Catégories
Pages
S'abonner

Bilan du CrossFit® 18.2 et stratégie pour le 18.3

Publié le vendredi 9 mars 2018 dans la catégorie Sport & Santé

À l'occasion des Opens de CrossFit®, j'ai pensé qu'il serait marrant de faire une petite série de 5 articles sur les 5 semaines de compétition. Cette semaine, on fait le bilan du 18.2 et planifie le 18.3.

Opens et 18.2

Si vous avez loupé mon article de vendredi dernier, les championnats du monde de CrossFit sont prévus en trois étapes :

  1. Open : 5 épreuves en 5 semaines, ouvertes à tout le monde
  2. Regionals : par zone géographique, les 15-25 meilleurs par catégorie
  3. Games : les 40 meilleurs athlètes (40 hommes, 40 femmes, 40 équipes)

J'aime beaucoup ce fonctionnement. Ça laisse à tout le monde une chance de participer, même si l'essentiel de la compétition se situe au niveau local (il faut être une grosse bête pour se qualifier pour les Regionals).

Le 18.2, donc, c'était la deuxième épreuve de la saison 2018, et ça consistait à faire 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 répétitions en 12 minutes de :

  • Dumbbell squats (avec deux haltères de 22,5 kg chacune)
  • Bar-facing burpees

Si vous finissiez dans les 12 minutes, vous aviez un 18.2a à effectuer, qui lui était un clean le plus lourd possible. Votre score au 18.2 est donc votre temps, pour les squats et burpees, et votre poids sur le clean (le temps étant prioritaire).

Mes impressions sur le 18.2

Le 18.2 était ma deuxième épreuve de CrossFit en compétition, et à la différence du 18.1 où j'étais très content de moi, je me serai mis des gifles après le 18.2.

Il était ÉVIDENT qu'il fallait bien s'échauffer, et ne pas partir trop vite dans le WOD, puisqu'on n'était à la moitié de l'effort qu'après la 7e série, et qu'il restait les trois plus grosses (8 reps, 9 reps, 10 reps). C'est évidemment le contraire de ce que j'ai fait !

Je n'ai pas réussi à m'échauffer comme il aurait fallu (mon cœur ne montait pas, car trop fatigué), et je suis parti beaucoup trop vite sur les burpees. J'ai donc éclaté à la 4e série (oui, oui) et j'ai fait un temps ridicule de 9'36". Certes, j'ai passé un clean à 105 kg mais mon classement est tout de même triste.

Je veux juste dire un gros merci à Alex et Ludo (cogérant et coach de la box) pour être restés à côté de moi durant tout le WOD, et m'avoir conseillé quand j'étais dépassé par les évènements. Leurs encouragements pertinents et leurs bons conseils m'ont réellement sauvé.

Mes idées pour le 18.3

Comme vous avez suivi l'introduction, vous savez que durant les Open il y a une épreuve par semaine. L'épreuve numéro 3 est donc le 18.3, et voici une vidéo de présentation.

Pour le 18.3, on arrive clairement sur un WOD de CrossFit, et les débutants comme moi ne pourront pas faire grand-chose. Il consiste à faire, en 14 minutes, deux tours de :

  • 100 double-unders
  • 20 overhead squats
  • 100 double-unders
  • 12 ring muscle-ups
  • 100 double-unders
  • 20 dumbbell snatches
  • 100 double-unders
  • 12 bar muscle-ups

Les overhead squats sont à 50 kg et les snatches à 22,5 kg.

Souvenez-vous quand la semaine dernière je vous disais que les barres au-dessus de la tête ça n'était pas fait pour moi. BAM! Overhead squats ! Des épaules fragiles ? BAM! Muscle-ups aux anneaux, puis à la barre. Ah, et tu ne sais pas faire les double-unders ? Bah on va faire des séries de 100 !

Inutile de vous dire que je vais clairement subir ce WOD ! Si dans les 14 minutes j'arrive à pouvoir tenter un ring muscle-up (donc le tiers d'un tour) ce sera déjà très bien ! Comme je l'ai fait ce matin, je vous tiendrai au courant si me suivez sur Instagram.

Je vous fais des bisous 😘

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.