Catégories
Pages
S'abonner

Le MacBook Air est (enfin) là

Publié le Tuesday 9 November 2010 dans la catégorie DayByDay

L'article ici présenté est publié avec une semaine de retard. Vous comprendrez donc certains décalages avec ce que vous pouvez apprécier sur le flux Twitter notamment.

Eh oui, et ce n'est pas trop tôt. Il arrive de chez iTribu, Montpellier, après avoir été expédié hier soir. Que du bonheur, et une extrême rapidité de la part d'UPS, comme d'habitude je dois dire.

Pour le moment, la vidéo n'est pas encore là, en attendant que je rentre chez moi et que je puisse profiter de la puissance de l'iMac qui ne devrait plus trop tarder, lui non plus. C'est donc pour ça que cet article est un peu plus complet que d'habitude, car on va essayer de vous donner le maximum d'informations sur mon ressenti avec uniquement du texte (ça va être dur).

Évidemment, l'article est écrit intégralement sur le petit nouveau. Je suis actuellement dans un bar en attendant que Madame sorte du travail, et le confort de frappe est réellement au rendez vous. Tout d'abord, il s'agit d'un vrai clavier. Ainsi, vous ne vous perdez pas entre les touches, car ce sont tout simplement les mêmes que celles de votre ordinateur de bureau (Mac of course) ou que celles de votre MacBook 13", 15" ou 17". Il dispose selon moi d'un avantage de taille (bôôôh le jeu de mots) qui est la finesse du MacBook Air. De ce fait, il se retrouve au raz de la table sur laquelle je le pose, et je n'ai pas à appuyer mes avants-bras sur le rebord saillant de la coque. Ça peut paraître ridicule, mais quand on passe du temps dessus, le gain est réel. Pour la partie clavier, on notera évidemment l'absence du rétro-éclairage, et on le regrettera, tout comme le fait que l'écran n'ajuste plus automatiquement sa luminosité.

L'écran au ratio 16:9 est un peu déstabilisant au début, mais on s'y fait très vite car il amène un meilleur confort de travail du fait de sa largeur (100px de plus qu'un MacBook 13"). Malgré le fait qu'il soit brillant, il reflète beaucoup moins mon environnement de travail que ceux, brillants eux aussi, présents sur le reste de la gamme Apple (portables et fixes). Cumulé à une résolution très correcte pour la taille de la dalle, le confort de travail est là aussi, excellent.

Les enceintes stéréos présentes sont d'assez bonne facture, même si à plein volume, on se croit à peine à la moitié d'un MacBook Pro 15". Dommage donc, mais compte tenu de l'utilisation nomade de cette machine, on se retrouvera plus facilement à écouter de la musique dans un lieu public (bar, train, bus, salle d'attente ou de classe) et donc à privilégier l'écoute au casque qu'aux enceintes.

L'hardware pur et dur ne m'a pas dérangé une seconde. Je rappelle que je travaille sur le modèle d'entrée de gamme, c'est à dire le 1,4GHz niveau processeur, 2Go de RAM et 64Go de disque. Pour l'utilisation que j'en fait, à savoir éditer du texte, de la navigation internet, de rapides traitements de photos, cela suffit amplement.  Avec Firefox, NetNewsWire, Mail, Spotify, Echofon et Pages de lancés, il me reste encore 1Go de RAM de libre, le processeur tourne à 10%, et l'ordinateur ne dépasse jamais les 40°C. Pour une fois, et c'est d'autant plus surprenant que le MacBook Air est très fin, un ordinateur Apple ne chauffe pas. Du tout. Il passe de froid à tiède en utilisation. Une température corporelle donc, moins de 38°C, de quoi rendre même son contact "agréable".

C'est très honnêtement une excellente machine, surement la plus aboutie, malgré des spécifications techniques la limitant à un usage assez spécifique. Le MacBook Air 11" correspond parfaitement à un usage de blogueur, ou d'étudiant n'ayant pas besoin de beaucoup de performances (s'il s'agit juste de traiter du texte, vous m'avez compris)... On ne pourrait que lui reprocher d'être un peu faible sur son autonomie, mais bon, 5 vraies heures, c'est tout de même pas mal. Vraiment...

PS : Sous peu, le podcast va être supprimé, tout simplement car il coûte trop cher en bande passante. Cependant (eh ouai, je pense à vous) vous pouvez dés à présent télécharger le fichier source sur la page Vimeo correspondante si vous désirez le stocker sur votre ordinateur. Libre à vous d'en faire ce que vous voulez par la suite (tout en respectant la licence creative commons associée). Vous aurez également sous peu l'application iPhone/iPad du blog, qui vous permettra de regarder tout ça, où que vous soyez..
[ad code=1 align=center]

[flickrset id="72157625240039123" thumbnail="square" overlay="true" size="large"]
Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.