Catégories
Pages
S'abonner

J'ai testé la Tesla Model 3 Performance !

Publié le Monday 8 April 2019 dans la catégorie DayByDay

Mercredi dernier, j'ai eu la chance d'être invité par Vincent a son test de la Tesla Model 3 Performance. J'ai également pu m'installer derrière le volant pour la conduire, et cet essai a dépassé toutes mes attentes.

La Tesla Model 3 Performance

Mercredi dernier donc, j'avais rendez-vous au sud de Toulouse pour tester une Tesla Model 3. En arrivant sur les lieux, j'ai eu la bonne surprise de découvrir une Model 3 Performance, plus puissante que le modèle Dual Motor classique, mais aussi 10'000 EUR plus chère.

Voilà ce que nous dit Tesla de cette version :

La Model 3 Performance comprend :

  • Accélération plus rapide : 0-100 km/h en 3,4 s
  • Vitesse maximale : jusqu'à 261 km/h
  • Équipements supplémentaires, exclusifs Performance

Ceci étant dit c'est un test très sympathique qui s'annonce, les pneus étant de bonne qualité, et la route mouillée… conditions parfaites pour tester un véhicule réputé performant.

tesla model 3 roues

La Tesla Model 3 Performance a une puissance de 353 kW, ce qui équivaut à 473 chevaux, en cumulant les deux moteurs, avant et arrière. Le calcul des puissances en kW va être une transition difficile avec l'arrivée des véhicules électriques, puisque les chevaux thermiques traditionnels ne sont plus vraiment adaptés. C'est donc un véhicule puissant que nous essayons !

À toutes fins utiles, sachez qu'1 kW équivaut à 1,341 cheval (je ne sais même pas si le singulier s'applique).

tesla logo capot

Le commercial Tesla étant en retard sur l'horaire, nous avons le temps de faire le tour de la voiture et de prendre quelques photos - celles qui illustrent cet article - et de constater avec tristesse que la finition extérieure est clairement perfectible.

Mais c'est un point qui mérite son chapitre dédié, et nous y reviendrons plus tard…

L'intérieur Premium ne plaisante pas

Parmi les points qui dépassent largement mes attentes, il y a évidemment l'intérieur. La première des choses qui surprend est le confort des sièges ; il s'agit de cuir vegan (comprendre "synthétique") fabriqué à partir d'ananas. L'accueil est moelleux, et on a réellement la sensation de s'asseoir dans un fauteuil de salon.

S'il est conventionnel que des voitures sportives proposent des sièges semi-baquets, Tesla a fait le choix de sièges enveloppants, qui sont réellement plus confortables, sans être plus glissants pour autant.

C'était une de mes craintes : en voyant les photos de l'intérieur des Model S, Model X, ou Model 3, on a l'impression que le siège est plat. En réalité il est très moelleux, et s'adapte parfaitement à votre morphologie, comme un fauteuil, vraiment.

lokan essai tesla model 3

L'autre point très impressionnant de cette finition Premium est l'acoustique, et plus particulièrement le système audio. Bien évidemment, la voiture est beaucoup plus silencieuse qu'un modèle thermique en roulant, l'isolation est très bonne, mais c'est réellement la spatialisation qui est dingue !

On a l'impression d'être dans un grand salon, et que le son vient de partout autour de nous. Le son est riche, profond, puissant et précis en même temps, mais c'est vraiment cette spatialisation qui surprend. C'est le genre de voiture qui vous donne envie d'aller faire une balade pour profiter d'un album, au lieu de l'écouter dans votre salon (alors que j'ai des bonnes Klipsch à la maison).

Petit point sur la connectivité Premium, qui est offerte pendant un an : l'option coûte 100 EUR à l'année pour les années suivantes, et inclus la cartographie, les mises à jour, Spotify, etc.

Les finitions extérieures laissent à désirer

Une Tesla est magnifique, de loin. Plus on s'approche, et plus on voit des défauts de fabrication. Il y a quelques années, l'intérieur des Model S était vraiment pauvre par rapport à une voiture milieu de gamme allemande ou japonaise. Aujourd'hui, ce problème semble corrigé sur la Model 3, car ça ne m'a pas choqué comme à l'époque.

En revanche, à l'extérieur, de gros efforts restent à faire. Prenez les vitres par exemple : Tesla a fait le choix de ne pas avoir de montant autour des vitres, et de ce fait, c'est la vitre elle-même qui fait la jonction et l'étanchéité avec le reste de la carrosserie.

Admirable, mais encore faudrait-il qu'il n'y ait pas un centimètre d'écart entre la vitre arrière et la partie médiane, et 5 mm entre la vitre avant et la même partie médiane.

tesla model 3 finitions

Quand il y a 1 cm d'écart entre une vitre et un montant, c'est moche !

Ne nous mentons pas, c'est hideux, et même si cette voiture est incroyable, que j'en rêve la nuit depuis cet essai, il suffit que je regarde cette photo pour me rappeler qu'il est urgent d'attendre avant d'en acheter une. Sans parler du "HW3", ou "Hardware 3" qui doit être annoncé ce mois-ci.

Rajoutons que maintenant que la Tesla Model Y est annoncée (lire mon article), et que tous les chromes entourant les ouvrants sont remplacés par des baguettes noires mates, j'ai encore plus de mal avec cette démonstration ostentatoire.

Conclusion

Cet essai a répondu à beaucoup de mes questions sur les véhicules Tesla, et en particulier la Model 3. Je suis très fan de l'intérieur, de son minimalisme, et de son efficacité. Le comportement routier de cette voiture est admirable, par sa puissance, son silence, et sa précision.

Le simple fait de devoir "recharger" sa voiture est plus cohérent avec notre quotidien que de devoir "faire le plein" de son tracteur. J'attends avec impatience la démocratisation du "two-way charging" : le fait de pouvoir recharger sa voiture la journée avec de l'énergie solaire, au travail par exemple, et se servir de cette énergie le soir, chez soi, pour diminuer sa dépendance au réseau électrique.

On commence à en parler, mais on n'y est pas encore. Encore moins en France…

tesla model s pneu creve

J'ai été en revanche déçu d'avoir un commercial blasé par son métier, et je suis obligé d'en dire quelques mots.

Ce genre de Monsieur qui n'a pas besoin de connaître parfaitement son produit parce qu'il se vend tout seul. En lui posant une question sur les Superchargers v3, il nous précise qu'il suffit de faire une mise à jour logicielle pour rendre un v2 compatible v3… ce qui est évidemment faux. Il existe bien une mise à jour logicielle sur le v2, permettant de gagner 30-40% de performance, mais c'est tout.

Quoi qu'il en soit, cet essai est à marquer d'une pierre blanche, car il valide mon coup de foudre pour les Tesla, et en particulier les Model 3. Merci beaucoup à Vincent pour cette invitation, c'était très généreux de partager cet évènement avec moi.

Il ne reste qu'à attendre que l'Etat Français fasse quelque chose pour motiver les gens à rouler en électrique : des réductions sur les autoroutes, les parkings gratuits en centre ville, et autres avantages nécessaires selon moi. Pourquoi est-ce que je ferai l'effort de payer une voiture plus cher, si je n'ai pas un retour par rapport à mon voisin et sa Simca 1000 ? J'évoquais ces points dans mon article sur la hausse de la taxe des carburants.

Des bisous tout le monde 😘

 

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.