S'abonner au site
Catégories
Pages

J’ai appris à courir pour éviter les blessures et aller vers la performance

Publié le lundi 4 mai 2020 dans la catégorie Sport & Santé

Aujourd'hui j'aimerais vous partager ma récente expérience d'apprentissage de la course à pied. On entend qu'il faut courir sur l'avant du pied, sans nous expliquer comment, ni pourquoi. C'est ce que je vais vous expliquer aujourd'hui.

Moins de talon mais plus de sensations

Si vous demandez à quelqu'un qui "sait" courir comment vous devez courir, il y a de fortes chances pour que la réponse vous oriente à courir sur la pointe du pied. Si vous êtes chanceux, on vous dira que "le plat du pied, c'est bien aussi". Débrouillez-vous avec ça !

Effectivement, en bon coureur occasionnel que je suis, ma foulée est lourde et j'attaque mes pas avec mon talon, puis déroule ensuite ma foulée pour finir sur la pointe.

Quand on m'a dit "il faut courir sur la pointe, ou le plat du pied" j'ai simplement changé la zone de mon pied qui touchait le sol en premier. Je me retrouve donc à faire des pointes disgracieuses et à solliciter exagérément mes chevilles et mes mollets. Si je pose le plat du pied, je me transforme en mammouth et les gens qui marchent devant moi se retournent, apeurés.

Si vous avez eu cette désagréable sensation qu'on vous a donné ce conseil pour se moquer de vous, je vous rassure : vous n'êtes pas les seuls !

Et pour cause ! Courir à plat ou avec la pointe n'est pas le déclencheur d'une meilleure foulée, mais la conséquence !

Une histoire de cadence

Le souci, vous allez le comprendre, vient du fait qu'on ne nous donne qu'une partie du conseil. Évidemment, le résultat sera une foulée plus légère, mais il ne suffit pas de modifier la zone de votre pied qui entre contact avec le sol pour y arriver.

Le secret, c'est la cadence ! Et c'est Florian, sur le Discord du site qui me l'a fait comprendre.

La cadence, c'est le nombre de fois par minute que vos pieds vont entrer en contact avec le sol. Naturellement, ma cadence est entre 150 et 155 ppm (pas par minutes). Il est cependant conseillé de courir avec une cadence de 180 ppm !! Personne ne court à 180 ppm par hasard, ce n'est pas naturel, mais ça s'apprend, et c'est relativement facile.

Peu importe votre allure (en min/km) votre cadence devrait être proche des 180 ppm. La suite est mathématique :

  1. Vous gardez votre rythme habituel de 6 min / km
  2. Vous allez faire 180 pas par minute au lieu de 150 pas par minute
  3. Votre rythme ne changeant pas, vos pas vont donc être plus petits
  4. Vos foulées étant moins grandes, vous allez davantage "piétiner" et donc… courir sur le plat de votre pied

Lorsque j'ai testé d'accélérer ma cadence, ça a été un moment "mind blowing" : les planètes se sont alignées et j'ai enfin compris pourquoi et comment courir sur le plat, ou l'avant du pied. Mon buste s'est également placé naturellement plus droit, et je cours plus vite, tout en étant moins fatigué.

Voilà pourquoi j'ai ressenti le besoin de partager ça avec vous. Comme pour les conseils financiers qu'on devrait nous donner à l'école, pourquoi ne nous apprend-on pas à courir durant ces interminables sessions d'EPS ?

Tu es tendue, Natacha !

En essayant de courir correctement - comprendre "à la bonne cadence" - je me crispe encore plus que d'habitude : mes jambes se raidissent pour maintenir ces 180 pas par minutes. La conséquence directe était des douleurs aux ischio-jambiers (le muscle derrière la cuisse).

Lors de ma dernière sortie, j'ai essayé de me détendre en oubliant la jambe qui passe derrière et en me concentrant sur le retour de la jambe qui passe devant, uniquement. Ainsi, ma jambe qui passe derrière s'assouplit et mes ischio se détendent.

J'espère que ce simple conseil vous permettra d'améliorer vos runs. N'hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires ci-dessous pour alimenter le débat.

Je vous fais des bisous 😘

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 🏋️‍♂️ Athlete | 👨‍💻 Entrepreneur | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.