Catégories
Pages
S'abonner

Test du pluviomètre Netatmo Rain Gauge

Publié le Monday 28 April 2014 dans la catégorie G33K

Netatmo, le fabricant français de station météo connectée, vient tout juste de sortir son pluviomètre connecté. Une occasion supplémentaire de vous faire un test vidéo.

Une station météo qui s’améliore

Pour tous ceux qui ne connaissent pas les stations météos Netatmo, vous pouvez toujours lire ce qu’en dit le fabricant lui-même, ou apprécier ce test de MacG. Pour les autres, on reste en terrain connu. Si c’est un achat qui vous tente, vous pouvez passer par Amazon et économiser un peu par rapport au site officiel.

La station Netatmo supporte différents modules complémentaires, et un de ces modules est le pluviomètre que je vous présente aujourd’hui. Un de ces jours, un anémomètre fera son entrée au catalogue, et fera de ce petit gadget connecté une station météo complète.

netatmo pluviomètre

Un design sacrément moderne pour un pluviomètre…

Un pluviomètre qui fait le job

Bon, on va pas y passer trois ans non plus ; le pluviomètre est là, et il fait le boulot qu’on lui demande, c’est à dire quantifier les précipitations de manière assez précise. Durant mes tests, rien d’aberrant : les mesures sont en adéquation avec le temps réellement observé.

Le souci, en revanche, c’est qu’il faut qu’il ne soit pas trop loin de votre station “mère”, de manière à pouvoir lui transmettre les données. Dans mon cas, un mur et 4 mètres de terrasse ont réussi à entamer “une barre” en qualité de réception. L’ensemble fonctionne tout de même sans aucun problème.

netatmo pluviomètre

Malgré une conception très simple, le pluviomètre rempli son office

Mauvaise surprise à l’installation

Je suppose que tout est prévu pour que l’installation se passe sans encombre, mais dans mon cas, ça a foiré. Comme je le disais dans la vidéo, il m’a fallu manipuler 45 minutes pour que mon module soit finalement reconnu. J’ai donc appris que les mises à jour de firmware de la station ne sont pas gérées de manière automatique (curieux pour une station connectée), et ne sont même pas signalées à l’utilisateur par une notification sur son smartphone afin qu’il la lance manuellement.

netatmo pluviomètre

C'est joli, mais ça doit se boucher avec les feuilles, non ?

Du coup, il a fallu que j’ouvre le pluviomètre pour en retirer les piles, et tenter à nouveau une association. Inutile de vous dire qu’en 2014, on s’attend à mieux comme premier contact avec un module de ce type.

Deux problèmes chez Netatmo

Le support a un accès total à la station, sans vous demander s’ils peuvent s’y connecter. La question n’est pas “Peuvent-ils accéder à des données personnelles ?” mais plutôt “Est-il normal qu’ils aient le droit d’accéder à quelque chose qui ne leur appartient pas, sans avoir à demander ?”, et sur ce point, ma réponse est clairement non. Il est utile de préciser que le mode “contributeur” (rendre vos données météo accessibles à tout le monde) est activé par défaut. Si c’est pour se la jouer Open Source, ils pourraient vendre leurs stations moins chères. Inutile de se mentir, un jour ou l’autre, vos données météo seront monétisées, et vous ne serez pas dédommagés financièrement pour autant.

L’autre problème selon moi, est l’interface de l’application iOS. C’est très subjectif, mais aucun effort n’a été fait pour la mise à jour vers iOS 7, et je trouve ça fortement dommage pour un service qui s’appuie quasi essentiellement sur les applications mobiles. S’il vous plaît, Netatmo, un petit effort…?

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.