S'abonner au site
Catégories
Pages

Livre en papier vs iBooks - la baston des générations

Publié le vendredi 21 juillet 2017 dans la catégorie DayByDay

Ce matin, j'ai reçu "The One Device - The secret history of the iPhone" dans le but de me décider entre lire un livre papier, et lire un iBooks. Et vous ? Vous préférez quoi ?

Écologie et livres en papier

Le premier frein qui m'est apparu lorsque j'ai décidé de lire sur du papier est la dimension écologique. Après tout, pour imprimer un livre, il faut du papier et de l'encre, et dans certains cas - comme celui de "The One Device" - beaucoup de papier. L'empreinte carbone me semble donc plus élevée, même si je ne suis pas certain de l'exactitude cet énoncé.

Après tout, pour lire sur une tablette ou un iPhone, il faut nécessairement un écran, allumé, une batterie avec de l'énergie dedans, et des serveurs qui permettent de télécharger les fichiers, sans parler de la connexion Internet.

L'avantage indéniable des livres papier, en revanche, c'est qu'on peut les prêter aux copains/copines à qui on les conseille. Le côté social est très intéressant, et la recommandation est d'autant plus agréable.

Confort de lecture

Quand on lit un livre en papier, on n'a pas mal aux yeux à cause de la luminosité de l'écran. C'est généralement pour ça que les gens continuent de lire des livres traditionnels. Avec les Kindle et autres liseuses numériques on peut bénéficier du confort de lecture d'un livre, tout en ayant les avantages d'un livre numérique. En utilisant Night Shift et des lunettes anti lumière bleue, ce problème est également gommé.

Oui, parce qu'un truc qui m'a cruellement choqué en ouvrant ce bouquin, c'est qu'il faut tourner les pages ! Aussi dingue que ça puisse paraitre, j'ai trouvé ça contraignant. Et que fait-on de la page tournée ? Rien ! Elle s'entasse de l'autre côté de la reliure, et il faut la courber, pour réduire la place que prend le livre sur vos genoux. Ce n'est pas confortable…

Enfin, l'absence de dictionnaire, de traducteur, de recherche, et l'encombrement ! Ce livre fait 416 pages, ce qui est très gros ! Sur une liseuse ou mon iPhone, je peux avoir des centaines de bouquins, tout le temps, sans avoir besoin d'un sac ou d'une valise.

Conclusion

Depuis deux ans, je veux faire une chronique "lecture". J'ai d'ailleurs écris quelques articles, mais je n'ai jamais trouvé/pris le temps de faire ça de manière régulière. Depuis un an, je n'ai pas avancé sur "Le charme discret de l'intestin" qui devrait être votre prochaine fiche de lecture.

Récemment, j'ai même créé une liste d'envie Amazon, avec les bouquins que j'aimerai avoir, pour lire, ou pour garder - libre à vous d'être généreux, dans cette liste ou une autre.

Aussi, je vous pose la même question que je me suis posé : que préférez-vous entre un livre papier, et un livre numérique, et pourquoi ? Vos réponses argumentées m'aideront à construire mes prochains articles.

Je vous fais des bisous ! ?

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. eloicf says:

    Hello Lokan,

    alors de mon cot&#233 c'est le m&#234me soucis que toi, je rajoute m&#234me que pour les ebooks, si tu ach&#232te sur kindle, tu sais lire que sur kindle (merci les DRM) donc il faut passer via d'autre boutique en ligne mais tu ne trouve pas toujours ton bonheur :/

    tu as kobo qui arrive &#224 lire pas mal de format mais on revient au point pr&#233c&#233dent, quelle boutique propose des ebooks sans DRM (m&#234me payant pas un soucis, mais que je peux lire sur plusieurs syst&#232me diff&#233rents

    je suis dans l'incertitude comme toi :/

    passe une excellente soir&#233e 🙂

  2. Dylan B. says:

    En num&#233rique, c'est &#233vident pour moi. Plus besoin de les entasser dans une biblioth&#232que, les transporter, etc. Et je n'ai jamais eu de probl&#232me &#224 lire, Night Shift ou pas.

    En fait, je ne comprends pas trop pourquoi ce n'est pas une &#233vidence pour les autres.

  3. V&#233ronique Druot says:

    Bonjour,

    je continue &#224 lire des livres papiers. Je pr&#233f&#232re m&#234me si j'ai besoin de mes lunettes. Je lis surtout des romans en papier et plut&#244t des documents de travail en num&#233rique. J'aime bien pouvoir zoomer sur le num&#233rique. Je suis abonn&#233e &#224 quelques magazines mais je lis plus ceux que je re&#231ois sur papier qu'en num&#233rique.

  4. Juju says:

    Coucou Lokan,

    Je suis en r&#233gion parisienne et je peux te dire que je vais prendre une tablette rien que pour les transports &#128076&#127999

    Super ton article

  5. eloicf says:

    Hello Lokan,

    alors de mon coté c'est le même soucis que toi, je rajoute même que pour les ebooks, si tu achète sur kindle, tu sais lire que sur kindle (merci les DRM) donc il faut passer via d'autre boutique en ligne mais tu ne trouve pas toujours ton bonheur :/

    tu as kobo qui arrive à lire pas mal de format mais on revient au point précédent, quelle boutique propose des ebooks sans DRM (même payant pas un soucis, mais que je peux lire sur plusieurs système différents

    je suis dans l'incertitude comme toi :/

    passe une excellente soirée 🙂

  6. Dylan B. says:

    En numérique, c'est évident pour moi. Plus besoin de les entasser dans une bibliothèque, les transporter, etc. Et je n'ai jamais eu de problème à lire, Night Shift ou pas.

    En fait, je ne comprends pas trop pourquoi ce n'est pas une évidence pour les autres.

    1. Salut Dylan,

      Ce n'est pas une évidence pour tout le monde pour les raisons indiquées dans l'article…

      1. Bobob says:

        Il y a d'autre chose que tu n'as pas cité comme le plaisir de lire sur du papier. La sensation de toucher un livre et de tourner une page. Et puis ta le poids du livre qui te fait sentir la masse de contenu. Un livre ça vieillit ça prend de l'âge. Les pages cornés, jaunies, marqués par les affres du temps. Tenir un livre lu plusieurs fois et imprimé il y a plus de 40 ans c'est quelque chose....

        Tout ça un Brook ne te le procure pas. Ça donne un côté aseptisé à tout ce que jai dis plus haut.
        Tu ne peux aussi même pas faire dès chose du genre le mettre dans une boîte livre où le laisser dans le RER avec un mot en se disant que d'autre vont le lire et le retransmettre (c'est à la mode ça sur PAris).

        Enfin je finirai en disant que la part de savoir en livre papier est infiniment plus grande que celle en livre numérique actuellement.
        Et j'aurais du mal à donner autant de valeur à des œuvre majeur tel que celle de Hugo, Dostoievski, Tolstoï Zola.... si je les lisait en format numérique.
        À la limite le livre numérique pour les livre contemporain dit "léger".

        Qu'en est-il des BDs ??
        Encore plus réfractaire à la lecture numérique.

  7. Véronique Druot says:

    Bonjour,

    je continue à lire des livres papiers. Je préfère même si j'ai besoin de mes lunettes. Je lis surtout des romans en papier et plutôt des documents de travail en numérique. J'aime bien pouvoir zoomer sur le numérique. Je suis abonnée à quelques magazines mais je lis plus ceux que je reçois sur papier qu'en numérique.

  8. Juju says:

    Coucou Lokan,

    Je suis en région parisienne et je peux te dire que je vais prendre une tablette rien que pour les transports 👌🏿

    Super ton article

  9. Matthieu DAVID says:

    Salut Lokan,
    Cruel dilemme. Choix cornélien.
    Ebook or not Ebook !
    J'ai toujours aimé lire, depuis l'enfance. Sous les draps, en train, dans mon lit ...
    Un jour, sac sur l'épaule, je suis parti en Grèce (en train et en bateau) pendant 15 jours, avec 8 ou 9 livres, et pas que des poches. Inutile de dire que mon dos était mécontent.
    Deux ans plus tard, retour en Grèce, même sac, même trajet, mais avec une liseuse de quelques centaines de grammes. Que du bonheur. Auparavant, j'avais essayé de lire avec mon iPad, mais j'avais vite mal aux yeux.
    J'adore lire avec ma liseuse.
    Et puis voilà.
    Pour la fête des Pères de juin dernier, mon petit garçon m'offre le marque-page qu'il a fabriqué à l'école. Très content de son cadeau, il me dit que je pourrais le mettre dans mon livre (ma liseuse). Un peu penaud, je me suis exécuté ; il a bien compris que ce n'était pas très adéquat, mais n'a rien dit.
    De mon côté, cette histoire m'a fait réfléchir. Si je lis, c'est grâce à mes parents et à mes frères et soeur ainés qui étaient de gros lecteurs. Il y avait donc une bibliothèque familiale bien fournie. J'ai pu forger une partie de ma culture littéraire en piochant dedans.
    Mais quid de mes enfants ?
    J'ai depuis longtemps donné beaucoup de mes livres (ils doivent vivre et donc être lus) et mis au garage ceux qui me tiennent à coeur (ce n'est pas logique avec la précédente parenthèse, je sais) et chez moi, la bibliothèque est réduite à la portion congrue.
    Tout ça pour me dire que dans quelques mois, je vais mettre ma liseuse au garage avec mon sac à dos pour mes futurs voyages et reconstituer une bibliothèque digne de ce nom, bien en vue pour que mes enfants aient des livres à portée de main.
    Papier vainqueur !!!
    Je pourrais enfin remettre mon nez, ce que je ne faisais plus et pour cause, dans chaque livre pour sentir le papier, la colle et l'encre, avant d'entamer une nouvelle lecture.

    1. David M. says:

      Bien le bonjour les loulous !

      Matthieu, c'est vraiment un beau partage et une bonne leçon de vie que tu nous as décris là (Merci). Et ça donne une bonne raison à chacun de nous de rester sur du papier.

      Pour te dire, ça m'a même rappelé le "pourquoi je lis" et pourquoi je préfère inconsciemment les livres/BD en format papier :
      - Le partage et l'envie de transmettre un moment fun et culturel à autrui.
      - Le ressenti du papier sur les doigts.
      - L'odeur de l'encre et du papier.

      Une bibliothèque bien rangée et bien garnie reste quelque chose de beau à voir dans une maison. On y voit un pilier culturel pour la famille mais aussi pour les amis.

      Et pour conclure avec l'article de notre cher Lokan :
      Je ne pense pas qu'il faut se bloquer à l'idée de faire : 100% papier ou 100% Ebook.
      J'ai peut-être un raisonnement un peu "bourgeois" pour certain mais je m'en tape sévère :
      Au moment des vacances, j'achète les ebook que je souhaite lire sur mon IPad. Une fois rentrée de vacance, si l'un des ouvrages m'a fait tilte, je ne passe pas par quatre chemins : Je l'achète en papier pour l'intégrer à ma bibliothèque. (Pour les raisons décritent plus haut)

      Bonne lecture à tous et merci à toi Lokan pour ces moments de partage.

  10. Sebastiaan says:

    Bonsoir Lokan,

    Merci pour cet article.

    je me permet donc de donner mon avis personnel......l'aspect pratique d'une liseuse électronique est indéniable car il est tout à fait possible d'emporter n'importe ou avec soit une centaine de ibooks qui ne prendront pas plus de place que la tablette et son chargeur.
    En ce qui concerne un livre, comme tu le dis et tu as totalement raison, on peux le prêter ou mieux encore, avoir le plaisir de le ranger dans sa bibliothèque parce que pour certains, c'est un plaisir que d'avoir une riche collection de livres chez soit.

    Évidemment, les deux ont donc des avantages et des inconvénients mais je pense que chaque personnes aura différentes raisons de préférer soit l'électronique soit le papier en fonction de son mode de vie. Quelqu'un qui voyage souvent préfèrera peut être pouvoir emporter beaucoup de livre sur une tablette par exemple. Pour ma part, le contact et l'odeur du papier ou encore le plaisir immense que de tenir un (gros) beau bouquin relié cuire avec de pages de papiers-glacé ou parcheminé soigneusement décorées sera irremplaçable totalement et je ne changerais pour rien au monde. Même si, lorsque je pars en voyage, le choix des livres que je prend est soigneusement réfléchi faute de place dans les valises.

    J'espère avoir pu apporter quelques éléments qui pourront être utile.
    Amicalement

  11. Ben says:

    Hello,

    Pour ma part c'est priorité au numérique, ne serait-ce que pour la possibilité de synchro entre les appareils. Je lis souvent en déplacement, et j'apprecie de pouvoir entamer un chapitre depuis mon téléphone, puis le reprendre de manière plus posée sur la tablette.
    La facilité d'achat est évidemment un autre point en faveur du numérique.
    Ceci étant dit, je ne retrouve pas le confort de lecture du papier. Même sur les Kindle et équivalents.

    En revanche, je continue d'acheter des « objets » livres papier. Le mot « objet » n'est pas choisi par hasard : j'adore le toucher de certains bouquins, la qualité d'impression et/ou de papier, etc...
    Il m'arrive d'ailleurs souvent d'acheter un livre papier, mais de le lire....en numérique (dans ce cas là, je dois avouer que je telecharge la version numérique...).
    Ça doit être mon côté fétichiste, mais j'aime posséder les jolis livres qui me plaisent.
    J'ai d'ailleurs le même raisonnement avec les films.

  12. Alexandre Méneux says:

    Salut Lokan !

    J'ai eu ce dilemme aussi, mais étant donné que je voyage beaucoup ; pour moi c'est ebooks !
    Par contre je n'ai pas encore de lunettes anti-lumière bleue et je ne suis pas certain que night shift suffise .. ! 😡

  13. eloicf says:

    Hello Lokan,

    alors de mon coté c'est le même soucis que toi, je rajoute même que pour les ebooks, si tu achète sur kindle, tu sais lire que sur kindle (merci les DRM) donc il faut passer via d'autre boutique en ligne mais tu ne trouve pas toujours ton bonheur :/

    tu as kobo qui arrive à lire pas mal de format mais on revient au point précédent, quelle boutique propose des ebooks sans DRM (même payant pas un soucis, mais que je peux lire sur plusieurs système différents

    je suis dans l'incertitude comme toi :/

    passe une excellente soirée 🙂

  14. Dylan B. says:

    En numérique, c'est évident pour moi. Plus besoin de les entasser dans une bibliothèque, les transporter, etc. Et je n'ai jamais eu de problème à lire, Night Shift ou pas.

    En fait, je ne comprends pas trop pourquoi ce n'est pas une évidence pour les autres.

    1. Salut Dylan,

      Ce n'est pas une évidence pour tout le monde pour les raisons indiquées dans l'article…

      1. Bobob says:

        Il y a d'autre chose que tu n'as pas cité comme le plaisir de lire sur du papier. La sensation de toucher un livre et de tourner une page. Et puis ta le poids du livre qui te fait sentir la masse de contenu. Un livre ça vieillit ça prend de l'âge. Les pages cornés, jaunies, marqués par les affres du temps. Tenir un livre lu plusieurs fois et imprimé il y a plus de 40 ans c'est quelque chose....

        Tout ça un Brook ne te le procure pas. Ça donne un côté aseptisé à tout ce que jai dis plus haut.
        Tu ne peux aussi même pas faire dès chose du genre le mettre dans une boîte livre où le laisser dans le RER avec un mot en se disant que d'autre vont le lire et le retransmettre (c'est à la mode ça sur PAris).

        Enfin je finirai en disant que la part de savoir en livre papier est infiniment plus grande que celle en livre numérique actuellement.
        Et j'aurais du mal à donner autant de valeur à des œuvre majeur tel que celle de Hugo, Dostoievski, Tolstoï Zola.... si je les lisait en format numérique.
        À la limite le livre numérique pour les livre contemporain dit "léger".

        Qu'en est-il des BDs ??
        Encore plus réfractaire à la lecture numérique.

  15. Alexis says:

    Salut !

    En effet la définition ou la traduction d'un mot instantanément est un gros plus.
    Autre élément qui a son intérêt est la prise de note. En effet moi qui lis pas mal de livre économique rempli de chiffres, il est souvent très pratique de prendre des notes et pouvoir les retrouver rapidement chose possible, mais pénible sur un livre.

    En revanche même si je lis principalement sur Kindle, j'aime beaucoup avoir ma petite bibliothèque de livres. On en pense ce qu'on veut, mais un livre à quelque chose d'inimitable et d'intemporel.

  16. Véronique Druot says:

    Bonjour,

    je continue à lire des livres papiers. Je préfère même si j'ai besoin de mes lunettes. Je lis surtout des romans en papier et plutôt des documents de travail en numérique. J'aime bien pouvoir zoomer sur le numérique. Je suis abonnée à quelques magazines mais je lis plus ceux que je reçois sur papier qu'en numérique.

  17. Thomas says:

    Bonjour,

    Je trouve le numérique infiniment plus confortable que le papier. Possibilité de lire dans son lit sans devoir allumer la lumière et réveiller ma femme par exemple.

    Mais je n'achète plus aucun livre en format numérique. Pourquoi ?

    Si je souhaite relire tel ou tel livre dans 20 ans... Suis-je certain que le format sera toujours d'actualité. Pourrais-je le retélécharger gratuitement ? Devant la grande incertitude qui plane quant à la réponse à ces questions... J'achète des livres papier. Et tant pis pour le confort.

    De plus, la différence de prix n'est pas encore, selon moi, suffisamment significative.

  18. Juju says:

    Coucou Lokan,

    Je suis en région parisienne et je peux te dire que je vais prendre une tablette rien que pour les transports ??

    Super ton article

  19. Matthieu DAVID says:

    Salut Lokan,
    Cruel dilemme. Choix cornélien.
    Ebook or not Ebook !
    J'ai toujours aimé lire, depuis l'enfance. Sous les draps, en train, dans mon lit ...
    Un jour, sac sur l’épaule, je suis parti en Grèce (en train et en bateau) pendant 15 jours, avec 8 ou 9 livres, et pas que des poches. Inutile de dire que mon dos était mécontent.
    Deux ans plus tard, retour en Grèce, même sac, même trajet, mais avec une liseuse de quelques centaines de grammes. Que du bonheur. Auparavant, j'avais essayé de lire avec mon iPad, mais j'avais vite mal aux yeux.
    J'adore lire avec ma liseuse.
    Et puis voilà.
    Pour la fête des Pères de juin dernier, mon petit garçon m'offre le marque-page qu'il a fabriqué à l'école. Très content de son cadeau, il me dit que je pourrais le mettre dans mon livre (ma liseuse). Un peu penaud, je me suis exécuté ; il a bien compris que ce n'était pas très adéquat, mais n'a rien dit.
    De mon côté, cette histoire m'a fait réfléchir. Si je lis, c'est grâce à mes parents et à mes frères et soeur ainés qui étaient de gros lecteurs. Il y avait donc une bibliothèque familiale bien fournie. J'ai pu forger une partie de ma culture littéraire en piochant dedans.
    Mais quid de mes enfants ?
    J'ai depuis longtemps donné beaucoup de mes livres (ils doivent vivre et donc être lus) et mis au garage ceux qui me tiennent à coeur (ce n'est pas logique avec la précédente parenthèse, je sais) et chez moi, la bibliothèque est réduite à la portion congrue.
    Tout ça pour me dire que dans quelques mois, je vais mettre ma liseuse au garage avec mon sac à dos pour mes futurs voyages et reconstituer une bibliothèque digne de ce nom, bien en vue pour que mes enfants aient des livres à portée de main.
    Papier vainqueur !!!
    Je pourrais enfin remettre mon nez, ce que je ne faisais plus et pour cause, dans chaque livre pour sentir le papier, la colle et l'encre, avant d'entamer une nouvelle lecture.

    1. David M. says:

      Bien le bonjour les loulous !

      Matthieu, c'est vraiment un beau partage et une bonne leçon de vie que tu nous as décris là (Merci). Et ça donne une bonne raison à chacun de nous de rester sur du papier.

      Pour te dire, ça m'a même rappelé le "pourquoi je lis" et pourquoi je préfère inconsciemment les livres/BD en format papier :
      - Le partage et l'envie de transmettre un moment fun et culturel à autrui.
      - Le ressenti du papier sur les doigts.
      - L'odeur de l'encre et du papier.

      Une bibliothèque bien rangée et bien garnie reste quelque chose de beau à voir dans une maison. On y voit un pilier culturel pour la famille mais aussi pour les amis.

      Et pour conclure avec l'article de notre cher Lokan :
      Je ne pense pas qu'il faut se bloquer à l'idée de faire : 100% papier ou 100% Ebook.
      J'ai peut-être un raisonnement un peu "bourgeois" pour certain mais je m'en tape sévère :
      Au moment des vacances, j'achète les ebook que je souhaite lire sur mon IPad. Une fois rentrée de vacance, si l'un des ouvrages m'a fait tilte, je ne passe pas par quatre chemins : Je l'achète en papier pour l'intégrer à ma bibliothèque. (Pour les raisons décritent plus haut)

      Bonne lecture à tous et merci à toi Lokan pour ces moments de partage.

  20. Sebastiaan says:

    Bonsoir Lokan,

    Merci pour cet article.

    je me permet donc de donner mon avis personnel......l'aspect pratique d'une liseuse électronique est indéniable car il est tout à fait possible d'emporter n'importe ou avec soit une centaine de ibooks qui ne prendront pas plus de place que la tablette et son chargeur.
    En ce qui concerne un livre, comme tu le dis et tu as totalement raison, on peux le prêter ou mieux encore, avoir le plaisir de le ranger dans sa bibliothèque parce que pour certains, c'est un plaisir que d'avoir une riche collection de livres chez soit.

    Évidemment, les deux ont donc des avantages et des inconvénients mais je pense que chaque personnes aura différentes raisons de préférer soit l’électronique soit le papier en fonction de son mode de vie. Quelqu'un qui voyage souvent préfèrera peut être pouvoir emporter beaucoup de livre sur une tablette par exemple. Pour ma part, le contact et l'odeur du papier ou encore le plaisir immense que de tenir un (gros) beau bouquin relié cuire avec de pages de papiers-glacé ou parcheminé soigneusement décorées sera irremplaçable totalement et je ne changerais pour rien au monde. Même si, lorsque je pars en voyage, le choix des livres que je prend est soigneusement réfléchi faute de place dans les valises.

    J'espère avoir pu apporter quelques éléments qui pourront être utile.
    Amicalement

  21. Ben says:

    Hello,

    Pour ma part c’est priorité au numérique, ne serait-ce que pour la possibilité de synchro entre les appareils. Je lis souvent en déplacement, et j’apprecie de pouvoir entamer un chapitre depuis mon téléphone, puis le reprendre de manière plus posée sur la tablette.
    La facilité d’achat est évidemment un autre point en faveur du numérique.
    Ceci étant dit, je ne retrouve pas le confort de lecture du papier. Même sur les Kindle et équivalents.

    En revanche, je continue d’acheter des « objets » livres papier. Le mot « objet » n’est pas choisi par hasard : j’adore le toucher de certains bouquins, la qualité d’impression et/ou de papier, etc...
    Il m’arrive d’ailleurs souvent d’acheter un livre papier, mais de le lire....en numérique (dans ce cas là, je dois avouer que je telecharge la version numérique...).
    Ça doit être mon côté fétichiste, mais j’aime posséder les jolis livres qui me plaisent.
    J’ai d’ailleurs le même raisonnement avec les films.

  22. Alexis says:

    Salut !

    En effet la définition ou la traduction d'un mot instantanément est un gros plus.
    Autre élément qui a son intérêt est la prise de note. En effet moi qui lis pas mal de livre économique rempli de chiffres, il est souvent très pratique de prendre des notes et pouvoir les retrouver rapidement chose possible, mais pénible sur un livre.

    En revanche même si je lis principalement sur Kindle, j'aime beaucoup avoir ma petite bibliothèque de livres. On en pense ce qu'on veut, mais un livre à quelque chose d'inimitable et d'intemporel.

  23. Thomas says:

    Bonjour,

    Je trouve le numérique infiniment plus confortable que le papier. Possibilité de lire dans son lit sans devoir allumer la lumière et réveiller ma femme par exemple.

    Mais je n'achète plus aucun livre en format numérique. Pourquoi ?

    Si je souhaite relire tel ou tel livre dans 20 ans... Suis-je certain que le format sera toujours d'actualité. Pourrais-je le retélécharger gratuitement ? Devant la grande incertitude qui plane quant à la réponse à ces questions... J'achète des livres papier. Et tant pis pour le confort.

    De plus, la différence de prix n'est pas encore, selon moi, suffisamment significative.

  24. Arnaud says:

    Salut,

    Pour moi il n'y a pas de V&#233rit&#233, tout d&#233pend du livre. Le mag est top en ebook, le polar en papier.
    L&#224 meilleur raison que je trouve au papier est qu'il t'oblige &#224 la d&#233connexion. C'est un acte engag&#233 🙂

    Bises

  25. mickael says:

    Hello,
    Je vais apporter ma petite pierre à l'édifice bien que peut être orienté.

    Graphiste de formation, mais largement orienté vers le numérique. Le livre numérique ne me convainc pas encore pour le moment pour pas mal de raisons évoqués. Le prêt, drm(bien q'on peux bricoler), la découverte impromptue, les boites à livres, etc...
    J'ai essayé avec un ipad2 (touchotter une kindle), mais je ne suis pas transporter par l'expérience. Personellement, je trouve que ce n'est pas la même expérience. Effectivement le fait de tourner les pages me plait plutôt, car cela créer aussi un rythme de lecture, un rapport au livre que je ne retrouve pas avec une tablette/liseuse.

    Après, pour ma part le discourt est différent quand on parle de magazine ou de journaux ou de fait, la lecture est moins suivie. Dans ces cas d'usages, je trouve le numérique beaucoup plus adapté.

    bisous

  26. Julien says:

    Bonjour Lokan, j'ai un Kindle et de nombreux livres papiers mais je ne me suis jamais fais &#224 mon Kindle. Je prefere l'odeur des livres, la sensation de tourner les pages et j'aime savoir o&#249 j'en suis dans le livre facilement, ce qu'on peut faire aussi avec un Kindle mais ce n'est pas pareil.

  27. Severin says:

    Salut Lokan,

    Personnellement ça dépend de d'où je compte lire le livre. Je n'ai aucun problème à lire un livre numérique sur iPhone ou un livre papier. Si je compte lire un livre dans les transports, chez moi.. je choisirai un format numérique. En revanche, si je compte lire ce livre en extérieur, dans un parc, plage... je choisirai un livre papier car c'est plus agréable que le livre numérique dans de telles conditions lumineuses.
    Si je ne sais pas, je l'achèterai en format numérique.

    J'ajouterai également que ça dépend du type de livre. Par exemple des livres d'architecture où il y a pleins de photos d'ouvrages, ça sera un livre papier forcément !

    Voilà ma conception !

  28. Arnaud says:

    Salut,

    Pour moi il n'y a pas de Vérité, tout dépend du livre. Le mag est top en ebook, le polar en papier.
    Là meilleur raison que je trouve au papier est qu'il t'oblige à la déconnexion. C'est un acte engagé 🙂

    Bises

  29. mickael says:

    Hello,
    Je vais apporter ma petite pierre à l'édifice bien que peut être orienté.

    Graphiste de formation, mais largement orienté vers le numérique. Le livre numérique ne me convainc pas encore pour le moment pour pas mal de raisons évoqués. Le prêt, drm(bien q'on peux bricoler), la découverte impromptue, les boites à livres, etc...
    J'ai essayé avec un ipad2 (touchotter une kindle), mais je ne suis pas transporter par l'expérience. Personellement, je trouve que ce n'est pas la même expérience. Effectivement le fait de tourner les pages me plait plutôt, car cela créer aussi un rythme de lecture, un rapport au livre que je ne retrouve pas avec une tablette/liseuse.

    Après, pour ma part le discourt est différent quand on parle de magazine ou de journaux ou de fait, la lecture est moins suivie. Dans ces cas d'usages, je trouve le numérique beaucoup plus adapté.

    bisous

  30. Julien says:

    Bonjour Lokan, j'ai un Kindle et de nombreux livres papiers mais je ne me suis jamais fais à mon Kindle. Je prefere l'odeur des livres, la sensation de tourner les pages et j'aime savoir où j'en suis dans le livre facilement, ce qu'on peut faire aussi avec un Kindle mais ce n'est pas pareil.

  31. Severin says:

    Salut Lokan,

    Personnellement ça dépend de d'où je compte lire le livre. Je n'ai aucun problème à lire un livre numérique sur iPhone ou un livre papier. Si je compte lire un livre dans les transports, chez moi.. je choisirai un format numérique. En revanche, si je compte lire ce livre en extérieur, dans un parc, plage... je choisirai un livre papier car c'est plus agréable que le livre numérique dans de telles conditions lumineuses.
    Si je ne sais pas, je l'achèterai en format numérique.

    J'ajouterai également que ça dépend du type de livre. Par exemple des livres d'architecture où il y a pleins de photos d'ouvrages, ça sera un livre papier forcément !

    Voilà ma conception !

  32. Arnaud says:

    Salut,

    Pour moi il n'y a pas de Vérité, tout dépend du livre. Le mag est top en ebook, le polar en papier.
    Là meilleur raison que je trouve au papier est qu'il t'oblige à la déconnexion. C'est un acte engagé 🙂

    Bises

  33. Julien says:

    Bonjour Lokan, j'ai un Kindle et de nombreux livres papiers mais je ne me suis jamais fais à mon Kindle. Je prefere l'odeur des livres, la sensation de tourner les pages et j'aime savoir où j'en suis dans le livre facilement, ce qu'on peut faire aussi avec un Kindle mais ce n'est pas pareil.

  34. Obiwan says:

    Hello Lokan,

    Pour ma part, j'ai vraiment du mal à lire la version numérique d'un livre. J'ai essayé mais je n'y arrive vraiment pas (jamais fini un ebook), je passe toujours à la version papier. C'est la même chose pour d'autres amis qui ne réussissent pas à se "concentrer" quand c'est sur une liseuse ou une tablette. Je pense que ça dépend aussi de la nature du livre qu'on lit; c'est assez difficile quand il s'agit d'un livre qui nécessite de gribouiller et écrire pour comprendre (un livre scientifique par exemple). L'ebook se prête très bien pour les magasines par exemple.

    Je trouve que l'argument écologique n'est pas totalement pertinent, comme tu le dis, on s'échange les livres, on les fait vivre et j'ai l'impression qu'écologiquement, c'est assez rentabilisé. Un des arguments est pour moi le prix: un ebook coûte souvent moins cher qu'un livre papier.

    Et merci pour tes articles; ils ont toujours été de très bonne qualité mais je trouve que ça s'améliore de plus en plus et que ça fait "réflechir" 🙂

    Bise

  35. Obiwan says:

    Hello Lokan,

    Pour ma part, j'ai vraiment du mal à lire la version numérique d'un livre. J'ai essayé mais je n'y arrive vraiment pas (jamais fini un ebook), je passe toujours à la version papier. C'est la même chose pour d'autres amis qui ne réussissent pas à se "concentrer" quand c'est sur une liseuse ou une tablette. Je pense que ça dépend aussi de la nature du livre qu'on lit; c'est assez difficile quand il s'agit d'un livre qui nécessite de gribouiller et écrire pour comprendre (un livre scientifique par exemple). L'ebook se prête très bien pour les magasines par exemple.

    Je trouve que l'argument écologique n'est pas totalement pertinent, comme tu le dis, on s'échange les livres, on les fait vivre et j'ai l'impression qu'écologiquement, c'est assez rentabilisé. Un des arguments est pour moi le prix: un ebook coûte souvent moins cher qu'un livre papier.

    Et merci pour tes articles; ils ont toujours été de très bonne qualité mais je trouve que ça s'améliore de plus en plus et que ça fait "réflechir" 🙂

    Bise

  36. Alex says:

    Salut,
    pour ma part papier, sans hésiter. Il y a quelque chose de particulier avec le livre, le toucher, l'odeur... une certaines sensualité. En plus je peux les mettre dans ma bibliothèque, les voir et parfois me prend l'envie de relire un livre en le voyant.
    Alex

  37. Alex says:

    Salut,
    pour ma part papier, sans hésiter. Il y a quelque chose de particulier avec le livre, le toucher, l'odeur... une certaines sensualité. En plus je peux les mettre dans ma bibliothèque, les voir et parfois me prend l'envie de relire un livre en le voyant.
    Alex

  38. Stéf T says:

    Bonsoir,
    Pour moi c'est les deux, la version papier pour les bd et mangas, mes les livres c'est en version numérisé mais hors de question de lire sur une tablette ou un téléphone rien de tel qu'une bonne liseuse pour un confort de lecture au top même de nuit.
    Stéf

  39. Stéf T says:

    Bonsoir,
    Pour moi c'est les deux, la version papier pour les bd et mangas, mes les livres c'est en version numérisé mais hors de question de lire sur une tablette ou un téléphone rien de tel qu'une bonne liseuse pour un confort de lecture au top même de nuit.
    Stéf

  40. Aurélie says:

    CouCou LoKan,

    La Lecture numérique je ne peux plus m'en passer depuis un bout de temps! Il est vrai qu'il m'a été très difficile de quitter les livres physiques car je trouve ça super de tourner les pages et tout et tout mais, depuis que j'utilise iBook, honnêtement, j'ai du mal à retourner vers nos chers livres.
    Voilà, bonne réflexion à toi 😉
    Au plaisir de te lire
    PS : merci pour ton travail 😄
    Aurélie

  41. Aurélie says:

    CouCou LoKan,

    La Lecture numérique je ne peux plus m'en passer depuis un bout de temps! Il est vrai qu'il m'a été très difficile de quitter les livres physiques car je trouve ça super de tourner les pages et tout et tout mais, depuis que j'utilise iBook, honnêtement, j'ai du mal à retourner vers nos chers livres.
    Voilà, bonne réflexion à toi ?
    Au plaisir de te lire
    PS : merci pour ton travail ?
    Aurélie

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.