Catégories
Pages
S'abonner

Quel serait le meilleur ordinateur ?

Publié le Saturday 6 July 2013 dans la catégorie DayByDay

En me détendant au bord de la piscine en ce samedi ensoleillé, et en rageant de ne pouvoir traiter mes photos en déplacement, je me disais : quel serait mon ordinateur parfait ?

Photo "MBPr. Terrace. Pool." par LoKan Sardari

Une histoire de mobilité

Je suis toujours en vadrouille. Mes collègues se foutent d’ailleurs joyeusement de ma gueule, n’étant jamais à mon domicile le week-end. La portabilité est donc importante, très importante. Vous l’aurez compris, on ne parlera pas d’iMac aujourd’hui, même si j’adore le mien, qui est un monstre de puissance et de design. Il trône fièrement dans mon salon, et réussi parfaitement à être une station de travail, tout en étant un élément décoratif important.

Un besoin en stockage

Je déteste les supports amovibles. Les disques durs externes, les clés USB, etc… Ça peut dépanner, pour passer des fichiers aux autres, ceux qui sont sous Windows ou Linux, mais avec AirDrop, je les envisage de plus en plus comme une contrainte. Cependant, en l’état actuel des choses, je suis obligé de les utiliser car le point le plus important de l’ordinateur parfait n’est pas d’actualité ; une capacité de stockage importante pour les machines portables.

Je me fiche d’avoir un SSD ultra rapide, flirtant avec les limites de la norme SATA3. J’échangerai volontiers mes Mo/sec contre un ou deux téra-octets de plus. Voilà mon souhait le plus important : avoir des ordinateurs portable avec 2 To de stockage flash a minima.

Pourquoi ? Tout simplement pour stocker ma bibliothèque Aperture en entier, mes rushs Final Cut, et mon dossier iTunes en ALAC, et quelques films en 1080p. Ça fait du monde tout ça…

Un confort oculaire

Je suis un retina-boy. J’adore cette idée (des écrans retina), tout comme sa dénomination commerciale. Avant, je ne pouvais pas travailler plus d’une heure sur mon ordinateur sans avoir d’énormes migraines (j’ai des yeux de merde). Maintenant, je n’ai plus ce soucis, et c’est grâce à ce MacBook Pro Retina. Bien sûr, il est puissant, beau, bla bla bla… et c’est un luxe fabuleux que de ne pas avoir à attendre après une machine, mais ce n’est pas pour ça que j’aime principalement cet ordinateur. Il faut donc, évidemment, que l’ordinateur parfait soit un 15" Retina.

Une autonomie élevée

Quand je vois ce qu’Apple a réussi à faire avec l’intégration des processeurs Haswell dans les nouveaux MacBook Air mid–2013, je me dis qu’on peut quand même faire des trucs sympa et que tout n’est pas figé. Allons-y gaiement, et rêvons d’un MacBook Pro Retina ayant une autonomie de 12 voire 15 heures…

Quid de la connectivité ? Des périphériques ?

Elle n’est pas vraiment importante pour moi. Je suis déjà pleinement satisfait de celle de mon MBPr, et je ne lui en demande pas plus. Tant que je peux brancher un Thunderbolt Display (Retina, of course, ceux qui sortiront cet automne…) au cul, qui me servira de station d’accueil pour brancher mon accès Internet en RJ45, une tablette graphique en USB, et mon iPhone et iPad (pas celle de maintenant, l’iPad 5 4G, qui sortira en fin d’année…). C’est parfait.

Vous voyez, en fait, ce ne sont que des envies simples…

Si vous lisez entre les lignes, vous comprendrez que le MBPr que j’utilise pour taper ces lignes est DEJA l’ordinateur parfait pour moi. Ne lui manque que quelques centaines de giga-octets de stockage pour que je puisse me passer de mon iMac. Oh oui, que ce serait bien…

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.