Catégories
Pages
S'abonner

Guinness Nitro IPA au a7R et à l'iPhone X

Publié le Wednesday 28 February 2018 dans la catégorie DayByDay

Hier soir je vous parlais de la sortie du Sony a7 Mark 3, que je trouvais prodigieux, mais pour lequel j'avais du mal à m'emballer. Ce soir, je vous partage une photo d'illustration.

Le bokeh c'est la vie !

Comme vous vous en êtes surement douté, l'image à la une, qui est également ma photo Instagram du jour, est prise avec le Sony a7R. Sur cette photo, comme sur toutes mes photos, je n'ai modifié que l'exposition, les tons sombres, et la saturation des couleurs, afin de me rapprocher de ce que mon œil voyait dans le monde réel.

Selon moi, il y a trois éléments qui caractérisent la qualité de cette photo :

  • le piqué, c'est-à-dire la quantité de détails reproduits
  • la reproduction des couleurs, et de la lumière
  • et le bokeh, qui est la qualité du flou d'arrière-plan

C'est sur ce dernier point que les téléphones sont en retard, pour une raison très simple : la quantité/qualité du bokeh est directement liée à la taille du capteur / qualité de l'optique utilisée. Avec des petits capteurs / petites optiques, il est compliqué de rivaliser, physiquement parlant.

L'iPhone X manque un peu de tout

C'est en prenant la photo que vous voyez en haut de cet article que j'ai eu l'idée de prendre la même (autant que possible) avec mon iPhone X. Je me suis donc appliqué à faire un bon cadrage, à la même distance du mur, avec la même lumière. J'ai également traité cette photo (ce que je ne fais presque jamais quand je shoote à l'iPhone) pour l'améliorer autant que j'avais pu améliorer celle au a7R.

Sous vos yeux ébahis, le résultat :

guinness nitro IPA iPhone X

Si vous n'aviez que cette photo, sans comparaison possible avec une autre, vous la trouveriez très bien. Tout comme je la trouve très bien. Les couleurs sont respectées, la lumière semble normale… ça manque juste un peu de bokeh, évidemment.

C'est quand on compare les deux que ça commence à piquer. En effet, le problème de la "boîte de crayons de couleur" apparaît ; on se rend compte que les couleurs sont plus tranchées avec l'iPhone, il y a moins de nuances, de variations. Et on le remarque partout : sur le bleu de mon pull, le blanc du bracelet, la peau de ma main, ou le vert de "Nitro IPA".

Une photo est coloriée avec une boite de 12 crayons de couleur, l'autre avec une boite de 64 crayons de couleur : beaucoup plus nuancée, beaucoup plus contrastée.

Conclusion

Ce n'est évidemment pas avec deux photos qu'on fait un test ou un comparatif quel qu'il soit, mais la problématique est sensiblement toujours la même : une photo à l'iPhone manque de bokeh, de respect des couleurs, et de piqué.

Ce dernier point est de moins en moins vrai. Je suis très agréablement surpris du piqué de l'iPhone X, même par rapport à un hybride plein format comme le a7R. Il ne reste qu’à rajouter un peu d'intelligence au moment de la prise de photo pour améliorer le respect des couleurs, et ce sera très bien.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.