Catégories
Pages
S'abonner

Faire moins de temps réel pour une vie plus saine

Publié le Sunday 31 March 2013 dans la catégorie DayByDay

C’est une question que je me pose depuis un moment ; la connexion permanente aux réseaux est-elle une bonne chose, et se ressent-elle sur ma santé ?

Photo "Few of my toys…" par LoKan Sardari

Un problème pas évident à détecter

Ces derniers temps, je me sentais tendu, énervé, sans vraiment savoir pourquoi. J’ai compris il y a quelques semaines que mes problèmes oculaires venaient des écrans d’ordinateurs (sur lesquels je passe 80% de mon temps éveillé) ; c’est donc pour ça que j’ai cassé la tirelire pour acheter un MacBook Pro Retina. Depuis, je n’ai plus ces migraines ophtalmiques que j’avais tous les soirs, et je me repose mieux. Mais ce problème n’était que superficiel si je peux m’exprimer ainsi, alors que mon problème était - et est toujours - plus profond.

Posons le doigt sur l’ultra-connectivité de mon smartphone

Avant, si on voulait rentrer en contact avec moi, on me passait un coup de téléphone. En quelques années, avec tous mes iPhone, je suis devenu de plus en plus connecté. On ne me contacte que rarement par téléphone, mais très souvent par SMS, mails, iMessage, Instagram, Twitter, et le pire … les DM Twitter. Ce qui est grave dans tout ça, c’est que les gens croient qu’on doit leur répondre dés que leur message est envoyé, comme c’est le cas avec un coup de téléphone : quand on décroche, ça veut dire qu’on est disposé à répondre aux questions de la personne qui est au bout du fil.

Un SMS, un tweet, ou un mail ne sont rien de tout ça. C’est du message texte, en attente de consultation. L’IM (Gtalk, Skype, AIM, Jabber, etc…) est du texte à réponse immédiate. Il ne faut pas confondre les deux. Je recevais fréquemment quatre ou cinq messages à la suite de contacts qui confondent SMS et messagerie instantanée. Rien ne m’énerve plus que ça…

Vous êtes donc tout le temps soumis aux sollicitations des autres, par différents réseaux, et vous pensez que vous devez y répondre dans l’instant. C’est bien évidemment faux !!

Votre CPU n’est jamais Idle

Avec ces différentes sollicitations permanentes, vous tendez toujours l’oreille pour répondre à quelqu’un, sur l’un ou l’autre de vos réseaux. Du coup, votre cerveau s’encombre en se mettant en attente d’informations, pour savoir ce qu’il va se passer, si une personne va vous contacter, ou si vous avez bel et bien répondu au message précédent…

Connectivité limitée

J’ai essayé, pendant trois jours, de couper mes connexions ; je n’étais joignable par mail que lorsque j’étais devant un ordinateur (de même pour Twitter). En déplacement, c’est à dire équipé seulement de mon smartphone, je n’étais joignable que par téléphone, et peu par SMS (je me force à mettre un certain temps à répondre si je suis déjà occupé par une activité).

Pour la première fois depuis longtemps, je n’ai pas ressenti cette pression permanente, cette sensation d’être en retard alors que tout se déroule normalement. C’était bien, c’était bon. Là est la normalité des choses.

Passage au Nexus 4 (et autres changements)

Ma solution a été de tailler dans le tas : j’ai supprimé mon compte Facebook (trop de gens pensant que Facebook est un client mail), et j’ai vendu mon smartphone. Je voulais, à la base, revenir à mon Samsung B2100. L’idée n’était donc pas de quitter iOS et mon iPhone 5, mais de m’éloigner du smartphone ultra-connecté qu’il était devenu. J’ai finalement pris un Nexus 4 (peu cher), tout de même pratique, au moins pour de la navigation (Internet ou GPS). Je reviendrai en détail sur ce nouveau téléphone et les raisons de cet achat.

Au début, j’ai installé toutes les applications que je pensais avoir besoin sur ce Nexus 4, et j’ai commencé à retomber dans le piège que j’essayais de fuir ; me déconnecter de ce qui n’a pas besoin de moi H24.

Des règles simples

J’ai désactivé la synchronisation automatique de mes mails, et ne les relève et n’y répond que quand je suis devant un ordinateur (la majeure partie de ma journée).

J’ai également supprimé l’application Twitter que je venais d’installer (conservant Tweetbot sur mes Mac). J’ai aussi désactivé les notifications Instagram qui me faisait revenir sur l’application au moindre commentaire. Je ne suis donc joignable que par téléphone (et un peu de SMS) lorsque je me balade.

J’envisage de supprimer l’application Instagram, qui me fait partager des photos en temps réel, au dépend d’une vraie prise de vue avec mon reflex, et d’une publication sur Flickr par la suite.

Moins de stress vis-à-vis des articles en retard ; j'ai plus d'idées que de temps pour les écrire, donc il y aura toujours des brouillons d'articles qui s'entasseront.

Conclusion

L’idée n’est pas de s’isoler du monde (virtuel) tout le temps - je reste le mec connecté que j’ai toujours été - mais de me ménager de vrais temps de repos entre mes temps d’écran. Quand je vois le bénéfice que j’en retire sur ma vie de tous les jours, je vous le conseille : je suis vraiment détendu quand je suis en balade, et du coup, je suis bien plus productif et concentré quand je suis devant un écran. Je réponds toujours dans des délais raisonnables à mes mails et aux tweets que l’on m’adresse, j’ai juste appris à mieux gérer mon temps. Essayez, vous verrez…

EDIT : Au passage, mon iPhone 5 est toujours à vendre, sans la coque batterie, et au prix de 650€.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.