Catégories
Pages
S'abonner

Comment gérer ses photos entre Flickr, 500px, et Facebook ?

Publié le Sunday 19 August 2012 dans la catégorie DayByDay

Si vous faîtes de la photo, vous vous demandez sûrement quel est le meilleur support pour héberger et partager vos clichés avec le plus grand nombre. Un mélange de belle interface, de communauté active, et de qualité générale des publications. Bien entendu, le site parfait n'existe pas, et cet article n'a pas pour but de vous donner l'ultime réponse en vous disant : allez sur ce site ! Non.

En revanche, j'ai voulu demander leurs avis, leurs méthodes, à quelques photographes, afin d'essayer de voir s'il y avait un semblant de "vérité générale" à trouver. Ci-dessous, vous trouverez donc leur réponse à ce dilemme de "gestion de photos" et vous pourrez peut-être, comme je l'ai fait, trouver un protocole qui correspond à votre "usage" de la photographie. En fin de cet article, je vous livrerai le mien, la conclusion que j'ai tirée de ces interviews.

La question :

Comment est-ce que tu gères la publication de tes photos entre des services comme 500px, Flickr, et Facebook ? Qu'apportes les uns ? Les autres ? Quels services privilégies-tu, et pourquoi ?

Les réponses :

Gilles Taochy (Flickr)

Je ne publie que sur Flickr et Facebook:

-Flickr: un site avec beaucoup de photographes pros/amateurs et tu peux avoir un œil sur beaucoup de photos, être dans des groupes etc... (même style que 500px, mais j'ai choisi entre les 2 lol )

-Facebook: pour partager mes photos avec mes amis/famille (et même étrangers) qui sont loin de la Réunion ou pour leur faire découvrir ma petite île.

Tout dépend de ce que tu veut faire ensuite, facebook pour ma part c'est pas la où tu aura des critiques pertinentes

Pierre Beteille (Flickr)

Pour moi le principal site est Flickr suivi, de loin, par facebook mais avec pour chacun des utilités bien distinctes...

Pour ce qui est de 500px c'est un site qui a le mérite de permettre de publier ses photos avec la meilleure qualité d'image, et on y trouve beaucoup plus d'images pro que sur les autres sites (pas de photos de familles, de vacances etc...) mais par contre ce n'est pas pour moi un site très vivant... les fonctions propres aux réseaux sociaux telles que les groupes et la plupart des fonctions permettant l'échange en sont absentes ou très peu développées et donc très peu utilisées...

Pour moi le site N°1 est donc Flickr. Contrairement à Facebook, il est quasi exclusivement réservé à la photographie et c'est vraiment celui qui permet la plus grande visibilité et en particulier à l'international et surtout une visibilité par des gens qui sont là pour la photo et non pas pour la musique, les états d’âmes, les blagues du matin et autres niaiseries que l'on trouve massivement sur facebook...
J'en suis pour ma part à plusieurs millions de vues sur Flickr... Et toutes ces vues ce sont des gens qui s'intéressent à la photo. C'est grace à Flickr que j'ai par exemple travaillé pour la Cité de l'espace ou pour l'institut Klorane et c'est encore grace à Flickr que j'ai été publié en Chine, en Belgique, aux USA ou en Amerique du sud et que j'ai exposé pendant 6 mois à l'Annenberg Space for Photography à Los Angeles... Je n'ai jamais démarché qui que ce soit, contacté qui que ce soit, envoyé de Cv ou effectué la moindre démarche. Toutes mes publications, boulots ou expo viennent de Flickr. Et j'ai également rencontré pas mal de contacts que j'ai eu sur Flickr à Toulouse ou ailleurs... Tous dans le domaine de la photo.

Pour ce qui est de facebook, c'est une utilisation très différente... Facebook me permet de trouver rapidement un assistant, une maquilleuse, un modèle... c'est le côté utile et positif du site mais sinon tout le reste est pour moi parfaitement inutile et anecdotique dans le domaine de la photo...

Pour être tout à fait franc, je dirais même que Facebook a tendance à être saturé de gamins stupides, de crétins immatures et parfois de débiles profonds et qu'il faudrait donc avoir le temps de faire un énorme travail de tri pour tirer le meilleur parti de ce site...
Après, Facebook me permet également de rester en "contact" avec mes neveux, mes nièces et quelques connaissances mais cela n'a plus rien à voir avec la photo...

Pierre Le Leannec (Flickr)

Une question que j'évite depuis plusieurs mois, donc merci de me forcer à clarifier la chose 🙂

Initialement, j'ai commencé à publier mes photos via un serveur que je gérais avec mes petites mains et un script coppermine, à l'ancienne.

Néanmoins, je me suis rapidement rendu compte de l'intérêt d'être sur un service avec une grosse communauté existante, tant pour la visibilité de ses clichés, que la qualité du service, et surtout le partage d'expérience, les commentaires et les échanges avec les utilisateurs.
A l'époque, Facebook ou 500px n'existaient pas vraiment. Flickr était le service rêvé pour tous les photographes.

Depuis, Fb, 500px ou même Google Plus sont arrivés (certains de mes contacts ont switchés sur G+ où une communauté assez importante et active s'est structurée).
La première raison qui me fait rester sur Flickr est tout simplement l'inertie - le service répond bien à mes besoins, la communauté y est active.
Facebook avec sa gigantesque communauté serait logiquement une place parfaite pour héberger ses photos et les rendre visibles. Mais le manque de contrôle sur la gestion des copyrights (parfaitement gérés par Flickr), la moindre qualité des photos affichées (même si ça s'améliore), la compression des photos, sans parler de ma paranoïa, me font rester sur Flickr. Occasionnellement, je poste un lien de mes photos flickr sur mon compte Facebook pour signaler à mes contacts une photo dont je suis particulièrement fier.
Je dois confesser ne pas avoir testé 500px mais en avoir entendu le plus grand bien.
Quand à G+, je dois avouer avoir un peu les mêmes réserves qu'avec Facebook, même si mes contacts qui l'utilisent pour cet usage m'en disent le plus grand bien.

Je privilégie d'abord un service qui permet d'uploader et trier ses photos correctement (avantage flickr) sans restrictions, avec une gestion des copyrights avancées (toutes mes photos sont en CC et ça m'importe) et avec une très bonne qualitée de redimensionnement et de compression, l'affichage des exif, etc.
Si je privilégiais l'exposition de mes photos, sans doute que Facebook serait un meilleur choix.
Mais malgré son âge, je reste pour le moment fidèle à Flickr 🙂

Paul Argoud (500px & Flickr)

J’utilise 500px pour héberger mes plus beaux clichés (que je n’ai pas encore eu le temps de publier), je trouve l’interface sympa, la notion de « Pulse » intéressante et les informations exifs affichées à droite des photos me conviennent. Dans cette démarche qualitative, l’offre gratuite de 500px est pertinente puisqu’elle contraint l’utilisateur à envoyer un maximum de 10 photos/semaine. Les offres payantes ne manquent néanmoins pas d’intérêt puisqu’elles proposent notamment de créer des albums, utiliser Google Analytics ou encore vendre ses clichés. 500px c’est un peu le « Flickr du début », plus convivial, avec des passionnés qui n’hésitent pas à commenter mes clichés, faire des remarques, etc.

Flickr me sert à héberger un nombre illimité de photos (plus de 11000 à l’heure actuelle) pour une vingtaine d’euros par an ! J’y ai un compte pro depuis de nombreuses années et j’en suis pleinement satisfait (le fait que ce soit Yahoo qui propose ce genre de service payant a peut-être quelque chose de « rassurant » quant à la pérennité de celui-ci ; et donc de mes clichés). C’est le service que j’utilise quand je couvre un événement (mariage, salon de l’auto, etc) : je crée un album et j’envoie mes photos, même en très haute résolution. Les informations exifs sont plus complètes mais moins accessibles, il est possible de faire beaucoup de choses mais c’est un peu l’usine à gaz (groupes, contacts, expositions, statistiques, etc). De plus Flickr ne se base pas sur Google Maps pour la géolocalisation des photos, ce qui est assez déroutant. A noter que Flickr Uploadr est un logiciel plutôt bâclé et aux fonctions limitées mais qui permet néanmoins d’envoyer ses clichés sans passer par le site internet. Je n’ai pas eu le temps de tester Flicker1 d’Andrea Prosperi qui s’avère assez prometteur.

Facebook reste quant à lui un peu incontournable pour partager ses photos avec des êtres humains « normaux ». Les fonctions sont limitées, ce qui n’est pas forcément dramatique puisque personne ne s’y rend pour ça. Cependant la qualité de compression y est médiocre et le fait de cocher « haute qualité » au moment de l’envoi n’améliore pas sensiblement les choses. N’étant pas particulièrement destiné aux photographes ses fonctionnalités me conviennent.

Shamime Garenne (500px)

J'utilise Facebook pour partager mes photos avec les amis proches que j'ai, Flickr, je l'utilise pas des masses, mais c'est essentiellement pour avoir une visibilité et avoir des avis sur mes photos, un peu pareil pour 500px, où je vois le travail fait par les autres également. Je me sens un peu bridée par 500px, donc ça fait quelques temps que j'ai pas mis de photos (un moment que j'ai pas pris de photos, non plus).
En fait, mon grand regret, c'est de ne plus avoir la galerie MobileMe pour partager mes photos avec mes proches, c'était tellement simple… Maintenant, pour le partage, j'utilise plutôt Mediafire qui est plutôt pratique, mais j'avoue que pour cet aspect-là, je me sens perdue sans Galerie.

Je privilégie plutôt 500px parce que j'aime beaucoup l'interface et la facilité d'utilisation, j'aime un peu moins le design de Flickr, même si on peut y mettre plus de photos. Mon idéal, ce serait un 500px avec possibilité de mettre des dossiers partagés avec seulement des personnes sélectionnées (ou sur base d'un lien à envoyer), mais qui permettrait également de voir ce qui se fait ailleurs en photo, ça donne des idées !
Facebook, je l'utilise rarement, c'est essentiellement pour partager des moments de ma vie, donc pas tellement pour mettre en avant mes photos un peu "artistiques".

Santiago Gomez (500px)

Pour les trucs privés je les fais passer sur FB avec mes amis qui peuvent voir. Dés que ça s'étend un peu je valide amis et amis des personnes tagguées. Pas mal de trucs restent pour moi uniquement, en local... Si j'ai une photo vraiment "wahou", elle passe sur 500px dans le but de partager des trucs cool. Pas de flickr, je déteste ce site et j'ai l'impression qu'il ne fonctionne jamais. Sinon pour partager avec les potes de la soirée, je les up en ftp et je donne des liens... Mais je partage plus trop mes pics.

Conclusion

Vous découvrez donc des usages aussi divers que de personnes qui ont répondu à mes questions. Personnellement, notamment grâce à ces réponses, j'ai réussi à trouver quelque chose d'un peu plus sympa par rapport à ce que je faisais avant, et qui, pour le moment, me convient parfaitement.

Flickr

Comme le signale Paul, Flickr dispose d'une capacité de stockage réellement illimitée pour un peu plus de 20EUR par an, ce qui n'est vraiment pas cher. Pierre confirme qu'il y a une grande communauté, sinon la plus grande communauté de photographes sur Flickr. Ainsi, on peut obtenir rapidement et facilement une visibilité sur nos clichés. Je rajouterai un point tout aussi important : Flickr est très bien indexé dans les recherches photos des moteurs de recherche. Ainsi, pour peu que vous mettiez un bon titre et de bons mots clés sur vos clichés (dans mon cas, pour les tests du site) ils ressortiront facilement dans Google ou autre, et pourront ramener des visites supplémentaires sur votre site (pour peu que la description de la-dite photo pointe vers l'article auquel elle est rattachée).

De ce fait, toutes les photos que j'estime "publiables" vont sur Flickr, en creative commons, et j'essaye d'y proposer un maximum de mots clés et description afin qu'elles soient facilement découvrantes par les internautes.

500px

500px a une réputation élitiste. Ce site est réellement très bien pensé, et très beau. Les photos s'affichent dans une taille supérieure à celle de Flickr, les EXIF sont directement sous les yeux. Tout est pensé pour être agréable à l'oeil, ce qui est le minimum pour un site photo. Seulement, ne voulant pas que 500px devienne un ramassis de photos de vacances, je m'oblige à ne poster que les photos que je trouve très réussies. Cas particulier de 500px, mes photos sont publiées sans watermark, puisqu'il est possible de les acheter directement depuis le site pour une modique somme (quelques USD pour un wallpaper) ou un peu plus cher (une centaine d'USD si vous la voulez sur toile).

Facebook

Facebook enfin, pourrait être le support photo rêvé. La visibilité est maximale, le partage est facile, les likes sont viraux. Seulement, Facebook n'est pas un réseau de photographes (loin de là) et il n'y aura donc aucune critiques constructives sur mes clichés. Pire, la qualité des photos uploadées sur Facebook est réellement sale, et indigne d'une publication sérieuse. Je choisis donc d'utiliser Facebook pour ce qu'il est : un gigantesque carnet d'adresse. Je publie quelques photos que je trouve sympathique dans mon album DayByDay, en public, photos qui sont également disponibles sur Flickr ou éventuellement 500px. A chaque fois, le lien vers la photo Flickr ou 500px est proposé dans la description de la photo Facebook (on sait jamais).

Mais la vraie raison d'être de Facebook, c'est pour partager les photos que je fais pour des clients, notamment en soirées. Publiées en public sur mon profil, elles peuvent être visibles par tout le monde. Les personnes prises en photos viennent naturellement s'identifier dessus, ce qui fait qu'en quelques heures, plusieurs milliers de personnes (amis des amis des abonnés de mon compte) peuvent avoir visionné mes clichés. La qualité n'est certes pas là, mais elle suffisante pour des photos de soirées. Les photos sont évidemment toutes watermarkées, puisqu'elles seront récupérées par les personnes qui figurent dessus pour être publiées en leur propre nom sur leur propre compte (ça fait parti du respect du travail du photographe, au lieu de cliquer sur le bouton Partager).

Exception faite de 500px, toutes mes photos sont watermarkées, en creative commons, et en re-dimensionnées en 1024px. Instagram est présent à côté, pour faire des photos faciles, et malgré que j'ai longtemps séparé ce service de mes photos habituelles, certains clichés issus de cette application finissent maintenant dans mes albums DayByDay sans le moindre scrupule.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.