Catégories
Pages
S'abonner

Livre en papier vs iBooks - la baston des générations

Publié le Friday 21 July 2017 dans la catégorie DayByDay

Ce matin, j'ai reçu "The One Device - The secret history of the iPhone" dans le but de me décider entre lire un livre papier, et lire un iBooks. Et vous ? Vous préférez quoi ?

Écologie et livres en papier

Le premier frein qui m'est apparu lorsque j'ai décidé de lire sur du papier est la dimension écologique. Après tout, pour imprimer un livre, il faut du papier et de l'encre, et dans certains cas - comme celui de "The One Device" - beaucoup de papier. L'empreinte carbone me semble donc plus élevée, même si je ne suis pas certain de l'exactitude cet énoncé.

Après tout, pour lire sur une tablette ou un iPhone, il faut nécessairement un écran, allumé, une batterie avec de l'énergie dedans, et des serveurs qui permettent de télécharger les fichiers, sans parler de la connexion Internet.

L'avantage indéniable des livres papier, en revanche, c'est qu'on peut les prêter aux copains/copines à qui on les conseille. Le côté social est très intéressant, et la recommandation est d'autant plus agréable.

Confort de lecture

Quand on lit un livre en papier, on n'a pas mal aux yeux à cause de la luminosité de l'écran. C'est généralement pour ça que les gens continuent de lire des livres traditionnels. Avec les Kindle et autres liseuses numériques on peut bénéficier du confort de lecture d'un livre, tout en ayant les avantages d'un livre numérique. En utilisant Night Shift et des lunettes anti lumière bleue, ce problème est également gommé.

Oui, parce qu'un truc qui m'a cruellement choqué en ouvrant ce bouquin, c'est qu'il faut tourner les pages ! Aussi dingue que ça puisse paraitre, j'ai trouvé ça contraignant. Et que fait-on de la page tournée ? Rien ! Elle s'entasse de l'autre côté de la reliure, et il faut la courber, pour réduire la place que prend le livre sur vos genoux. Ce n'est pas confortable…

Enfin, l'absence de dictionnaire, de traducteur, de recherche, et l'encombrement ! Ce livre fait 416 pages, ce qui est très gros ! Sur une liseuse ou mon iPhone, je peux avoir des centaines de bouquins, tout le temps, sans avoir besoin d'un sac ou d'une valise.

Conclusion

Depuis deux ans, je veux faire une chronique "lecture". J'ai d'ailleurs écris quelques articles, mais je n'ai jamais trouvé/pris le temps de faire ça de manière régulière. Depuis un an, je n'ai pas avancé sur "Le charme discret de l'intestin" qui devrait être votre prochaine fiche de lecture.

Récemment, j'ai même créé une liste d'envie Amazon, avec les bouquins que j'aimerai avoir, pour lire, ou pour garder - libre à vous d'être généreux, dans cette liste ou une autre.

Aussi, je vous pose la même question que je me suis posé : que préférez-vous entre un livre papier, et un livre numérique, et pourquoi ? Vos réponses argumentées m'aideront à construire mes prochains articles.

Je vous fais des bisous ! ?

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.