S'abonner au site
Catégories
Pages

Voici comment la Police de Tokyo chasse les drones

Publié le lundi 14 décembre 2015 dans la catégorie G33K

Alors qu'à travers le monde, les états se demandent comment faire la chasse aux drones, la police japonaise de Tokyo a trouvé une solution… étonnante.

La chasse aux drones

Vous avez surement vu passer des tas de gros titres à ce sujet : comment empêcher les drones de survoler des zones dangereuses, ou réservées, comme des centrales nucléaires, ou des cours de yoga féminins.

Aux USA, on songe à des pistolets électromagnétiques qui perturbent le drone, et le pousse à se poser. En France, on veut faire passer des lois supplémentaires pour encadrer l'utilisation des drones. Au Japon, c'est plus sympa.

La police de Tokyo utilise un autre drone, plus gros, plus rapide, pour chasser les petits. Ici, c'est un DJI Spreading Wings 900 qui est utilisé avec un filet de 3m / 2m pour aller à la pêche. Dès qu'un drone est découvert, la police contacte le propriétaire, et s'il refuse de poser son drone, la chasse commence.

Plutôt sexy, pas vrai ?

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. Paul Chabran says:

    Le Japon m'étonne un peu plus chaque jour. Non pas que tout soit génial, loin de là, mais c'est sur certains points le total décalage avec les autre pays dits "développés", ceux de l'ocde, qui est fascinante. Vivant à Tokyo depuis quelques mois, on me demande souvent si c'est "vraiment mieux" que Paris, sans envisager que ça puisse ne pas l'être. Je crois que c'est ni l'un ni l'autre. C'est juste différent. Et c'est toujours amusant de se rendre compte de la différence. Sur le point des drones, je me permets de penser, même si je ne connais pas du tout le système législatif et judiciaire japonais, que c'est une illustration des nombreuses prérogatives pouvant sembler "trop directes" qui sont facilement accordées aux fonctions régaliennes de l’État sans que vienne s'y mêler des débats, certes inhérents à l’État démocratique, mais souvent très (trop?) longs comme c'est justement la cas en France. Chacun envisagera les bons et les mauvais côtés de selon ses opinions. Je ne dis pas "Vive le Japon!" ou "Vive la France!". Je me permets juste de constater ce que je vois comme une différence.

  2. Dany says:

    Un drone pour chasser un drone.

    1. LoKan Sardari says:

      Bravo, tu es très observateur 😉

      1. Dany says:

        Merci.
        A quand des satellites pour chasser d'autres satellites.
        😉

  3. antony says:

    Quand tu nous testes un aspirateur sans sac dyson lokan?

  4. Pecky says:

    Ce système de drone intercepteur équipé de filet est aussi en test et étudié en France, depuis début 2015.

  5. K. Glorioso says:

    Non en France on ne veut pas faire passer de nouvelles lois supplémentaire, la DGAC tente de répondre intelligemment aux demandent des professionnels du secteur (dont je fais partie en tant que télé-pilote). La France a été un des deux premiers pays au monde à se doter de lois (arrêté de 2012) afin de répondre à ce nouveau secteur d'activité en pleine croissance.
    La tendance tend même vers une harmonisation au niveau Européen voir même mondiale ; les Etats-Unis s'étant doté d'une législation quasi identique à celle de la France (puisque la plus aboutie).

    Il ne faut pas oublier qu'on est jamais tout seul dans le ciel et qu'il existe une multitude de risques imputables aux drones (ou si on utilise le terme exact de UAV - Unmanned Aerial Vehicle, "drone" étant normalement réservé à l'usage militaire Barack il l'aime bien ce mot 😉 ). Ils ne faut pas oublier que les tests réalisés sur les réacteurs d'avion sont fait avec des poulets congelés. Un UAV avec une batterie en Lithium Polymère de 16.000 mAh qui passe dans un réacteur c'est tout de suite moins funky après le gros boom. Ou que des gens sont déjà mort en s'en prenant un sur le crâne (confère l'Espagne).

    Pour une fois qu'en France on est pas trop à la ramasse et même plutôt en avance je pense qu'il fallait le notifier 😀

    Mais bon c'est comme sur la route il y a des cons partout c'est pas une raison pour empêcher tout le monde de rouler (ou de voler dans le cas présent).

    Bonne soirée

    1. LoKan Sardari says:

      Salut mon grand,

      Ah, merci pour la précision ! Tu as effectivement bien fait d'en parler 😉

      La bise !

  6. Sylv1 says:

    Cela promet de belles courses poursuites aérienne !!!!

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.