S'abonner au site
Catégories
Pages

Nouveau défi : ne plus regarder la TV jusqu'au 11 mai

Publié le mercredi 22 avril 2020 dans les catégories DayByDay et Sport & Santé

Sur cette fin de confinement, j'ai envie de vous proposer un défi : ne plus regarder la TV pour passer le temps jusqu'au 11 mai. Prendre un livre, méditer, faire une sieste, appeler des amis. Mais perdre cette habitude d'allumer la TV quand on s'ennuie.

L'ennui devant la TV

Depuis le début du confinement, beaucoup cherchent des activités. Jusqu'à cette semaine, nous nous retrouvions chaque soir à 18h pour faire du sport ensemble, et c'était un très bon moment. On passe également notre temps à ouvrir les placards et le frigo à la recherche de quelque chose à boire ou à manger, pour s'occuper.

Souvent, je finis devant la TV, alors que je pourrai prendre un livre, bosser une certification, ou simplement écouter mon corps et faire une sieste (je suis très fatigué depuis le changement d'heure).

Pour moi, le canapé n'est pas un problème si c'est pour se reposer et être plus efficace après, ou lire un livre. Le problème est cette foutue TV, que j'allume pour tout et pour rien…

La maladie du collectionneur

Nous avons tous des problèmes, certains plus que d'autres. Je sais que je souffre de ce que j'ai appelé "la maladie du collectionneur" (je ne sais pas si ça existe) : quand je commence quelque chose qui fait partie d'un ensemble, et que ma progression dans cet ensemble est comptabilisée, il faut que je finisse l'ensemble.

Un exemple ? J'ai beaucoup de mal à commencer une série TV et ne pas la finir (sauf si elle est nulle, évidemment). Quand j'ai commencé Peaky Blinders, il fallait aussi que je finisse Peaky Blinders. Voilà pourquoi j'ai décidé de ne pas commencer de nouvelles séries cette année.

Vous voulez un autre exemple, plus parlant ? Si j'ai de nouveaux films dans Infuse… il faut que je les regarde, c'est pareil. Comprenez-moi ! Ils sont nouveaux, ce sont les seuls non vus dans une liste de vus. Il faut les voir ! Et il est très difficile pour moi d'allumer la TV, de voir que des films récents sont là, et de ne pas les lancer.

Une question d'habitude

Mais le vrai problème avec la TV, c'est que chez moi elle fait partie d'une habitude, d'un rituel. Tant que je n'en avais pas conscience il était difficile de le comprendre, mais là…

Quand je mange, je pose mon assiette sur la table basse, je m'assois sur le canapé, et vous l'avez compris, j'allume la TV. Ça fait parti de ma boucle d'habitude, c'est un automatisme.

Si un épisode de série est disponible, parfait : le temps que je mange, 20 minutes d'épisode, je ne perds pas de temps. J'aurai simplement pu utiliser ce temps pour écouter un podcast ou un livre audio et apprendre quelque chose. Si au contraire je commencer un film… je perds 2 heures durant mon repas.

Je travaille donc à changer ma boucle d'habitude, en allumant un peu de musique, ou un podcast, le temps que je prenne mon repas, même si la finalité est de lire davantage (lire en mangeant, ce n'est quand même pas pratique, et de manière générale, pas conseillé).

Apprendre davantage et lire davantage

Regarder moins la TV, c'est gagner quelques heures parmi les 544 heures passées devant la télévision en 2019 (je vous conseille Trakt, et vous invite à me suivre sur cette plateforme). Pour info, Sapiens représente 16 heures de lecture à un rythme modéré. Vous parler de "The Power of Habit" qui est un ouvrage fabuleux sur la construction des habitudes devrait me prendre 4-5 heures.

J'aurais donc pu lire 34 livres de la longueur de Sapiens. Ça doit faire le même effet a un fumeur qui calcule combien il a dépensé en cigarettes durant sa vie.

Mais paradoxalement, si j'ai envie d'avancer intellectuellement en passant moins de temps devant la télévision, c'est grâce à une série Netflix : "Inside Bill's brain" que je vous recommande très fortement (ça se regarde vite, il n'y a trois heures).

La finalité est donc de lire davantage, d'apprendre davantage, de remplir mon cerveau de choses intéressantes. Comme je vous l'ai dit dans mon article de bonnes résolutions, cette année, je veux évoluer professionnellement.

J'ai récemment repris la méditation, qui me fait beaucoup de bien. J'ai également de l'admiration pour les personnes qui n'ont pas de TV chez eux ; ainsi, je touche du doigt ce qu'ils peuvent vivre.

Quelques exceptions

Je m'autorise cependant des exceptions. Tout d'abord, Westworld, qui est en bonne voie pour devenir ma série préférée avec cette saison 3 incroyable. La saison 4 de The Last Kingdom sort vendredi, et il sera compliqué de ne pas la commencer, mais ayant mon problème de collectionneur, je préfère la garder en attente.

Les nouveaux épisodes de séries en cours sont tolérés, comme Family Guy, ou Young Sheldon.

Enfin, si je vous partage tout ceci, avec des règles clairement établies, c'est parce qu'il est prouvé que les personnes qui partagent un objectif l'atteignent plus facilement. Je mets donc toutes les chances de mon côté.

Des bises !

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.