S'abonner au site
Catégories
Pages

? 3 conseils pour débuter avec des plantes

Publié le mardi 4 août 2020 dans la catégorie Home Sweet Home

Mon appartement est une vraie forêt (on aime ou on n’aime pas) et beaucoup de personnes pensent ne pas avoir la main verte. Voici quelques conseils pour entretenir vos plantes.

Rempoter dans des pots en terre cuite

La principale difficulté de votre nouvelle vie de jardinier d’intérieur sera d’arroser correctement vos plantes, sans les noyer. Gardez à l’esprit qu’il vaut mieux laisser sécher vos plantes que trop les arroser.

C’est là que les pots en terre cuite jouent un rôle très important : du fait qu’ils sont poreux, ils laissent respirer les racines et permettent à la terre d’évacuer l’excédent d’eau de vos arrosages un peu trop appuyés. Mais nous en avons déjà parlé dans cet article dédié.

Vous aurez également une indication visuelle de l’état d’humidité de votre plante, puisque le pot humide sera plus sombre qu’un pot sec.

pot terre cuite plante verte

La tentation pourrait être forte de prendre un pot en terre émaillé, mais il se comportera presque comme un pot en plastique en ne laissant passer que peu d’humidité. Privilégiez la terre “traditionnelle”.

Quand j’accueille une nouvelle plante, j’achète dans un premier temps un pot en terre tout simple, à 2 EUR. En fonction du comportement de la plante, je peux être amené à la déplacer, ou à la rempoter plus vite que prévu si elle est trop heureuse. Aussi je n’investis pas dès le début dans un super pot à 10, 20, ou 30 EUR.

Trouver une routine d’arrosage

Chaque plante a des besoins en eaux qui lui sont propres. Un yucca n’aura pas les mêmes besoins qu’un ficus, ou une sansevieria.

Aujourd’hui, l’objectif est de vous empêcher de tuer vos plantes. On va donc fixer deux règles relativement simples à respecter :

  • Il vaut mieux laisser sécher vos plantes que trop les arroser
  • Pour la majorité des plantes, c’est l’alternance d’humidité et de sécheresse qui permet la croissance

En respectant ces règles, j’applique une routine hebdomadaire dans laquelle je viens arroser mes plantes chaque dimanche matin. En revanche, là où je vais presque noyer mes ficus, je ne verserai qu’un grand verre d’eau à mon yucca (250-300 mL)

Vous n’aurez donc qu’une journée où il faudra faire attention à la quantité d’eau donnée à vos plantes. Ce sera à cette occasion que vous ferez attention aux recommandations (arroser abondamment, modérément, peu).

Cette technique est valable la majorité de l’année, mais il faudra l’adapter en fonction des périodes et des plantes. J’ai par exemple une Alocasia Zebrina qui demande beaucoup d’humidité ; elle reçoit donc un arrosage complémentaire en semaine avec quelques autres plantes durant l’été.

Apprendre à reconnaître les besoins de votre plante

Une plante ne parle pas. Elle ne saura pas vous dire ce qu'il convient de faire quand elle n'a pas la grande forme.

Ce qui est génial en revanche, c’est qu’en ayant suivi les deux conseils précédents, vous n’arrosez plus trop vos plantes (normalement). De ce fait, vos plantes peuvent uniquement manquer d’eau.

Aussi, si une plante commence à faire la tête chez vous et que son pot est sec, il vous suffit de l’arroser et de voir si elle relève la tête. Si c’est le cas, bravo, vous venez d’adapter votre routine hebdomadaire d’arrosage : la semaine suivante, il faudra soit arroser davantage cette plante le week-end, soit compléter son arrosage en semaine.

Conclusion

Comme nous l’avons vu, conserver une plante est relativement facile ; il suffit de ne pas trop l’arroser. Pour cela, mettre en place une routine hebdomadaire d’arrosage, chaque dimanche, est le meilleur moyen de ne pas oublier et de ne pas trop arroser.

En fonction des saisons et des plantes, il vous faudra adapter la quantité d’eau versée dans chaque pot, voire la fréquence. Je vous conseille trois plantes faciles pour débuter, pour leurs propriétés de nettoyage de l'air et leur esthétique : le yucca (pas de lumière directe, peu d'arrosage), le ficus (lumineux sans soleil direct, arrosage important), et la Sansevieria trifasciata (meilleure plante pour nettoyer l'air, pas de soleil direct, arrosage modéré).

Si vous voulez des fiches et des conseils pour 120 plantes, vous pouvez regarder du côté de cet ouvrage, vendu 12 EUR.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires et à partager cet article et cette vidéo.

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.