S'abonner au site
Catégories
Pages

Apple vs FBI : John Oliver résume la situation

Publié le lundi 14 mars 2016 dans la catégorie G33K

Depuis quelques semaines, Apple est engagé dans une bataille judiciaire avec le FBI. Si vous avez loupé ce roman-photo, John Oliver vous propose un résumé.

John Oliver - Last week Tonight

Dans son émission Last Week Tonight, John Oliver est revenu hier sur l'actualité du moment : Apple qui résiste au FBI en ne voulant pas créer un système iOS plus vulnérable.

La vidéo ci-dessous est en langue anglaise, mais les sous-titres sont disponibles pour vous aider. C'est avant tout un mélange d'actualité et d'humour, donc laissez-vous porter.

Apple vs FBI

Il y a quelques temps, j'avais écrit cet article sur le respect de la vie privée par Apple, et il semblerait que j'ai eu le nez creux. Si vous ne l'avez pas déjà vu, je vous invite à regarder cette interview de Tim Cook qui s'explique sur le cas de l'iPhone de San Bernardino.

La sécurité est quelque chose de très important, et nous en avons parlé longuement dans le dernier Podcast XXL. Faut-il compromettre la sécurité de millions de personnes pour quelques terroristes ? Assurément, non !

Peut-on comparer le droit de perquisition d'une maison au droit d'accès aux données d'un téléphone portable comme ça a été fait à l'assemblée nationale ? Bien sur que non, ça n'a rien à voir ! Nous avons beaucoup plus d'informations dans nos téléphones que dans nos maisons (1Password, localisations de nos proches, comptes bancaires, données de santé, etc.)

Je comprends parfaitement que la situation soit compliqué à comprendre pour beaucoup de personnes. En revanche, par pitié, renseignez-vous sur cette affaire - qui a d'ores et déjà des répercussions dans notre pays - avant de porter un jugement. Ne comptez pas sur les politiques pour vous expliquer quoi que ce soit, puisqu'ils ne comprennent rien eux-mêmes.

Ne faîtes pas les mêmes erreurs qu'eux. Renseignez-vous, lisez, comprenez, et informez les autres à votre tour. La question de la vie privée et du chiffrement est trop sérieuse pour être prise à la légère.

Je vous embrasse !

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. Enrik says:

    Comme l'as dis Snowden dans une interview il faut être naïf pour penser que le FBI ou la NSA n'ont pas deja le moyen d'entrer dans un iPhone peut-importe la version (attention je dis pas qu'Apple leur fournis l'option, juste qu'ils savent deja le faire), tout ce petit jeu avec le cas du terrorist est pour faire pression sur l'opinion publique et les politiciens pour justement essayer de faire passer une loi qui obligerais toutes l'industrie technologique (américaines en tout cas) a laisser des backdoors.

  2. thibaut says:

    Si on veut pousser un peu plus dans le sens de la théorie du complot, tout ça n'est peut-être qu'une façade pour duper un peu plus l'opinion ( Apple se bat contre ça de manière public ), mais finalement, Apple ( et les autres... ) sont peut être déjà complice et a fourni les backdors

    Après tout Apple et les autres ne sont pas, ou pas entièrement open-source, aucun tiers ne peut vérifier le code de manière "neutre"

    Ça parait tiré par les cheveux, mais finalement, c'est complètement possible après ce qu'a révélé Snowden, car avant lui, les personnes qui tenaient se genre de propos étaient des fou.. maintenant.. ( a moins que Snowden aussi ne soit qu'une façade pour duper l'opinion... OK j'arrête 😀 )

  3. Paulo De Sousa says:

    Le FBI et autres services gouvernementaux et gouvernements n’argumentent que via le prisme de la peur du terrorisme, pédophile, etc. Cet argument est totalement idiot et fallacieux. Les mafias, terroristes, pédophiles, etc ... s’adapteront avec d’autres outils et méthodes, comme expliqués dans la vidéo.
    Pire, l’histoire a montré que beaucoup d’affaires ou secrets ont été révélés par des erreurs stupides. Il est donc plus malin de laisser les (méchants) utiliser un iPhone et commettre par exemple l’erreur de faire une sauvegarde dans le cloud. Sauvegarde qui pourra être décryptée.
    J'ajoute que l’investissement de Google et Apple dans la santé n’est pas anodin. Notre téléphone servira à récolter, synchroniser différents paramètres de notre santé. Imaginer qu’un gouvernement puisse les exploiter sans que vous en sachiez rien est inacceptable.
    C’est aussi prendre les gens pour des imbéciles de laisser croire de la bonne volonté des services gouvernementaux. C’est vrai aussi qu’on n’a jamais vu un agent double ou triple, monnayer des secrets d’État. Imaginer que cette clé serait en totale sécurité, car protégée par un gouvernement juste pour attraper des méchants est vraiment candide.
    Le combat d’Apple, quelle qu’en soit la raison est d’une importance vitale pour la sécurité de la vie privée de la population.
    Ce qui m’étonne c’est de ne pas entendre le FBI faire des demandes similaires à Google, Microsoft, BlackBerry. Les postes dérobées sont elles déjà présentes sur ces produits-là.

    1. LoKan Sardari says:

      Salut Paulo,

      J'adore ta conclusion, et la conclusion de ta conclusion est évidente 😉

  4. Gabriel Mornat says:

    Salut Lokan ! Merci pour l'article, même si j'avais déjà vu la vidéo ^^ . Mais c'est toujours bien de partager ça à tes lecteurs (qui connaissent pas The Weekend Tonight par exemple) 😉
    Pour la même occasion, je recommande la lecture des articles de Richard Stallman sur RT ou sur le site GNU, c'est vraiment passionnant...

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.