S'abonner au site
Catégories
Pages

Comment j'ai PRESQUE réalisé l'ascension du Mont Ventoux

Publié le mardi 25 août 2020 dans les catégories Sport & Santé et Voyages

Ce week-end, je suis allé en Provence pour tenter l'ascension du Mont Ventoux, qui portait décidément bien son nom. Voici un retour d'expérience avec de jolies images.

Un week-end de cyclistes

Dans le cadre du Podcast XXL mensuel, nous sommes allés chez Florian, à Aix-en-Provence. C'était l'occasion de passer de bons moments et de découvrir la région en vélo, majoritairement. Oui, car aussitôt arrivés, nous sommes partis rouler sur les jolies routes de la Provence, pour découvrir des aqueducs romains et autres beautés locales.

aqueduc roquefavour velo

Cette première sortie de 30 kilomètres nous a permis de nous détendre les jambes après 4 heures de voiture. Si je pensais fondre sur selle, le léger vent provençal aura été très agréable pour faire baisser la température ressentie.

Samedi - Tour de la Sainte Victoire

En préparation du Mont Ventoux de dimanche, Florian nous avait prévu le tour de la Sainte Victoire, montagne calcaire rendue célèbre par Paul Cézanne. Sur le trajet, un bâtiment vitré nous attendait : nous avons dû prendre la pose.

apple store aix en provence

Ensuite, cette sortie n'est qu'une succession de moments plus beaux les uns que les autres, mélange de poésie, de paysages et de lumière, saupoudrés de ce sentiment de liberté que le vélo procure. L'occasion de rappeler à quel point j'aime les vidéos tournées à l'iPhone (sans le moindre traitement).

Cette sortie de 50 kilomètres est une des plus belles que j'ai eu l'occasion de faire. Elle aura également bien appuyé sur mon envie de prendre un vélo Gravel (typiquement, un Canyon Grail) même si la performance sur des sprints ou des descentes pourrait me manquer. Si vous avez accès au Podcast XXL, vous allez en prendre plein les yeux !

Dimanche - Ascension du Mont Ventoux

C'est remonté à bloc par ces paysages incroyables que nous avons garé la voiture à Malaucène le dimanche matin, pour rouler vers le Ventoux en passant par le col de la madeleine. Difficulté très raisonnable pour se mettre en jambes avant l'ascension du Géant de Provence, ce tracé était vraiment parfait.

col madeleine

Arrivé dans le Ventoux, je me suis vite rendu compte que l'objectif fixé de 2h ne serait pas atteignable pour moi. La montagne ne laisse pas de repos : il est très difficile de consommer un gel, impossible d'y manger du solide. Je vous parlais de gels Decathlon dans la vidéo, voici la référence utilisée.

Comme souvent en vélo, l'aventure est parfaitement réalisable en faisant preuve d'humilité : on monte à son rythme et tout se passe bien.

lokan mont ventoux

Hélas, passé le mythique Chalet Reynard, les rafales de vent à 70-80 km/h nous ont obligés à nous arrêter afin de ne pas finir dans un fossé. C'est d'autant plus rageant qu'il ne restait que 4-5 kilomètres pour finir notre ascension, mais ce sera l'occasion d'y revenir.

florian lokan elora ventoux

J'avais la bouche pleine au moment de cette photo

L'aventure, et au-delà de celle-ci, le week-end aura été magique. Je veux sincèrement remercier Florian et Anne pour leur accueil et leur gentillesse. J'ai réellement eu l'impression de partir en vacances une semaine alors qu'il ne s'agissait que de deux jours et demi de bonheur.

Merci également à tous les membres Patreon de me permettre de proposer des contenus aussi variés.

Je vous fais des grosses bises 😘

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.