Catégories
Pages
S'abonner

Comment j'ai appris à parler anglais en trois étapes

Publié le Thursday 18 January 2018 dans la catégorie Voyage

Durant mes études, l'anglais ne m'intéressait pas. J'ai appris tout seul, une fois adulte. Dans cet article je vais vous expliquer comment j'ai appris à parler anglais, en trois étapes.

Introduction

Je pense qu'il est important de commencer cet article en disant que je n'ai jamais été bon en anglais à l'école. Je pense que la méthode d'apprentissage, le par cœur et la répétition ne me correspondait tout simplement pas. L'avantage est que j'ai appris mes verbes irréguliers de cette manière, mais c'est à peu près tout.

C'est une fois arrivé à l'âge adulte, vers mes 25 ans, que j'ai réellement compris l'intérêt de comprendre l'anglais dans le monde d'aujourd'hui. "Comprendre" est déjà une étape importante. S'exprimer en est une autre. Mais c'est petit à petit, avec des gestes simples et sans forcer que je peux aujourd'hui prétendre "parler anglais".

Étape 1 : le web en anglais

Dans mon approche, travaillant dans le numérique, la première chose à faire est simple : utiliser le web en anglais. L'intérêt est double :

  1. Vous êtes sur Internet, donc si vous ne comprenez pas quelque chose, c'est facile de trouver la traduction.
  2. Vous trouverez davantage de résultats pertinents, et solutionnerez vos problèmes plus rapidement.

En passant le web en anglais, j'ai donc appris très rapidement à m'exprimer (lors d'une recherche Google) et découvert des mots nouveaux dans les résultats. Les mots inconnus sont en relation avec la recherche effectuée, et ils sont donc très rapidement mémorisés, puisqu'il s'agit d'un sujet qui vous intéresse.

apple watch dublin billet

Les résultats de recherche sont largement plus pertinents, et on se prend donc très rapidement au jeu, car on gagne en efficacité. Dans le même temps, j'avais décidé de passer mon iPhone et mon Mac en anglais, ainsi que toutes les interfaces web et les espaces clients.

Étape 2 : films et séries en VOST

Deuxième étape, consommer les films et séries en anglais, sous-titrés anglais. Oui, parce que si vos sous-titres sont en français, vous allez lire et ne ferez aucun effort. Passez tout en anglais, et n'hésitez pas à faire "pause" si vous ne comprenez vraiment rien à une phrase, ou une expression. Je citerai par exemple "jinx", ou "clusterfuck" dans la série des mots découverts dans un film, et qui m'ont marqué.

maurice moss it crowd

Ici, c'est un triple avantage :

  1. Vous apprenez une quantité incroyable de mots, dans leur contexte, avec l'intonation qui va bien.
  2. Vous découvrez "le vrai anglais" que les gens parlent, et pas celui des livres.
  3. Vous apprécierez d'avoir un son de meilleure qualité, avec des vraies voix, et des vraies blagues.

Oui, car en VO, le son est toujours de meilleure qualité qu'en VF (toujours), et les voix ne sont pas faites par un homme et une femme qui essayent d'imiter tout le casting de The Big Bang Theory. J'ai envie de m'arracher les oreilles les rares fois où j'entends la version française de cette série chez quelqu'un…

Étape 3 : tout consommer en anglais

L'étape trois, dans laquelle je suis depuis quelques mois, consiste à tout consommer en anglais. Absolument tout. Si je lis, je regarde d'abord si mon livre est disponible en anglais. Si j'écoute un Podcast, il est lui aussi en anglais. Les sites d'actualité que je consulte sont en immense majorité en langue anglaise, sauf quelques très rares exceptions.

Je recherche mes recettes de cuisine en anglais, mes manuels d'utilisation sont en anglais, tout comme les sites des marques (Apple, Synology, Rogue, etc. toujours en version anglaise). Durant une période, j'ai même mis Siri en anglais.

Conclusion

En 2018, la question n'est pas de savoir s'il est important de savoir parler anglais ou pas. La nécessité de comprendre l'anglais est ÉVIDENTE, qu'on le veuille ou non. Ceux qui râlent parce que certains de mes posts Instagram sont en anglais ont déjà des années de retard sur le reste du monde, et tant pis pour eux.

Avec cet article, je ne cherche à convaincre personne d'apprendre une autre langue. Je me fiche éperdument de ce que vous faites : après tout, on ne se connait pas. Je veux juste que vous sachiez qu'il est excessivement simple d'apprendre une autre langue, surtout quand elle est aussi omniprésente que la langue anglaise.

Trois étapes simples, et en quelques années, j'ai appris tout seul à parler anglais. Alors pourquoi pas vous ?

Kisses. ?

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.