S'abonner au site
Catégories
Pages

SpaceX Falcon 9 - 11 satellites et un retour sur Terre réussi

Publié le mardi 22 décembre 2015 dans la catégorie G33K

Ce matin, la société SpaceX a réussi à envoyer sa fusée Falcon 9 dans l'espace, mettre en orbite 11 satellites, et la faire revenir sur le pas de tir. Une première historique.

Le principe de SpaceX

Je vous parle régulièrement de Tesla, qui est la marque de voiture qui me fait rêver, notamment avec le dernier né, la Tesla Model X - lire mon article. La société a été fondée par Elon Musk, qui a également fondé SpaceX dont le but est de faire des fusées réutilisables.

L'idée de base de SpaceX est de faire chuter les coûts d'envoi de satellites, et à moyen et long terme, de permettre d'aller sur Mars, rien que ça. En effet, si une fusée Falcon 9 coûte 60 millions de dollars à produire, le carburant nécessaire à une mise en orbite ne coûte que 200'000 USD.

L'exploit de Falcon 9

Si Blue Origin, fondé par Jeff Bezos (Amazon) a réussi à faire décoller une fusée en forme de sex-toy et la faire se reposer sur la Terre ferme le mois dernier (lien), ça ne reste qu'un petit saut dans l'espace de 100 km - rien que SpaceX ne savait pas déjà faire.

En effet, SpaceX essayait de lancer ses fusées depuis la terre ferme, pour les faire atterrir sur des barges océaniques, donc en mouvement. Comme vous le verrez dans la vidéo ci-dessous, ça ne s'est pas vraiment bien passé jusqu'à maintenant.

Falcon 9 est donc bel et bien la première fusée à avoir réussi une mise en orbite de satellites - 11 en l'occurrence - et à être revenue se poser sur sa base de lancement. In-cro-yable !!

Une fusée réutilisable qui ne sera pas réutilisée

Suite à la réussite de ce lancement et de cet atterrissage depuis Cape Canaveral, Elon Musk avouait que cette fusée ne serait pas réutilisée : "Je pense qu'on va probablement la garder sur Terre, simplement parce-qu'elle est unique, c'est la première qui soit revenue".

SpaceX va maintenant effectuer des tests sur le lanceur revenu, notamment une mise à feu statique ; la fusée fixée au sol, et les moteurs poussés au maximum. Cette manipulation permettra de confirmer que la fusée est toujours en bon état, et pourrait éventuellement voler à nouveau.

L'alarme à l'œil

Même si je suis un grand curieux, il y a peu de domaines qui me font rêver autant que la conquête spatiale, et peu de personnes qui incarnent autant ces rêves qu'Elon Musk. Je suis un grand amoureux d'Apple, mais je sais pertinemment qu'ils sont là pour faire du biz'.

Avec Elon Musk, c'est différent. J'ai vraiment l'impression que ce gars veut faire tout ce qu'il est possible pour faire avancer les choses dans la bonne voie, et que c'est sa raison principale d'innover. Je retrouve vraiment mon fameux "Do The Right Thing" dans ses projets.

Bref, tout ça pour vous dire que de voir Falcon 9 décoller, lancer ses satellites, et revenir sagement se poser m'a fait couler une grosse larme, une page de l'histoire étant en train de se tourner devant nos yeux.

Ci-dessus, la vidéo complète du décollage, que je vous invite à regarder en entier, pas mal d'informations intéressantes se trouvant à l'intérieur.

La bise !

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. SuperTweedo says:

    J'adore ce mec et ses boites. Ça vend tellement de rêve !

    PS : Si tu aimes bie l'espace je te conseille "L'Exoconférence" d'Alexandre Astier. Très drôle et très précis scientifiquement 😉

  2. julien joguet says:

    Un moment historique.... je suis comme toi Lokan, j adore Elon Musk... un mec qui veut faire avancer l'histoire a vitesse grand v, en mettant tous les brevets qu'il a depose avec ses differentes societes dans le domaine public pour que le monde entier puisse les exploiter et accelerer les innovations.
    J ai eu l'occasion d'aller chez tesla a Palo Alto plusieurs fois et c'est un monde a part. Une fourmilliere de technologie, de savants en short et tongs... incroyable...

  3. Anthony (Kaskatch) says:

    Elon Musk est vraiment une personne que je trouve exceptionnelle. Il fait vraiment rêver à lancer plein de projets comme ça.
    Il a aussi lancé SolarCity (qui possèdent les panneaux solaires avec le plus fort taux de conversion de l'énergie), qui si mes souvenirs sont bon est maintenant géré par son cousin.
    Enfin ça fait rêver ! Vivement la suite avec la réutilisation.
    Ça m'a bien donné envie de reprendre mon jeu Kerbal Space Program ?

  4. Fabrice says:

    Hello Lokan
    Une petite faute avec L'alarme au lieu de la larme ?
    Belles fêtes de fin d'année !

    1. LoKan Sardari says:

      Salut Fabrice,

      Nope, c'est fait exprès 😉

  5. stephane feret says:

    C'est vrai que ça fait rêver, étant ingénieur, c'est le genre d'article qui me donne des frissons. Tesla me fait rêver aussi, à l'école d'ingénieur ou j'enseigne, une des salles de cours se nomme Elon Musk. Ce projet space X est fabuleux.
    Apple devrait utiliser son cash pour faire pareil, ça ronronne trop du côté le pomme depuis 3-4 ans.

  6. jb fichet says:

    On peut dire qu'après avoir créé PayPal et Tesla, Elon Musk est un dieu :p

  7. SuperTweedo says:

    J'adore ce mec et ses boites. Ça vend tellement de rêve !

    PS : Si tu aimes bie l'espace je te conseille "L'Exoconférence" d'Alexandre Astier. Très drôle et très précis scientifiquement 😉

  8. julien joguet says:

    Un moment historique.... je suis comme toi Lokan, j adore Elon Musk... un mec qui veut faire avancer l'histoire a vitesse grand v, en mettant tous les brevets qu'il a depose avec ses differentes societes dans le domaine public pour que le monde entier puisse les exploiter et accelerer les innovations.
    J ai eu l'occasion d'aller chez tesla a Palo Alto plusieurs fois et c'est un monde a part. Une fourmilliere de technologie, de savants en short et tongs... incroyable...

  9. Anthony (Kaskatch) says:

    Elon Musk est vraiment une personne que je trouve exceptionnelle. Il fait vraiment rêver à lancer plein de projets comme ça.
    Il a aussi lancé SolarCity (qui possèdent les panneaux solaires avec le plus fort taux de conversion de l'énergie), qui si mes souvenirs sont bon est maintenant géré par son cousin.
    Enfin ça fait rêver ! Vivement la suite avec la réutilisation.
    Ça m'a bien donné envie de reprendre mon jeu Kerbal Space Program ?

  10. Fabrice says:

    Hello Lokan
    Une petite faute avec L'alarme au lieu de la larme ?
    Belles fêtes de fin d'année !

    1. LoKan Sardari says:

      Salut Fabrice,

      Nope, c'est fait exprès 😉

  11. stephane feret says:

    C'est vrai que ça fait rêver, étant ingénieur, c'est le genre d'article qui me donne des frissons. Tesla me fait rêver aussi, à l'école d'ingénieur ou j'enseigne, une des salles de cours se nomme Elon Musk. Ce projet space X est fabuleux.
    Apple devrait utiliser son cash pour faire pareil, ça ronronne trop du côté le pomme depuis 3-4 ans.

  12. jb fichet says:

    On peut dire qu'après avoir créé PayPal et Tesla, Elon Musk est un dieu :p

    1. Will says:

      Merci Pour le lien !

      Je retiens un truc de cet article
      "Ariane ça marche alors pourquoi faire autrement ?"
      et
      "Regardez leur truc c'est pas fiable"

      A trop vouloir rester sur leurs acquis, ils vont se faire rattraper, c'est normal qu'il faille du développement et des essais ratés pour une nouvelle techno...

  13. Kévin V says:

    On oublie quelque chose... C'est déjà fait depuis presque 20 ans, en Europe, sur notre bonne vieille Ariane 5 ! Je suis pas sûr que ce soit appliqué à chaque vol, mais ça a été prévu dans la conception des EAP (les 2 fusées latérales), et ça a été (au moins) testé (et réussi au 3e vol d'Ariane 5, en 1998).

    http://www.esa.int/esapub/bulletin/bullet85/gigo85.htm (cette page n'est pas responsive, et pas design, désolé. En même temps, elle date de ... Février 1996, avant le 1er vol d'Ariane 5 (en Juin, même si c'était un échec).

    Et une petite photo http://a405.idata.over-blog.com/2/36/86/40/Papy-One--180-.jpg

    Voilà voilà 🙂

    1. LoKan Sardari says:

      Kévin, voyons… Tu sais très bien que ce n'est pas du tout comparable de récupérer des EAP au petit bonheur la chance, et de faire re-poser un lanceur entier sur son pas de tir après que sa mission soit réussie.

      Je comprends que tu veuilles dire "Cocorico", mais un peu de sérieux 😉 C'est totalement différent, même si l'idée de base est la même : faire baisser les coûts.

      1. Kévin V says:

        Ce n'est pas le lanceur entier qu'ils ont récupéré, juste le 1er étage, qui n'est jamais sorti de l'atmosphère ! De plus, les EAP ne sont pas récupérés au petit bonheur la chance (au début, si, mais on appelle communément ça des "essais"), on fait qu'ils vont forcément retomber, et où.

        Certes, le retour du 1er étage de Falcon 9 est un exploit, mais quid de l'état dans lequel il revient ^^ Un moteur à ergols liquides ne peut souvent être rallumé qu'une fois ou deux (coucou, la navette spatiale, qui avait besoin d'un démontage complet). De plus, ils n'en sont pas à leur 1er essai (les autres ont échoué : l'étage tombait, etc...), comme tu l'as fait voir dans l'article. Donc je ne sais pas de quel coté on peut parler de petit bonheur la chance... (quoique SpaceX essaie de contrôler la chance...)

        1. LoKan Sardari says:

          OK, j'abandonne… ?

    1. Will says:

      Merci Pour le lien !

      Je retiens un truc de cet article
      "Ariane ça marche alors pourquoi faire autrement ?"
      et
      "Regardez leur truc c'est pas fiable"

      A trop vouloir rester sur leurs acquis, ils vont se faire rattraper, c'est normal qu'il faille du développement et des essais ratés pour une nouvelle techno...

  14. Anthony (Kaskatch) says:

    Je fait un petit hors sujet (ça ne parle pas de Tesla), mais on reste dans le domaine de l'espace.

    Voici la quantité déchets que nous avons laissé dans l'espace depuis 50 ans. Et dire que peut un jour nos enfants seront éboueurs de l'espace 🙂

    https://www.youtube.com/watch?v=wPXCk85wMSQ

  15. Kévin V says:

    On oublie quelque chose... C'est déjà fait depuis presque 20 ans, en Europe, sur notre bonne vieille Ariane 5 ! Je suis pas sûr que ce soit appliqué à chaque vol, mais ça a été prévu dans la conception des EAP (les 2 fusées latérales), et ça a été (au moins) testé (et réussi au 3e vol d'Ariane 5, en 1998).

    http://www.esa.int/esapub/bulletin/bullet85/gigo85.htm (cette page n'est pas responsive, et pas design, désolé. En même temps, elle date de ... Février 1996, avant le 1er vol d'Ariane 5 (en Juin, même si c'était un échec).

    Et une petite photo http://a405.idata.over-blog.com/2/36/86/40/Papy-One--180-.jpg

    Voilà voilà 🙂

    1. LoKan Sardari says:

      Kévin, voyons… Tu sais très bien que ce n'est pas du tout comparable de récupérer des EAP au petit bonheur la chance, et de faire re-poser un lanceur entier sur son pas de tir après que sa mission soit réussie.

      Je comprends que tu veuilles dire "Cocorico", mais un peu de sérieux 😉 C'est totalement différent, même si l'idée de base est la même : faire baisser les coûts.

      1. Kévin V says:

        Ce n'est pas le lanceur entier qu'ils ont récupéré, juste le 1er étage, qui n'est jamais sorti de l'atmosphère ! De plus, les EAP ne sont pas récupérés au petit bonheur la chance (au début, si, mais on appelle communément ça des "essais"), on fait qu'ils vont forcément retomber, et où.

        Certes, le retour du 1er étage de Falcon 9 est un exploit, mais quid de l'état dans lequel il revient ^^ Un moteur à ergols liquides ne peut souvent être rallumé qu'une fois ou deux (coucou, la navette spatiale, qui avait besoin d'un démontage complet). De plus, ils n'en sont pas à leur 1er essai (les autres ont échoué : l'étage tombait, etc...), comme tu l'as fait voir dans l'article. Donc je ne sais pas de quel coté on peut parler de petit bonheur la chance... (quoique SpaceX essaie de contrôler la chance...)

        1. LoKan Sardari says:

          OK, j'abandonne… ?

  16. Nicolas says:

    C'est un peu comme le phénomène du tout-jetable, on se rendra compte trop tard qu'on a fait n'importe quoi depuis des années. Comme tout ce qui touche à l'écologie, en ces temps de COP21, c'est chaud de voir ça, pour des résultats qui sont proches de l'inutiles...

    1. LoKan Sardari says:

      ? ???

      Tu préfères construire une fusée toute neuve pour chaque lancement que d'en ré-utiliser une plusieurs fois ?

    2. Anthony (Kaskatch) says:

      Bonsoir Nicolas,
      Je pense que tu dois plus faire référence à mon commentaire qu'à l'article (tu aurais d'ailleurs du faire "répondre"), car si tu commentes par rapport à l'article, justement ici c'est réutilisable.

      Ensuite tous les voyages dans l'espace (ayant pu généré ces déchet qui soit dit en passant ne sont pas tous des déchets, certains de ces points sont des satellites fonctionnels) nous ont appris énormément de choses. Que ce soit sur l'espace en lui même mais aussi sur notre Terre. Oui car sans les mesures faites par les satellites nous ne pourrions pas savoir de combien évolue le niveau de la mer, pouvoir se repérer et ainsi optimiser ses trajets, ... et j'en passe.

      Maintenant ne commençons pas sur les sujets de COP21 nous pourrions échanger pendant des heures 😉

      1. Nico says:

        Vous avez raison. L'espace me fascine aussi beaucoup, mais quand on pèse les budgets pour l'espace et ceux alloués aux aides humanitaires, enfin c'est un très vaste débat je sais. Je veux pas spécialement m'embarquer là-dedans. Et ce n'est pas à notre niveau qu'on changera les choses... mais il y a des dépenses ça me fout en l'air quand j'en entends parler 🙂

        En fait c'est quand j'ai lu "éboueurs de l'espace" que j'ai tilté. Ca m'a fait penser à ces éoliennes qu'on alimente pour qu'elle tournent, alors que c'est censé être l'inverse !

        L'autre jour j'ai entendu dire que l'être humain a tendance à combler les vides, il trouvera toujours un moyen de remplir un placard, même s'il n'a aucune fringues à y mettre. Et bin je me dis que c'est peut-être pareil avec notre espace, parce qu'à la vitesse où on le remplit, ça se peut qu'un jour on voit les effets juste en levant les yeux au ciel.

        Sinon si vous êtes curieux, foncez-bien sûr regarder l'Exoconférence d'Alexandre Astier, comme mentionné plus haut, l'un des meilleurs spectacles de l'année !

  17. Anthony (Kaskatch) says:

    Je fait un petit hors sujet (ça ne parle pas de Tesla), mais on reste dans le domaine de l'espace.

    Voici la quantité déchets que nous avons laissé dans l'espace depuis 50 ans. Et dire que peut un jour nos enfants seront éboueurs de l'espace 🙂

    https://www.youtube.com/watch?v=wPXCk85wMSQ

  18. Nicolas says:

    C'est un peu comme le phénomène du tout-jetable, on se rendra compte trop tard qu'on a fait n'importe quoi depuis des années. Comme tout ce qui touche à l'écologie, en ces temps de COP21, c'est chaud de voir ça, pour des résultats qui sont proches de l'inutiles...

    1. LoKan Sardari says:

      ? ???

      Tu préfères construire une fusée toute neuve pour chaque lancement que d'en ré-utiliser une plusieurs fois ?

    2. Anthony (Kaskatch) says:

      Bonsoir Nicolas,
      Je pense que tu dois plus faire référence à mon commentaire qu'à l'article (tu aurais d'ailleurs du faire "répondre"), car si tu commentes par rapport à l'article, justement ici c'est réutilisable.

      Ensuite tous les voyages dans l'espace (ayant pu généré ces déchet qui soit dit en passant ne sont pas tous des déchets, certains de ces points sont des satellites fonctionnels) nous ont appris énormément de choses. Que ce soit sur l'espace en lui même mais aussi sur notre Terre. Oui car sans les mesures faites par les satellites nous ne pourrions pas savoir de combien évolue le niveau de la mer, pouvoir se repérer et ainsi optimiser ses trajets, ... et j'en passe.

      Maintenant ne commençons pas sur les sujets de COP21 nous pourrions échanger pendant des heures 😉

      1. Nico says:

        Vous avez raison. L'espace me fascine aussi beaucoup, mais quand on pèse les budgets pour l'espace et ceux alloués aux aides humanitaires, enfin c'est un très vaste débat je sais. Je veux pas spécialement m'embarquer là-dedans. Et ce n'est pas à notre niveau qu'on changera les choses... mais il y a des dépenses ça me fout en l'air quand j'en entends parler 🙂

        En fait c'est quand j'ai lu "éboueurs de l'espace" que j'ai tilté. Ca m'a fait penser à ces éoliennes qu'on alimente pour qu'elle tournent, alors que c'est censé être l'inverse !

        L'autre jour j'ai entendu dire que l'être humain a tendance à combler les vides, il trouvera toujours un moyen de remplir un placard, même s'il n'a aucune fringues à y mettre. Et bin je me dis que c'est peut-être pareil avec notre espace, parce qu'à la vitesse où on le remplit, ça se peut qu'un jour on voit les effets juste en levant les yeux au ciel.

        Sinon si vous êtes curieux, foncez-bien sûr regarder l'Exoconférence d'Alexandre Astier, comme mentionné plus haut, l'un des meilleurs spectacles de l'année !

  19. Seb says:

    Salut Lokan

    Contrairement à ce que tu précises dans ton article. Blue Origin et son New Shepard on bien réalisé un exploit. SpaceX n'avait alors jamais réussi à aller aussi haut et à revenir. Ils avaient toujours échoué jusqu'à ce vol ci. Seuls quelques test à une centaine de mètre d'altitude. De toute manière les deux ne jouent pas dans la même catégorie : la Falcon est conçue pour du vol orbital, New Shepard pour du sub-orbital. Ce qui représente un facteur 9 en puissance nécessaire pour s'échapper de la gravité terrestre. Le jour et la nuit ! Enfin SpaceX s'écrit en un seul mot. C'est un nom déposé, une marque quoi 😉

    1. LoKan Sardari says:

      Salut Seb,

      Meuh non, et tu le sais très bien. Space X a directement essayé de faire des gros trucs, parce que les petits sauts dans l'espace comme Blue Origin, ce n'est pas si compliqué que ça. La preuve : premier essai réussi 😉

      Merci pour le nom de SpaceX, je vais modifier ça 😉

  20. Seb says:

    Salut Lokan

    Contrairement à ce que tu précises dans ton article. Blue Origin et son New Shepard on bien réalisé un exploit. SpaceX n'avait alors jamais réussi à aller aussi haut et à revenir. Ils avaient toujours échoué jusqu'à ce vol ci. Seuls quelques test à une centaine de mètre d'altitude. De toute manière les deux ne jouent pas dans la même catégorie : la Falcon est conçue pour du vol orbital, New Shepard pour du sub-orbital. Ce qui représente un facteur 9 en puissance nécessaire pour s'échapper de la gravité terrestre. Le jour et la nuit ! Enfin SpaceX s'écrit en un seul mot. C'est un nom déposé, une marque quoi 😉

    1. LoKan Sardari says:

      Salut Seb,

      Meuh non, et tu le sais très bien. Space X a directement essayé de faire des gros trucs, parce que les petits sauts dans l'espace comme Blue Origin, ce n'est pas si compliqué que ça. La preuve : premier essai réussi 😉

      Merci pour le nom de SpaceX, je vais modifier ça 😉

  21. Guillaume Payre de Grenoble says:

    Salut Lokan,

    Merci pour cet article.

    Sans vouloir lancer de débat, le polytechnicien Jean-Marc Jancovici pense que les voitures électriques comme les Tesla sont une impasse au CO2, à la pollution & à la raréfaction du pétrole (les vraies solutions sont les bus collectifs).

    Quelques réflexions/notes suite au succès de Falcon 9

    Apollo 11 : "The Eagle has landed"
    @ElonMusk : "The Falcon has landed"

    Est-ce que ce jour était historique ?

    d'après Reddit le prix de l'envoi d'une charge utile dans l'espace sera divisé par dix si les Falcon 9 sont réutilisables.
    5000€/kg -> 500€/kg

    voici la réaction surexcitée de la salle de contrôle ("mission control room") de SpaceX quand Falcon 9 a atterri
    https://youtu.be/bI8gFpyNVaU?t=49s
    on entend les "USA ! USA !" même si SpaceX est une entreprise privée et non une organisation financée par le gouvernement américain

    Tu dois le savoir mais il parait que SpaceX sous-paye certains de ses employés et ingénieurs comme bosser dans le spatial est un rêve et qu'il y a bcp de candidats.

    fun fact : la fusée réutilisable Falcon 9 redescend sur terre à une vitesse supérieure à la vitesse du son sauf sur la fin donc gros "Boom" dans les maisons près de Cap Canaveral

    la technologie de Falcon 9 est la seule qui peut être utilisée pour "atterrir" sur Mars et redécoller après "refuelling" donc c'est un grand pas dans la conquête martienne (l'atmosphère sur Mars est insuffisante pour l'aerobraking (déscellerer par la trajectoire basse), les airbags insuffisants pour
    les lourdes charges)

    voici la réponse d'Airbus Space / Arianespace à la fusée réutilisable Falcon 9 d'@elonMusk : un moteur fusée qui se transforme drone et atterrir en "planant"
    http://www.challenges.fr/entreprise/20150605.CHA6562/face-a-elon-musk-et-spacex-airbus-degaine-sa-fusee-reutilisable.html

    Keep up the good work 🙂
    (j'ai adoré ton post sur désembuer une voiture)

  22. Guillaume Payre de Grenoble says:

    Salut Lokan,

    Merci pour cet article.

    Sans vouloir lancer de débat, le polytechnicien Jean-Marc Jancovici pense que les voitures électriques comme les Tesla sont une impasse au CO2, à la pollution & à la raréfaction du pétrole (les vraies solutions sont les bus collectifs).

    Quelques réflexions/notes suite au succès de Falcon 9

    Apollo 11 : "The Eagle has landed"
    @ElonMusk : "The Falcon has landed"

    Est-ce que ce jour était historique ?

    d'après Reddit le prix de l'envoi d'une charge utile dans l'espace sera divisé par dix si les Falcon 9 sont réutilisables.
    5000€/kg -> 500€/kg

    voici la réaction surexcitée de la salle de contrôle ("mission control room") de SpaceX quand Falcon 9 a atterri
    https://youtu.be/bI8gFpyNVaU?t=49s
    on entend les "USA ! USA !" même si SpaceX est une entreprise privée et non une organisation financée par le gouvernement américain

    Tu dois le savoir mais il parait que SpaceX sous-paye certains de ses employés et ingénieurs comme bosser dans le spatial est un rêve et qu'il y a bcp de candidats.

    fun fact : la fusée réutilisable Falcon 9 redescend sur terre à une vitesse supérieure à la vitesse du son sauf sur la fin donc gros "Boom" dans les maisons près de Cap Canaveral

    la technologie de Falcon 9 est la seule qui peut être utilisée pour "atterrir" sur Mars et redécoller après "refuelling" donc c'est un grand pas dans la conquête martienne (l'atmosphère sur Mars est insuffisante pour l'aerobraking (déscellerer par la trajectoire basse), les airbags insuffisants pour
    les lourdes charges)

    voici la réponse d'Airbus Space / Arianespace à la fusée réutilisable Falcon 9 d'@elonMusk : un moteur fusée qui se transforme drone et atterrir en "planant"
    http://www.challenges.fr/entreprise/20150605.CHA6562/face-a-elon-musk-et-spacex-airbus-degaine-sa-fusee-reutilisable.html

    Keep up the good work 🙂
    (j'ai adoré ton post sur désembuer une voiture)

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.