Catégories
Pages
S'abonner

Quelques photos de la dernière épreuve des Open de CrossFit®

Publié le Wednesday 28 March 2018 dans la catégorie Sport & Santé

Aujourd'hui, je veux simplement partager les photos que j'ai prises lors du 18.5, la dernière épreuve des Open de CrossFit®. Comme au bon vieux temps, de simples clichés, et vos réactions en dessous.

Photos des Open de CrossFit

Si vous n'êtes pas venu sur le site depuis janvier, vous avez loupé que j'ai pris un abonnement dans une box de CrossFit. Oui, parce qu'en CrossFit, "une salle" c'est "une box", ou "un affiliate" si vous voulez vraiment vous la péter. Bref, je ne reviens pas sur les 5 dernières semaines de compétition… je veux juste partager avec vous quelques photos prises dimanche.

Car le dimanche, chez CrossFit Balma, c'est le moment qui est réservé à ceux qui font les Open, les premières épreuves de CrossFit. Passons rapidement là-dessus : le dimanche, les gens motivés viennent s'entrainer ensemble. On dira ça comme ça.

Ce dimanche, donc, j'ai décidé d'apporter le a7R avec moi, et de tenter quelques clichés. La salle est un peu sombre pour mon vieux capteur (ou mon capteur n'est pas assez sensible pour 2018) et c'était donc un petit challenge personnel d'arriver à sortir quelques images.

Sur certaines photos, comme sur celle ci-dessus, j'ai été obligé de pousser un peu trop les tons sombres pour récupérer du détail. Car encore une fois, pas assez de luminosité, donc des photos trop sombres. Ah… oui… et depuis novembre je shootais en jpeg pour pouvoir importer les photos directement sur mon iPhone X. Cette session m'aura fait changer d'avis.

C'est une discussion que j'ai eue avec mon copain Johann : je supprimais les photos moyennement intéressantes sur mon iPhone, et je shootais en jpeg parce que un fichier fait 15 Mo contre 35 Mo en RAW. Mais dans la mesure où les espaces de stockages augmentent de manière incroyable, je ne vois pas l'intérêt d'avoir fait ça - et je regrette ces quelques mois à shooter en jpeg.

Matériel utilisé et réglages

Peut-être qu'il est pertinent de faire un petit point sur le matériel utilisé et la manière dont j'ai fait ses photos ? Je n'ai aucune idée de si ça vous intéresse, et je compte sur vous pour me dire dans les commentaires ce que vous voulez comme texte pour accompagner des photos dans les futurs articles de ce type.

Comme vous le savez en jetant un œil à la page About du site, je shoote avec un Sony a7R. Les photos de cet article ont été prises avec un Sony 90 mm f/2.8 Macro. Évidemment, le côté "macro" est inutile, mais il reste un très bon 90 mm, et il est stabilisé.

Je shoote l'immense majorité du temps en mode "priorité ouverture", ce qui me permet de contrôler ma profondeur de champ. Ici, j'ai alterné entre "priorité ouverture" à f/4, et priorité vitesse à 1/160 ème de seconde. Encore une fois, si j'avais pu shooté à 1/320 ème à f/8, je l'aurai fait, mais mon capteur ne me le permettait pas.

Ça n'empêche pas certaines photos de "piquer" suffisamment (le piqué est la sensation de détail, de précision dans une photo).

Pour le reste des réglages, je laisse libre mon appareil photo. Je l'oblige à garder les ISO entre 100 et 6400 (car au-delà il y a trop de bruit numérique), mais c'est tout. Il y a cependant des photos que j'ai dû basculer en noir et blanc pour tricher un petit peu.

La souffrance de l'effort

C'était donc ma première session de photos avec des barres (le mouvement était un thruster, pour ceux à qui ça parle) et je suis assez content du résultat. J'ai bien aimé voir tout le monde souffrir, et pouvoir immortaliser certains de ces moments.

L'ambiance de ses Open aura été très bonne. De mon point de vue, ça a permis aux nouveaux de s'intégrer et d'échanger avec les anciens, à tout le monde de s'encourager, et de créer une cohésion au sein de la box. Vraiment cool, donc.

Peu importe le niveau de chacun, tout le monde discutait, échangeait, se donnait des conseils, ou des retours d'expérience. Dans des épreuves comme ça, un athlète en juge un autre, et ne choisit pas. Les meilleurs se retrouvent donc à juger/coacher les personnes qui sont les moins à l'aise, et les encourager.

Un bon repas pour fêter ça

Durant les Open, trois équipes ont été constituées, et un classement interne a été mis en place. Chaque semaine, l'équipe qui perdait était de corvée pour amener un type d'aliments au repas de fin qui avait lieu dimanche (entrées, quiches et pizza, apéritif, boissons, desserts).

Ça a donné l'occasion de faire un gros repas avec tous les participants, et de se rendre compte, une fois de plus, que des liens se sont créés un peu partout. Une fois de plus, c'est vraiment cool !

Conclusion

Comme je vous le disais un peu plus haut, n'hésitez pas à me dire ce qui vous fera plaisir comme texte avec ce type d'article. J'aimerais bien vous emmener en voyage, parfois, et vous faire un retour en photo ; un peu comme ce que j'avais fait pour la randonnée à Kakouetta.

Peut-être même que les articles "randonnées" n'ont plus d'intérêt en tant que topographie, mais juste pour être partagés en tant que belles images… Bref, on s'éloigne… les commentaires sont à vous, et je vous laisse partager ce que cet article vous inspire.

Bisous ?

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.