Vidéo verte : chaîne principale - Vidéo bleue : chaîne secondaire

S'abonner au site
Catégories
Pages

Comparaison du Mac Mini M1 avec un Mac Mini Intel i7 64 Go

Publié le lundi 30 novembre 2020 dans la catégorie G33K

La semaine dernière je vous présentais le MacBook Air M1 dans un test complet. Aujourd'hui, nous allons comparer le Mac Mini M1 16 GB au Mac Mini Intel i7 avec 64 GB de RAM.

Prise en main et connectiques

Le Mac Mini est un pavé d'aluminium de 197 mm de côté et 35 mm de hauteur. Il est relativement plat et relativement étendu, en comparaison d'une Apple TV, par exemple. Aucune connectique n'est présente en façade (ce qui n'est pas très pratique à l'usage). Le seules ouvertures dans le châssis ses situent à l'arrière pour les différents ports et l'extraction d'air chaud. L'air "frais" rentre par une ouverture circulaire sous le Mac Mini.

mac mini m1 vs intel

Le Mac Mini Intel que j'utilise au quotidien pour mon travail est un modèle i7 hexacœur cadencé à 3,2 GHz, équipé de 64 Go de RAM et d'une connexion 10 GbE. Une machine très sympa pour un administrateur. À l'arrière, on retrouve la prise d'alimentation, le port Ethernet, 4 ports Thunderbolt 3 (un pour chacun de mes deux écrans, un autre pour mes SSD externes, le dernier n'est pas utilisé), un port HDMI, deux ports USB-A et une prise jack.

mac mini intel connectique

Le Mac Mini M1, utilise le même châssis, mais en dans un coloris argent, que je préfère, étonnamment. Il est équipé de la puce Apple M1 dotée de 16 Go de mémoire unifiée et de ses limitations : uniquement deux ports Thunderbolt 3/USB 4 et un port Ethernet qui n'est pas 10 GbE. Pour le reste on garde le port HDMI et les deux ports USB-A avec une prise casque en dessous.

mac mini m1 connectique

Le système de dissipation thermique est le même entre les deux machines, sauf que la puce Apple M1 ayant nettement moins besoin d'être refroidie, le ventilateur ne s'allume jamais (je n'ai pas réussi à le faire déclencher à ce jour).

Comparaison des performances

Consommation électrique

Le Mac Mini est une machine que j'apprécie beaucoup, car elle offre un tarif contenu : on achète un Mac dans une boîte, sans écran, sans accessoire, pour ensuite l'utiliser comme on l'entend. Un des avantages est aussi son design très compact pour un ordinateur "de bureau" : sa consommation sera aussi contenue, puisque le Mac Mini Intel ne consomme que rarement plus de 100 Watts.

En comparaison, à pleine charge, le Mac Mini M1 dépassera à peine les 20 Watts pour des performances similaires, voire supérieures. Ci-dessous le retour d'un sudo powermetrics à pleine charge.

À pleine charge, le processeur du Mac Mini consomme moins de 25 Watts

La puce Apple M1 étant un prodige d'efficience, il n'est pas rare de voir la consommation totale des CPU + GPU descendre sous le Watt. Ce n'est pas une coquille : moins d'un unique Watt.

Au repos, la puce Apple M1 du Mac Mini M1 consomme moins d'un Watt

Performances du CPU

Même si les comparatifs de performance de CPU ne reflètent pas la performance finale d'une machine, nous allons en parler un petit peu. En single-core, le Mac Mini M1 obtient un score Geekbench 5 de 1'705 points, quand la version i7 à 3,2 GHz plafonne à 1'100 points. Une différence notable pour deux processeurs cadencés à 3'200 MHz.

 

En multi-core, l'écart se réduit, mais l'avantage est toujours donné au Mac Mini M1 avec un score de 7'386 points contre 5'467 points. J'aurai tendance à arrondir ces valeurs, mais je sais que vous aimez la précision, alors gardons autant de détails que possible.

Il est important de préciser que le Mac Mini M1 réalise ses performances en consommant 1/5ème de l'énergie nécessaire à un Mac Mini équipé d'une puce Intel Core i7. C'est BLUF-FANT !!

Exports Final Cut Pro X

Si nous passons maintenant à des exports Final Cut Pro X de vidéos 4K, le Mac Mini M1 est ici quatre fois plus rapide que son équivalent Intel. Le résultat est cohérent puisque ce dernier ne possède qu'un chipset graphique et non pas une carte graphique dédiée. Mais que se passe-t-il avec un eGPU ?

C'est le test qu'a réalisé la chaîne Max Tech (parmi plein d'autres) pour conclure que le Mac Mini M1 offre des résultats similaires à un Mac Mini Intel i7 auquel on rajoute un eGPU équipé d'une carte 5700XT… sauf qu'il reste parfaitement silencieux et consomme une fraction de l'énergie nécessaire au Mini + eGPU.

Encodage Handbrake en 4K

J'ai réalisé différents encodages Handbrake avec la version optimisée pour Apple M1 (en bêta pour l'instant). Certains encodages ont duré plus d'une demi-journée. Le dernier batch de 14h à tourné durant la nuit et je rappelle que je dors à côté de mon bureau.

Les CPU ont fonctionné à 100% pendant toute une nuit et à aucun moment le ventilateur ne s'est enclenché. On dirait un Mac Pro avant la mise à jour de Catalina : il ne ventilait que si CPU et GPU fonctionnaient en même temps, le CPU seul ne suffisait pas.

Le tout en consommant 20 Watts… J'aime !

Un mot sur la dissipation thermique

La conception du Mac Mini est telle qu'il contient une "réserve" d'air frais à l'intérieur. La puce Apple M1 n'est pas écrasée entre deux couches d'aluminium : elle a de la place pour respirer. Aussi, même à pleine charge, il faut beaucoup de temps pour que la chaleur de l'Apple M1 commence à se diffuser dans le châssis du Mac par conduction thermique.

mac mini M1 vs intel connectique

Comme je l'évoquais juste au-dessus, un encodage en 4K de 14h n'aura pas suffi à faire "souffler" le Mac Mini M1 : le ventilateur semble tourner au ralenti, mais à moins de mettre la main derrière pour sentir un très léger filet d'air, il est impossible de le deviner.

Conclusion

À force de vous dire que ces machines équipées de nouvelles puces sont bluffantes, vous allez croire que j'exagère, mais il n'en est rien. Que vous soyez un utilisateur avancé ou simplement de passage sur un Mac pour regarder quelques vidéos YouTube, vous ne pourrez qu'apprécier la puissance et le confort d'utilisation de cette machine.

Comme je le disais dans mon test complet du MacBook Air, on est au niveau de performance d'un iPad Pro ou d'un iPhone : peu importe ce qu'on fat avec, on sait qu'il y aura suffisamment de puissance pour répondre. Ces machines sont très agréables à utiliser.

Ça fait bien longtemps que je n'avais pas été aussi emballé par un nouveau Mac… Il me tarde de voir ce que l'avenir nous réserve.

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.