S'abonner au site
Catégories
Pages

Les Sony WF-1000XM4 sont des tueurs d'AirPods Pro

Publié le mercredi 16 juin 2021 dans la catégorie G33K

Les écouteurs Sony WF-1000XM4 ont tout ce qu'il faut pour devenir la nouvelle référence en termes d'écouteurs intra-auriculaires. Je vous les présente en détail dans mon test.

Introduction

Au cours des dernières années, il semblerait que Sony découvre un nouveau rythme de sortie pour son matériel haut de gamme, en passant alternativement des casques aux écouteurs.

Ainsi, les écouteurs WF-1000XM3 sortaient en 2019, suivis par le casque WH-1000XM4 en 2020, pour maintenant se faire rattraper par les écouteurs faisant l'objet de cet article, les WF-1000XM4.

On peut donc penser qu'un nouveau modèle de casque ne sortira que l'année prochaine ; tant mieux, je viens d'acheter le mien.

Déballage et prise en main

L'expérience de déballage des écouteurs Sony commence par une boîte très compacte, entièrement en matériaux recyclés. À l'intérieur, on retrouve le boitier de chargement des intras-auriculaires, ainsi qu'un câble USB-C pour le chargement et des embouts aux tailles S et L. La taille M est logiquement celle qui est montée dessus lors de la livraison.

Ma référence en termes d'ergonomie sont les AirPods Pro et je dois reconnaître que la qualité du boitier Sony attire l'œil. Noir mat avec une inscription "SONY" couleur cuivre sur le dessus, l'écrin pourra se recharger en USB-C (le port est à l'arrière) ou en induction sur un chargeur Qi. Une large LED présente en façade permet de s'assurer de l'état de charge.

Les écouteurs sont moins aériens que les AirPods Pro et ressemblent à de gros bouchons d'oreilles noirs, rehaussés là encore par le cuivre du micro ou des inscriptions. Plus compacts que les AirPods Pro, la surface circulaire est pourtant tactile et permettra d'activer ou désactiver la réduction de bruit, ou de changer de morceau.

Configuration via l'application dédiée

Pour associer et configurer vos écouteurs avec votre téléphone, dans mon cas un iPhone, l'application Sony Headphones Connect vous sera nécessaire. Grâce à elle, vous pourrez configurer finement votre paire d'écouteurs.

Je n'ai pas utilisé le contrôle adaptatif qui permet d'ajuster le comportement de la réduction de bruit active en fonction de votre activité, ou de l'endroit où vous vous trouvez. Je veux la réduction de bruit active tout le temps, sauf sur quelques rares moments. Je peux donc configurer que toucher la surface tactile de l'écouteur gauche bascule entre le mode "sons ambiants" et le mode "réduction de bruit".

sony headphones connect WH-1000XM4

Tout (ou presque) est configurable au sein de l'application Sony

En réalité, tout est configurable et c'est une des différences très notables avec les AirPods Pro par exemple. Ici, l'intensité de la réduction de bruit, la quantité de bruits ambiants, la concentration sur la voix, l'égaliseur, les actions sur l'un ou l'autre des écouteurs, tout est adaptable à vos attentes ou vos besoins.

Il est même possible de configurer l'application pour qu'elle désactive automatiquement la réduction de bruit si l'on parle, comme sur le casque de la marque. Assez bluffant.

Qualité audio

Ces écouteurs Sony WF-1000XM4 semblent avoir été prévus pour reproduire la qualité audio du casque WH-1000XM4 que tout le monde adore. Le son se veut très chaleureux, légèrement plus flatteur qu'il ne pourrait l'être. Les graves sont légèrement appuyés, tandis que les médiums sont un peu en retrait pour ciseler encore davantage ces aigus.

Sur le dernier album de Ludovico Einaudi, Cinema, cette précision est souvent surprenante : on ne s'attend pas à ce que des écouteurs intra-auriculaires soient capables de reproduire autant de détails d'instruments, que ce soient les richesses du piano ou l'incision d'une cymbale dans le plan audio.

On se surprend parfois à croire qu'on écoute au casque, tant la scène sonore est ample. Ce n'est qu'en passant par moment sur le WH-1000XM4 que je peux comparer et préférer l'amplitude de celui-ci aux intras. Mais de si peu, que Sony doit être salué pour ce tour de force !

Réduction de bruit active

Ces Sony WF-1000XM4 ont quelque chose d'énervant : la réduction active de bruit est peut-être la plus efficace que je n'ai jamais eu l'occasion de tester. J'écris cet article à mon bureau, avec un ventilateur qui me souffle dessus par intermittence, mais les écouteurs n'ont aucun mal à annuler le bruit du vent, sans perturbation.

Ma frappe sur le clavier est neutralisée, comme par magie, comme les clics de souris… je ne comprends pas que ça puisse aussi bien fonctionner.

Quel confort à l'utilisation ?

Il fallait bien un point négatif dans ce test et pour moi ce sera le confort des écouteurs, qui ne sont simplement pas faits pour mes petites oreilles. Rapidement, la pression qu'ils exercent sur le pavillon est dérangeante et j'apprécie de pouvoir les remplacer par le WH-1000XM4.

Dans mon cas, trois tailles d'embouts ne seront pas suffisantes, me retrouvant entre la taille S et la taille M. La texture des embouts s'apparente à des bouchons d'oreilles et doit assurer la fixation des écouteurs, ainsi que l'isolation avec le milieu extérieur : il est donc normal d'avoir cette pression, mais elle me dérange.

Et l'autonomie dans tout ça ?

Comme sur la qualité de la réduction de bruit active, il est ici incroyable de voir que des écouteurs peuvent tenir plus de 8 heures sans avoir besoin d'être rechargés (relativement au point précédent, vous savez que j'ai donné de ma personne pour cette journée de test). Précision importante : il s'agit de 8 heures avec la réduction de bruit activée et le volume à 60-70%.

Le boitier de chargement est capable de charger trois fois les WF-1000XM4 pour leur conférer une autonomie avoisinant les 24 heures. Encore une fois, ce boitier est compatible USB-C et Qi (je le trouve beauuuuuu).

Que valent-ils contre des AirPods Pro ?

Jusqu'à ce qu'Apple introduise la musique Lossless dans son offre, mes AirPods Pro me convenaient parfaitement. Mais en deux semaines, tout c'est accéléré : j'ai acheté un casque Sony WH-1000XM4 (dont je vante les mérites à qui veut bien les entendre) et ces écouteurs. La transition depuis les AirPods Pro est sans appel : les Sony sont meilleurs à tous les niveaux, sauf en termes de confort et d'intégration logicielle.

Si vous tenez à l'écosystème Apple, la simplicité d'utilisation, la synchronisation avec tous vos devices, Spatial Audio, les AirPods sont imbattables. Les AirPods Pro sont des semi intra-auriculaires et il y a fort à parier que le confort sera donc meilleur avec eux (mais au détriment de l'isolation voire de la qualité audio).

Pour tous les autres sujets, comme l'autonomie, la qualité audio, les fonctionnalités, les possibilités de configuration, etc. les Sony sont objectivement au-dessus. J'ai d'ailleurs vendu mes AirPods Pro quelques minutes après avoir commencé ce test.

Conclusion

L'arrivée d'Apple Music en Lossless aura été un catalyseur important pour moi. Comme je le disais dans l'article dédié, j'ai acheté le casque Sony WH-1000XM4 pour en profiter en câblé et me rendre compte de l'avancée que Sony proposait sur des casques abordables.

Il en va de même pour ces écouteurs Sony WF-1000XM4 qui m'ont bluffé du début à la fin. Je n'aurai pas des oreilles si étroites, ça aurait été le produit parfait. La qualité audio est incroyable pour de si petites choses, tout comme l'amplitude de la scène sonore. La réduction de bruit active est parfaitement ajustée et configurable en intensité ; l'autonomie de plus de 8 heures me laisse sans voix, couplée à un étui de chargement compatible USB-C et Qi.

Ils sont compatibles Bluetooth LDAC, version haute qualité développée par Sony. Cela permet une capacité de transfert de 990 kbits/s pour une qualité sonore jusqu’à 24 bits et 96 kHz avec une perte très limitée (aucune perte pour une qualité CD). Il faudrait espérer que les prochains iPhone l'intègrent, maintenant qu'Apple Music a des arguments qualitatifs.

Il manque évidemment le spatial audio que je trouve fabuleux, mais est-ce qu'il ne vaut pas mieux avoir une meilleure qualité sur toutes les musiques que sur 10% des films ?

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.