Catégories
Pages
S'abonner

Du CrossFit dans mes entraînements pour améliorer mes performances

Publié le Monday 28 August 2017 dans la catégorie Sport & Santé

En décembre 2015, je reprenais des entrainements quotidiens de musculation. 20 mois plus tard, et 15 kg en plus, je me tourne vers le CrossFit pour améliorer mes performances globales.

Me sentir bien grâce à la musculation

Si vous allez fouiller dans les archives du site, ou sur mon profil Instagram, vous vous rendrez compte qu'il y a deux ans de ça, j'étais "monté fin". 177 cm pour 73 kg, et pas forcément affuté comme garçon. Ayant toujours fait du sport, je n'étais pas pour autant ridicule lors d'activités physiques, mais, disons-le franchement, mon reflet dans le miroir ne me plaisait pas.

Aussi, quand mon pote David m'a proposé d'aller dans une salle de musculation pas très chère à côté de chez nous, j'ai immédiatement dit oui. Mes objectifs étaient simples : prendre de la masse pour m'assumer physiquement (esthétique), et avoir un bon rapport poids/puissance (performance).

Après 20 mois d'entrainements quotidiens, je pense ne pas être ridicule. Je fais maintenant 88 kg, soit 15 kg de plus qu'il y a 20 mois. Je soulève 240 kg au deadlift, et j'arrive à passer deux répétitions de développé couché à 140 kg. Cependant, je sens que je peux faire nettement mieux, et que je ne réponds pas encore à ma définition d'un "athlète".

Je suis juste bon à pousser des barres, mais je manque d'intensité, et d'endurance dans cette intensité. Pire, je manque énormément de motricité, d'agilité, et de vitesse.

CrossFit et Cross Training

Vous avez surement entendu parler de CrossFit, sans pour autant savoir ce que c'est. En revanche, il est moins probable que vous ayez entendu parler de Cross Training, qui est pourtant plus important.

Le Cross Training est le fait d'utiliser différents entrainements issus de différentes disciplines afin d'être un athlète plus complet ("cross training" = "entrainement croisé"). Le CrossFit est une entreprise (qui détient la marque du même nom) qui s'est constituée autour du Cross Training, et l'a rendu populaire. Il est d'ailleurs triste de voir la page Wikipedia du Cross Training presque vide, alors que celle de CrossFit est bien fournie.

Les pratiquants de CrossFit courent, rament, grimpent à la corde, sautent, déplacent des objets, pratiquent des mouvements olympiques d'haltérophilie ainsi que des exercices au poids du corps, utilisent des haltères, des anneaux de gymnastique, des boîtes, des girevoys, des sacs et tout autre objet pouvant servir de poids.

Le CrossFit axe son fonctionnement autour de dix compétences athlétiques : endurance cardiovasculaire et respiratoire, endurance musculaire, force, souplesse, puissance, vitesse, agilité, psychomotricité, équilibre et précision.

Pour faire simple, le CrossFit est une version industrielle du Cross Training, mais sur le principe, c'est la même chose. De fait, annoncer "Du CrossFit dans mes entraînements pour améliorer mes performances" est un triple pléonasme, puisque le principe même du CrossFit est d'introduire d'autres entrainements… pour améliorer les performances !

Pourquoi m'intéresser au CrossFit

Comme je le disais dans le premier chapitre, mon objectif est d'être un athlète complet, et esthétique. Quand je vois les bébés qui se baladent dans le monde du CrossFit, je ne me fais aucun souci pour aucun des deux points. Je vous présente par exemple Mat Fraser, qui a littéralement écrasé la concurrence lors des derniers CrossFit Games, au début du mois d'aout.

Au-delà de cette vidéo, je vous encourage très fortement à regarder "Fittest on Earth: A Decade of Fitness" sur Netflix. Le documentaire s'intéresse aux athlètes qui ont dédié leurs vies au CrossFit, lors des CrossFit Games (leurs championnats du monde) de 2016. Les performances sont impressionnantes. Les athlètes qui les réalisent, encore davantage.

Mais très clairement, il y a deux trucs qui me dérangent dans le CrossFit :

  1. Les tarifs/ Un abonnement mensuel est généralement dans les 70-80 EUR contre 25 EUR dans une salle de musculation.
  2. Les "lachés de barres"/ Peu importe le mouvement effectué, les mecs comme les filles lâchent leurs barres comme des gros débiles, sans même les ralentir, ou les accompagner. Un entrainement impliquant des barres peut vite devenir de la souffrance auditive si vous avez plusieurs "lâcheurs" avec vous.

En dehors de tout ça c'est du bonheur. L'entrainement change tous les jours, et il faut s'adapter, s'améliorer constamment. Personne ne dit "je n'y arriverai pas", ou "c'est trop dur". Tout le monde s'encourage, s'aide, et on fonctionne réellement comme un groupe (pas de stress à avoir si vous débutez). J'apprécie particulièrement le fait de ne pas avoir à réfléchir. Je viens, on me dit quoi faire, et je fais de mon mieux. C'est aussi simple que ça. Le sport, le dépassement de soi, dans sa plus pure mesure.

Mon approche du Cross Training

Pour des raisons de budget, je ne vais au CrossFit qu'une fois par semaine, le vendredi. En parallèle, j'ai remplacé mes entrainements de musculation traditionnels par des versions d'entrainements croisés. Des exercices différents, plus complets, et davantage d'intensité.

À partir d'aujourd'hui, chacun de mes entraînements sera unique, et je ne ferai jamais deux fois la même séance. Je vais intégrer des abdos, tractions, pompes, et activités cardios comme le rameur et le vélo. Ce soir, j'ai par exemple fait du front squat que je n'avais jamais fait en muscu jusque là.

Si vous ne connaissez pas le CrossFit, je vous encourage à faire une séance d'essai dans une salle (on dit "une box") proche de chez vous. Si vous avez un retour d'expérience, ou des questions, n'hésitez pas à les soumettre dans les commentaires.

Je vous fais des bisous. ?

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.