S'abonner au site
Catégories
Pages

IBM remercie ses employés qui travaillent avec un Mac

Publié le vendredi 16 octobre 2015 dans la catégorie G33K

Depuis que les employés d'IBM ont le choix d'opter pour un Mac ou pour un PC, les services techniques de l'entreprise sont beaucoup moins sollicités.

Créateurs de PC, utilisateurs de Mac

IBM, société historique, cofondatrice du premier ordinateur personnel en collaboration avec Microsoft, autorise depuis le début de l'année ses employés à choisir des Mac comme machines de travail via un programme appelé Mac@IBM.

Tim cook Apple et Virginia Rometty IBM

Depuis le début de ce programme en partenariat avec Apple, IBM a déployé plus de 130'000 appareils sous iOS et OS X dans son parc informatique. Cet engouement de la part des employés de Big Blue est vu d'un très bon oeil par la direction de l'entreprise.

Fletcher Previn, vice-président de l'IT, a d'ailleurs déclaré : "Chaque Mac que nous achetons rapporte et fait économiser de l'argent à IBM."

Chaque semaine, ce sont plus de 1900 machines estampillées Apple qui sont distribuées aux 400'000 collaborateurs de la société. En juillet dernier, Jeff Smith, CIO, a estimé qu'environ 200'000 Mac devraient rejoindre les bureaux d'IBM, soit l'équivalent de 50% du nombre total d'employés.

Un support technique moins encombré

Selon des chiffres rapportés par l'entreprise elle-même, le fait que les Mac soient de plus en plus présents dans les bureaux d'IBM a un impact positif au niveau de la sollicitation du support technique. En effet, seuls 5% des utilisateurs de Mac ont recours au support tandis que près de 40% des employés sous Windows embêtent les techniciens.

Ces chiffres sont une véritable aubaine, puisque IBM n'a, de fait, besoin que de 24 techniciens pour gérer l'ensemble de son parc Apple.

En France, trop peu d’entreprises laissent le choix à leur salarié quant à leur matériel - même le Bring Your Own Device est une catastrophe à mettre en place. Les sociétés qui  font preuve de cette ouverture d’esprit constatent toujours des gains de productivité chez leurs employés - comme la sieste au travail. Alors pourquoi pas chez nous ?

EDIT 28102015 : Tim Cook a expliqué hier lors de l'annonce des résultats trimestriels d'Apple, que chaque employé d'IBM équipé d'un Mac faisait économiser environ 270 USD à Big Blue. Une jolie somme compte-tenu du nombre de machines déployées sur le parc informatique de l'entreprise ces derniers temps.

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. Jérémie Amstutz says:

    C'est dur à mettre en place car aux US et en France il n'y a pas la même mentalité....
    Les américains sont plus respectueux et moins profiteurs que les français selon moi.

  2. JB says:

    Salut Lokan,
    Ne connaissant pas du tout le sujet je croyais que le remerciement était dans le sens licenciement ?. Que les titres sont trompeurs ?. Ravi d'apprendre qu'il y avait un "bring your own device" j'adore 🙂

    Bonne soirée et merci.

  3. Seawolf says:

    Bonjour Lokan, cela n'a pas trop avoir avec l'article, mais je souhaiterais savoir si tu as une solution pour conserver l'emplacement des fenêtres dans les différents bureaux virtuels lors d'un redémarrage sous OS X.
    En te remerciant,

    1. LoKan Sardari says:

      Salut Clément,

      Effectivement, ça n'a rien à voir avec l'article.
      Bonne soirée 😉

      PS : il suffit de les laisser où elles sont, aucun souci chez moi.

  4. Paul Chabran says:

    Des petites particularités / précisions quand ce programme. D'une part, il doit encore s'étaler sur plusieurs années. Au moins en France, les collaborateurs (non-cadres) n'ont la possibilité de changer de machine que si celle-ci a quatre ans d'ancienneté ou plus. Les bons vieux ThinkPad, dont, soit dit en passant, les derniers modèles déployés sont d'une efficacité exemplaire, sont encore loin d'avoir disparus. Par ailleurs, si les machines d'Apple présentent énormément d'avantages pour les postes "opérationnels", à commencer peut-être par l'image de modernité qui s'en dégage en face du client, elles présentent pas mal de problèmes de compatibilité avec la majorité des systèmes de gestion/reporting/consolidation utilisés en interne. Ce qui semble n'avoir pas encore été décidé, aux dernières nouvelles, c'est le choix de Big Blue quant à la question de savoir s'il allait conserver des machines Lenovo sous Windows pour les fonctions de support ou bien si tout le software support allait évoluer pour s'intégrer au nouvel hardware. Pour une structure aussi grosse qu'IBM, on parle de centaines de millions d'investissements sur plusieurs années. Alors que les performances financières depuis l'arrivée de Ginni Rometty sont en chute, non pas libre, mais constante, un tel investissement pourrait être mal vu.

  5. Kazquo says:

    Bonsoir tout le monde.

    Personnellement, je pense que ces chiffres sont partiellement faux (et donc partiellement vrai, suivant le coté).
    Les gens qui choisissent le Mac sont déjà les gens qui savent ce que c'est. Ils connaissent au moins de nom ce type de produit. Il s’intéressent, du coup, à l'informatique.
    A coté de ça, il y a tous les salariés qui s'en fichent de l'informatique (Germaine, 62 ans, bientôt à la retraite, par exemple) et qui ne veulent rien savoir sur ce domaine. Ces gens la sont obligés d'utiliser l'informatique (IBM ne fait pas de broderie), et n'ont connu que Windows. Donc ils "utilisent" Windows comme ils le peuvent ... Et appellent beaucoup plus souvent le service informatique que la normale.
    Bref, ces chiffres sont impressionnants, mais à prendre avec des -petites- pincettes tout de même.

  6. Lionel says:

    Évidement !! Quand je vois qu'on est encore sous Windows xp au Taf !!! Le côté refractaire français , y'en a marre !!

  7. Gaétan says:

    Je suis d'accord.

    En France, nous sommes des râleurs, c'est vrais et indéniable ! En revanche, comme tu le dis, autoriser une sieste de 20-40 minutes au travaille, ce n'est pas du tout pénalisant, au contraire ! Tout comme avoir le choix du matériels avec lequel nous allons travailler.

    Ça me fait penser un peu au livre "comment devenir un optimiste contagieux", très souvent il dit que pour un patron, rien que de féliciter ses employés pour une tâches accomplie, ou n'importe quoi d'aussi banale que ça puisse paraître, aide grandement à se sentir mieux, et c'est clairement une vérité !

    Un employé malheureux dans son boulot et avec un stress constant sera BEAUCOUP moins productif qu'un employé heureux, pas fatigué/usée, même si le premier se tape 10h tout les jours et l'autres 2 ou 3 heures de moins...

    C'est pas en embauchants des gens et les faire bosser jusqu'à qu'ils sont HS qu'on fait marcher une entreprise correctement, clairement pas...

  8. Nicolas Lahaye says:

    On a l'impression en France, que certains dirigeants ne réfléchissent qu'en rentabilité immédiate: on achète pas d'iPhone aux commerciaux dans une entreprise parce que ça coûte trop cher, mais on leur change leur windowsphone tout les ans. Et c'est la même pour les Mac. Mais c'est notre esprit Franco français...

  9. Julien says:

    De quoi les utilisateurs de mac chez IBM font moins appel aux techniciens info pour résoudre des problèmes non c'est pas possible !!! Je m'arrache les cheveux tous les jours au taf sur mon Windows de merde, je ne parle même pas d'outloock et de son calendrier ? ... Mais le mec qui s'occupe de l'info chez nous ne voit que par Windows et Android ... ? Pour lui Apple c'est fermé, on ne peut rien bidouiller et il y a des gardes fou partout bref on est pas libre ??

    1. LoKan Sardari says:

      Salut Julien,

      Il y a hélas beaucoup de personnes qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, et qui ne savent pas se mettre à la place de l'utilisateur final. En entreprise, ça m'a souvent fait rire - jaune, évidemment - de poser des questions simples à des "experts" Windows, et qu'ils soient incapables de me donner la réponse. Même les "experts" ne comprennent parfois pas la logique de cet OS, alors les utilisateurs lambdas…

  10. Alexandre says:

    Cette pratique n'est pas non plus applicable partout. Dans la société que je dirige par exemple, je travail sur imac car amoureux de la marque depuis des années mais je dois avoir un pc a coté pour pouvoir travailler sur mon logiciel de gestion, incompatible apple :/

    1. LoKan Sardari says:

      Bonjour Alexandre,

      Cette technique est applicable partout, sans aucun souci.
      Dans la société que tu diriges, il aurait suffit de faire une virtualisation Windows sur ton Mac, pour éviter d'immobiliser des actifs pour deux machines.

    2. Will says:

      Sinon, installe Windows en Dual boot, c'est terriblement efficace !

  11. Nicolas says:

    Sur la hardware je peux le comprendre, mais sans formation ces nouveaux utilisateurs doivent tout autant solliciter le support. Et les chiffres comparent t-ils un parc pc vieillissant contre des Mac récents ?

    1. LoKan Sardari says:

      De ma propre expérience, un utilisateur de Mac néophyte demande beaucoup moins d'assistance qu'un utilisateur Windows néophyte, pour faire la même chose. Ce n'est même pas comparable.

      1. Nicolas says:

        je n'en doute pas, mais quand tu as travaillé pendant des années sur un système il est difficile d'en changer même si c'est pour quelque chose de plus stable et simple. Par contre quel soulagement de ne pas avoir un appel au support pour cause du magnifique MAJ Windows qui te file un bluescreen. Avoir le choix est toujours bénéfique pour un employé et on ne peut que souligner cette initiative pour une entreprise d'une telle échelle. J'ai quand même un sourire quand je repense à la pub d'Apple de 1984 réalisé par Ridley Scott.

        1. Nicolas says:

          une pub qui résume bien une des raisons du changement d'IBM
          https://youtu.be/jLYrBsCpP5o?t=395

          1. LoKan Sardari says:

            Haha !!! J'ai regardé ces pubs des dizaines de fois avant d'acheter mon premier Mac. Souvenirs souvenirs 😉

  12. jdoclot says:

    Dans mon métier, il serait plus embêtant de travailler sur Mac. Je devrais installer un Windows en virtualisation pour utiliser mes programmes. Alors pourquoi s'embêter avec un Mac?

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.