S'abonner au site
Catégories
Pages

Le Sony Alpha 7 Mark 4 durant un week-end à Barcelone

Publié le lundi 24 janvier 2022 dans la catégorie G33K

J'ai fait l'acquisition d'un Sony Alpha 7 Mark 4 pour remplacer mon Mark 3. Durant un week-end à Barcelone, j'ai voulu tester ce qu'il pourrait m'apporter de plus et je suis conquis.

Caractéristiques du Alpha 7 Mark 4

Le Sony Alpha 7 Mark 4 est le dernier-né de la gamme plein format Sony a7. Commercialisé en octobre 2021 au tarif de 2'800 EUR, il est en rupture de stock un peu partout. Un retour à la normale est attendu pour début février. Si j'ai pu m'en procurer un, c'est uniquement grâce à mon voisin fabuleux, qui en avait commandé deux. Dominique si tu me lis, des bisous !

Le Sony a7 Mark 3 qu'il remplace (et que j'utilisais depuis trois ans) devrait rester au catalogue un petit moment, afin de proposer une gamme plus étalée d'un point de vue tarifaire. Sony est effectivement un bon client de l'augmentation de tarif à chaque génération et ça commence à piquer.

Pour cette 4ème génération du a7, que j'appelle facilement "l'entrée de gamme du haut de gamme", Sony augmente le nombre de pixels, pour passer de 24 millions à 33 millions. Ce capteur est également stabilisé sur 5 axes pour proposer un confort d'utilisation en vidéo absolument délirant (mais on reparle un peu plus tard).

sony alpha 7 barcelone vlog

Un petit déjeuner riche en couleurs avec un capteur qui en capte davantage… parfait !

En photo, les 33 millions de pixels proposent toujours du RAW, évidemment, mais l'HEIF 10 bits vient en renfort du JPEG avec un profil 4:2:2 optionnel. La richesse des couleurs et la gradation de celles-ci repousse les limites de ce dont on a l'habitude. A noter que ce RAW n'est toujours pas supporté par Apple (que ce soit sur macOS ou iOS). Je shoote donc en HEIF + RAW en attendant.

En vidéo, le suréchantillonage 7K plein format permet d'enregistrer des vidéos 4K riches en détails. Il est très dommage que la version 60 images par seconde soit fortement recadrée, laissant cette fluidité au Sony Alpha 7S Mark 3 (qui se dédie à la vidéo avec son "petit" capteur de 12 millions de pixels). Cependant, l'Alpha 7 Mark 4 emprunte la 4K 10 bits en 4:2:2 à son grand frère, pour mon plus grand bonheur.

street art sony alpha 7 mark 4 barcelone

Street Art dans les rues de Barcelone, capté au Sony Alpha 7 Mark 4 en HEIF 4:2:2

Pour piloter tout ça, un double processeur Bionz XR apporte 8 fois plus de capacité de calcul au boîtier que le BIONZ X de la génération précédent - et ça se ressent vraiment.

Ergonomie du boîtier et aspect extérieur

Aujourd'hui, je vous parle du Alpha 7 Mark 4, mais il serait trompeur de dire qu'il ne s'agit que de la 4ème génération de boîtiers Alpha 7. Sony dévoile régulièrement des a7, a7R, a7S, a9, ou dernièrement, a1. À chaque génération de chacune de ces gammes, les boîtiers Sony gagnent un peu plus en maturité et intègrent les remarques des utilisateurs.

sony alpha 7 mark 4 tesla model 3

La stabilisation du capteur permet de prendre de très bonnes photos à main levée, en faible luminosité

Sur ce boîtier "entrée de gamme du haut de gamme", on bénéficie de l'ergonomie des modèles les plus chers sortis précédemment. Ici, l'écran est enfin orientable et sur rotule, la poignée, plus marquée, gagne en profondeur et de nouveaux boutons personnalisables font leur apparition. Sans parler du double slot SD UHS-2 et de l'arrivée de la CF Express Type A.

Emprunté du Sony Alpha 1, on retrouve ici un levier de gestion des modes photos et vidéos, placé sous le barillet PASM des modes photos. Si l'ergonomie est parfois douteuse, l'efficacité sur le terrain est incontestable si vous faites de la photo et de la vidéo.

L'écran orientable placé sur rotule arrive enfin sur les boîtiers a7, suite à son inauguration avec les a7S Mark 3. Là aussi, il s'agit d'un choix ergonomique qui ne plaira pas à tout le monde (il est dorénavant plus difficile d'incliner verticalement l'écran) mais c'est personnellement ce qui m'a fait acheter ce boîtier. Plus besoin de me trimballer un écran externe pour avoir un retour image.

Ce qui change au quotidien

Si je fais cette vidéo aujourd'hui, ce n'est pas vraiment pour réaliser un test du boîtier que pour présenter à mes abonnés, à vous, l'évolution de mon matériel. Je suis allé tester ce boîtier sur un week-end à Barcelone, je rentre à peine, et c'était l'occasion de faire quelque chose qui sort de l'ordinaire.

rue barcelone nuit sony alpha 7 mark 4

De nuit, une photo légèrement dé-saturée en post prod

Lundi prochain, vous retrouverez d'ailleurs un VLOG dédié à ce week-end sur ma chaîne secondaire, qui vous emmène dans les coulisses de la réalisation de deux vidéos (celle-ci et celle de mercredi qui sortira sur Tesla Therapy). Ceci n'est rendu possible que grâce à ce boîtier et son écran qui pivote, pour un gain de temps et un confort de tournage évident.

Le simple fait que tous les boutons soient personnalisables est un game changer pour tous ceux qui doivent faire évoluer leurs réglages en cours de prise de vue. Il n'y a plus à rentrer dans les menus, même si ceux-ci ont été revus pour plus de clarté (ce n'est pas parfait, il reste encore des choses à améliorer). Rajoutez à ça l'arrivée de l'écran tactile sur rotule et je suis le plus heureux des hommes.

breakfast barcelone sony a7 mark 4

Le petit déjeuner évoqué plus haut ; dommage que le web change le profil colorimétrique

La stabilisation du capteur est réellement incroyable. Enregistrer des vidéos en marchant n'est plus un sujet si on utilise la stabilisation SteadyShot active. Là encore, ça libère totalement ce qu'il est possible de faire avec ce boîtier, plus polyvalent que jamais !

Conclusion

Cet article n'avait pas vocation à être un test complet du boîtier, mais un premier ressenti durant un week-end à l'extérieur. J'aurai aimé tester davantage la partie photo, mais avec macOS qui ne gère pas encore les RAW du Sony a7 Mark 4, c'est un problème. J'écris ça, mais peut-être que la mise à jour macOS 12.2 qui doit arriver dans la semaine solutionnera la chose.

Tant pis, ce sera l'occasion de faire un autre sujet pour ne parler que photos cette fois-ci. En structurant davantage mes idées, il me tarde de partager ça avec vous ici, ou sur la chaîne secondaire. N'hésitez pas à vous abonner, ou à vous inscrire à ma mailing list, qui vous envoie un message uniquement quand un nouvel article est posté.

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. Mathieu says:

    Salut Lokan,
    Quizz du jour : as-tu des problèmes avec tes photos HIF sur Apple Photo quand tu les édites ?
    De mon coté je me retrouve à chaque fois avec une vignette pixelisée et les modifications faites ne sont pas prises en compte sur les autres devices (iPad, iPhone)
    Merci pour ton retour 🙂

    1. Salut Mathieu,
      OUI !!!!!!!!!!!!!!!
      Totalement ! Déjà parce qu'Apple Photos ne gère les RAW du a7 Mark 4 que depuis Ventura, mais ne gère toujours pas le HEIC. Donc je suis passé sur Lightroom, je shoote en RAW, je traite, et j'exporte un JPG vers Photos pour "classement".

      Ça me fait tellement de bien de voir que je ne suis pas le seul à détecter ce genre de comportement 🥰

Écrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *