1 Ultra). La puissance disponible est bien plus importante, mais l'application utilisée s'en fiche.

Final Cut Pro multi-core M1 Ultra

Dans Final Cut Pro, rajouter du CPU n'a donc aucun intérêt

Encodage Handbrake

Surpris du résultat, j'ai voulu soumettre le Mac Studio et sa puce M1 Ultra à un test "maison" très intensif sur le CPU : un encodage Handbrake. Pour cette occasion, j'ai utilisé un fichier libre de droit que j'ai renommé pour attirer votre attention. Gardez à l'esprit que le piratage, c'est mal. Pensez au pare-feu dans Open Office.

Handbrake M1 Max vs M1 Ultra

Encodage Handbrake d'un fichier libre de droit renommé

Ici, c'est un peu plus cohérent : le M1 Ultra ayant le double de cœurs de CPU, il est également deux fois plus rapide sur un encodage reposant uniquement sur du CPU (avec une application bien développée et optimisée pour du multi-cœur).

Conclusion des tests

Dans MES usages, la puce M1 Ultra ne change strictement rien. Je m'attendais à une amélioration des performances, peut-être pas un x2, mais il n'en est rien. La raison principale est que mes projets sont très simples et qu'ils ne tirent pas suffisamment parti du processeur graphique de la puce Apple. Mais ce qui est vrai pour moi ne le sera sûrement pas pour vous si vous êtes un professionnel de l'image, photo ou vidéo, ou que vous faites du calculs, ou du développement.

Consommation de la puce M1 Ultra

Comme pour chaque machine équipée d'une puce ARM Apple, la consommation est incroyablement maîtrisée. Ici, par exemple, le Mac Studio consomme quelques Watts au repos, et moins de 80 Watts lors d'un stress test du CPU. C'est incroyable !

Quel public pour le Mac Studio (et le M1 Ultra)

L'annonce du Mac Studio s'est appuyée sur une machine équipée d'une seule puce physique, afin d'éviter aux développeurs de devoir reprendre leurs applications. Pleins de cœurs, dans un seul processeur virtuel ; c'était le deal de base. On voit cependant que ce n'est pas suffisant.

Malgré ce que dit Apple, les développeurs devront revoir leurs applications pour tirer parti d'autant de puissance. Adobe, pour ne citer qu'eux, sont toujours à la traîne de plusieurs années (oui, c'est le moment où les pros Adobe vont râler, mais si vous êtes honnêtes envers vous mêmes, vous savez que j'ai raison).

Le Mac Studio équipé d'une puce Apple M1 Ultra semble se destiner aux vrais, gros professionnels. Pas moi, pas vous. Si vous faites de la vidéo, vous n'en aurez l'usage que si votre timeline est très chargée, que si vous utilisez massivement des plugins, des effets, des traitements de l'image. Sinon… vous ne verrez pas d'amélioration par rapport à un M1 Max, qu'il soit dans un MacBook Pro ou un Mac Studio.

D'une certaine manière, je trouve ça plutôt bien, même si je n'arrive pas à me l'expliquer : deux fois plus de puissance devrait apporter quelque chose sur des opérations simples. Là, ce n'est pas le cas - et la toile est unanime !

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. Watnoe says:

    Salut, Lokan et merci pour tes vidéos.

    Je me permets de poster ici une question qui me taraude suite a ton test.

    Ma logique peut être complètement erroné, désolé d’avance.

    Tu trouves que cette ordinateur est trop puissant pour toi, et ne vois pas la différence avec le m1 max de ton macbook pro. J’ai beau avoir seulement un M1 pour 99% des taches de tous les jours, je ne vois plus jamais la roue colorée indiquant d’attendre et j’ai cette sensation d’instantanée quand je réalise une tâche habituelle. Du coup si c’est instantané avec un M1 et bien cela sera instantané avec un M1 ultra. Donc tu as raison pas besoin de cette surcharge de puissance.

    En revanche je ne comprends pas vraiment la partie encodage vidéo.

    Si Final cut est bien optimisé pourquoi est-ce que tous les cœurs ne sont pas utilisés ? La dernière version a 4 mois, ils attendent peut-être une mise à jour pour utiliser toute la puissance du M1 Ultra ?

    Avec ce genre de machine on s’attendrait a des exports ultras rapides et avec l’évolution de plus en plus rapide allant vers peut être un jour l’instantané.

    Du coup si ce n’est pas les processeurs qui ralentisse l’encodage, car ils ne sont pas utilisés a pleine puissance, as-tu une idée de ce qui peut faire « goulot d’étranglement » et empêcher d’utiliser la pleine puissance du mac studio par Final cut ?
    Apple est connu pour ces optimisations logiciel par rapport à son matériel et cela semble fou que toute la puissance ne soit pas exploitée…

    Derniere petite question, lorsque tu utilises handbrake, est-ce qu’avec ce logiciel tous les cœurs sont actifs ?

    Merci d’avance pour tes réponse

  2. Watnoe says:

    PS: La mise a jour de Final cut pro qui permet le support du mac Studio vient de sortir. Du coup il y aura peut être un mieux 😊

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.