NOUVEAU : Abonnez-vous à la Mailing List !!

S'abonner au site
Catégories
Pages

⚡️ CalDigit TS3 Plus - Test de l'ultime dock Thunderbolt 3 !

Publié le lundi 14 septembre 2020 dans la catégorie G33K

Le CalDigit TS3 Plus est arbitrairement le dock Thunderbolt 3 le mieux équipé du marché, mais pourtant un des moins chers. En voici mon test complet.

La magie du Thunderbolt 3

SI vous n'êtes pas familier avec cette technologie, permettez-moi de vous la présenter.

Le Thunderbolt a été développé par Apple et Intel. L'idée était d'avoir un port, une connectique universelle, capable de faire tout transiter. Depuis le début, le Thunderbolt peut faire transiter des données (à la manière de l'USB ou du FireWire) et de l'image (il fait passer un signal DisplayPort). Le Thunderbolt 2 a permis des vitesses de transferts plus rapides, offrant davantage de possibilités, et a initié la mode des adaptateurs (puisqu'on pouvait faire passer beaucoup de choses par ce port).

Le Thunderbolt 3 utilise la même connectique que l'USB-C (c'était du Mini DisplayPort pour les versions 1 et 2) . Comme l'USB-C, il permet de faire transiter un courant électrique pouvant aller jusqu'à 100 Watts, mais propose des débits de 40 Gbits/sec ! C'est suffisant pour alimenter deux écrans 6K ou quatre écrans 4K !

Thunderbolt 3 Thunderbolt 4

Le Thunderbolt 4 pourrait arriver l'année prochaine

Pour votre culture, l'USB 4 arrivera avec les mêmes spécifications que le Thunderbolt 3, et le Thunderbolt 4 est déjà annoncé par Intel. Je reste très largement dans la #teamThunderbolt !

Un dock vraiment complet

Le CalDigit TS3 Plus vient en concurrence de nombreux docks Thunderbolt 3 présents sur le marché. Belkin était un des premiers à sortir le sien, puis OWC et ElGato. Leur format m'a toujours dérangé, ainsi que le manque de considération pour l'audio (le Belkin Pro n'a aucune sortie audio en arrière). Les tarifs dépassent pourtant les 300 EUR !.

Le CalDigit TS3 Plus n'a donc pas à rougir devant ses adversaires puisqu'il propose 15 ports de connectivité, avec à l'arrière :

  • Un Gigabit Ethernet
  • Un S/PDIF (audio optique)
  • Un DisplayPort 1.2 (défaut, il faudrait du 1.4)
  • Un USB-C à 10 Gbits/sec
  • 4 USB-A à 5 Gbits/sec
  • 2 Thunderbolt 3, dont un alimenté jusqu'à 87 Watts

En face avant, c'est :

  • Un slot SD UHS-2
  • Une entrée micro
  • Une sortie casque
  • Un USB-C à 5 Gbits/sec
  • Un USB-A à 5 Gbits/sec

Comme vous le voyez ci-dessus, la seule limitation est la présence de DisplayPort 1.2 au lieu de DisplayPort 1.4. Ce sera suffisant pour des écrans 4K, mais si vous voulez aller au-dessus de cette résolution, ce sera compliqué (votre écran passera surement en 30 Hz).

La présence du slot SD en façade est un confort incroyable : plus besoin d'attraper un adaptateur dans un tiroir de bureau, de le brancher. Je ne comprends toujours pas qu'Apple garde un port casque analogique (qui n'est même plus optique) et enlève le slot SD sur les MacBook Pro.

test caldigit ts3 plus

Bien entendu, acheter un dock Thunderbolt 3 veut dire que vous investissez dans de bons câbles Thunderbolt 3, comme le modèle Belkin, ou si vous privilégiez les jolies choses, le Thunderbolt 3 Pro d'Apple. J'ai testé un Cable Matters qui s'est avéré défaillant, aussi je ne vous conseille pas ce modèle, puisque je préfèrerai partir sur un câble plus réputé, mais être certain de sa durée de vie.

Prochainement, je vais tester le modèle Anker, même s'il n'existe qu'en version courte. Dommage qu'il n'existe aucun câble tressé en dehors du Thunderbolt Pro d'Apple, qui est beaucoup trop cher pour cette seule différence.

Cas d'usage personnel

Comme évoqué rapidement dans mon article de présentation de mon écran LG 5K2K, le CalDigit TS3 Plus est utilisé pour connecter mon MacBookPro 16"à tout ce qui ne bouge jamais du bureau, par le biais d'un seul et unique câble.

LG 5K2K CalDigit TS3 Plus

J'utilise un câble Ethernet, le port Thunderbolt 3 allant vers mon écran (le DisplayPort 1.2 ne fait pas passer assez de pixels), un USB-C branché à l'arrière, toujours près à accueillir un SSD, et le slot SD en façade.

Dans les prochaines évolutions, j'envisage de connecter des enceintes amplifiées Klipsch R-51M reliées en fibre optique sur le port S/PDIF du CalDigit TS3 Plus : la joie d'avoir un dock avec une sortie audio !

Conclusion

Comme je l'évoquais en début de cet article, il existe d'autres dock qui proposent peut-être des connectiques qui vous correspondent davantage. Dans mon cas, je suis prêt à troquer un DisplayPort 1.4 contre une sortie audio optique et ainsi avoir un boitier plus "homogène".

Le principe du dock Thunderbolt 3 (ou demain, USB 4 ou Thunderbolt 4) est très intéressant : un seul câble pour tout connecter, tout alimenter. Avouez que c'est plutôt sexy ?!

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans les commentaires et je me ferai un plaisir d'y répondre.

Des bises !

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 🏋️‍♂️ Athlete | 👨‍💻 Entrepreneur | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.