S'abonner au site
Catégories
Pages

D'où viennent les points de côté et comment s'en débarrasser ?

Publié le lundi 11 janvier 2016 dans la catégorie Sport & Santé

Si vous avez déjà du arrêter votre entrainement à cause d'un point de côté, sachez que vous n'êtes pas seul. Voici les causes de ces douleurs et comment les éviter.

Des causes encore incertaines

Dans la vidéo ci-dessous (en anglais), Hank Green de la chaîne Youtube SciShow nous explique qu'il n'y a pas de raison précise à l'apparition des points de côté pendant nos entrainements. Si de prime abord nous pouvons penser que cela ne touche que les amateurs de course à pied, sachez que ces douleurs sont également présentes en natation ou en vélo.

Les scientifiques se sont penchés sur l'origine de ces points de côté, mais n'ont pourtant pas réussi à isoler le problème. Voici les trois raisons probables de leurs apparitions :

  • les muscles de votre diaphragme ont du mal à s'étendre pendant vos exercices
  • les mouvements de vos exercices font bouger vos organes internes
  • il n'y a pas assez de liquide entre les couches de votre péritoine (membrane qui forme la paroi de votre cavité abdominale), ou un repas trop lourd pousse sur la couche interne.

Quelques moyens simples de prévenir les points de côté

Ne connaissant pas encore les causes exactes des points de côté, il n'existe pas solution miracle pour les éviter. En revanche, un peu de bon sens devrait vous aider à réduire la probabilité qu'ils apparaissent.

Tout d'abord, il est nécessaire - et même primordial - d'attendre au moins une heure après un bon repas avant d'effectuer quelconque exercice physique ; tout simplement pour laisser du temps au processus de digestion de se mettre en place.

D'autre part, travailler au renforcement des muscles de votre tronc - principalement vos abdominaux, donc - permettra de diminuer l'effet de mouvement de vos organes internes, présumés responsables des points de côté. Enfin, hydratez-vous correctement !

Si cette douleur abdominale venait toutefois à pointer le bout de son nez pendant un de vos entrainements, la seule solution pour la faire passer est d'arrêter votre activité pendant quelques minutes.

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. Anthony STT says:

    Salut, pour info le processus de digestion dure longtemps. Les aliments passent 4 h dans l'estomac, puis 6 à 7 h dans l'intestin grêle, ensuite autant de temps dans le gros intestin et enfin 6 à 7 h dans le rectum.
    On ne court pas immédiatement après un repas juste pour éviter l'effet un peu lourd.

    1. LoKan Sardari says:

      Salut Anthony,

      Merci pour cette précision absolument nécessaire à la bonne compréhension de l'article.

  2. Francois says:

    Moi aussi j'avais eu des problèmes de pointe de côté durant mes courses à pied, mais j'ai réussi à régler ce problème en respirant bien (inspiré à fond et expiré à fond) et garder un rythme de respiration régulier.

    1. Antoine Gelloz says:

      Tout à fait, moi aussi j'arrive à éliminer, voire prévenir les points de côté en me concentrant bien sur ma respiration. C'est primordial à mon sens !

  3. Sylvain Mémain says:

    Salut,
    Une solution qui a le mérite de fonctionner pour moi (même si je pense que c'est plutôt un effet placebo), c'est de serrer le poing du côté du... Point de côté 🙂
    À essayer !

  4. Raphaël says:

    Si vous courez, je conseille de prendre un caillou du coté où vous avez le "point de coté", ça permet de réduire la douleur.
    Et sinon, prendre une grande respiration, tendre ses bras vers ses pieds, sans les touchez puis expirez lentement en creusant le ventre.
    A chaque fois, ça marche plutôt bien pour moi, dites le moi si c'est le cas pour vous aussi 🙂

  5. Louis B says:

    Moi qui croyais que les points de côtés étaient dûs à trop de CO2 rejetté par les muscles lors d'un effort intense... Sinon on inspire/expire très fort et en 2 min plus rien, ou le coup du poing serré aussi (c'est lundi c'est gratuit). Merci pour les infos en tout cas Lokan 😉

    1. Florian says:

      J ai toujours entendu ça aussi...

  6. Yannick says:

    Bonne idée de faire le point sur le côté ! Pardon. :O

    Comme c’est indiqué dans l’article, les causes (et les localisations) du point de côté sont diverses et varient selon les coureurs. On a tous/toutes nos méthodes pour les faire disparaître mais elles ne vont donc pas fonctionner chez tout le monde. Il faut tester.

    Pour ma part, j’ai rarement des points de côtés mais quand j’en ai, je sais que je peux les faire disparaître rapidement en faisant une respiration forcée, en appuyant avec le pouce sur le point douloureux et en me penchant vers l’avant. Après 3 ou 4 répétitions de la "manoeuvre", le point de côté disparaît.

    Comme ça a été dit dans les commentaires, la respiration joue un rôle important dans l’apparition (ou non) des points de côtés. C’est une évidence, en course à pied, une bonne respiration est indispensable et il est important de savoir solliciter les parties basses des poumons. Et je me dis que ça pourrait l’objet d’un autre article : comment bien respirer en course à pied ? 🙂

  7. Nils says:

    J'ai une technique qui a toujours marché sur moi.
    Quand je suis en train de courir et que je suis sujet à un point de côté, je presse la zone douloureuse avec mon point et j'expire le plus d'air possible en même temps (je vide littéralement les poumons). Effectué une ou deux fois de suite et le point de côté disparaît.

  8. Jérémy says:

    C'est marrant de voir que la science est encore bloquée par ce genre de choses qui peuvent paraître absolument anodins. En tous les cas un article intéressant, rapide à lire mais intéressant !

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.