S'abonner au site
Catégories
Pages

Pourquoi est-ce que j'annule ma sortie de 300K

Publié le dimanche 25 juillet 2021 dans la catégorie Sport & Santé

Le 14 août, j'avais prévu de réaliser 300 kilomètres en vélo. Cette sortie n'aura pas lieu et je vais vous expliquer pourquoi dans cet article.

Quel était le projet de base ?

Nous étions en mars 2021 et la période s'annonçait sombre pour les évènements sportifs. Avec Florian, on s'est chauffé pour faire 300K en vélo, de Colomiers au Cap-Ferret (la pointe du bassin d'Arcachon). Voici la trace Strava.

Une grosse sortie vélo entre potes durant un week-end, une bière à l'arrivée… que demande le peuple ?

Sauf que la vie arrive avec ces aléas, des changements de taf, des projets professionnels et Florian a dû revoir ses priorités : une superbe opportunité vs une balade en vélo, il n'y a pas vraiment de sujet.

En revanche, ça change beaucoup l'approche que je pouvais avoir de cette sortie. Voilà pourquoi je vais annuler les 300 kilomètres du 14 août.

Des contraintes sans plaisir

Réaliser 300 kilomètres solo serait ma plus longue sortie et je me mets beaucoup de pression pour la réaliser. Déjà parce que j'en parle depuis un moment, ensuite parce qu'elle me fait peur, tout simplement.

Depuis que je suis dans une maison et que j'ai pu investir dans un garage gym, j'aimerai reprendre les quelques kilos que j'ai perdu durant la période où les salles de sport étaient fermées. Je me l'interdit pour rester efficace sur mon vélo. En toute logique, le vélo devient une contrainte.

J'essaye de rester dans la fourchette basse des 80 kilos, alors que j'aimerai être dans la fourchette haute.

Durant une sortie de vélo, mon gros kiff est de faire des sprints à chaque pancarte, d'appuyer comme un idiot sur une grande ligne droite avec un beau revêtement. Depuis quelques temps, chaque sortie est un entraînement, avec une thématique, et je dois faire attention à ne pas dépasser les 250 Watts pour ne pas me griller sur les sorties longues.

Ce n'est pas ma vision du vélo et le fun a disparu. Pire, je pense que je deviens un moins bon cycliste à cause de ça.

Ma vie ne tourne pas qu'autour du vélo

Comme je l'évoquais un peu plus haut, j'aimerai reprendre les quelques kilos que j'avais l'an dernier, surtout maintenant que j'ai du matériel de muscu à la maison. Ça fait des mois que je m'interdis des deadlifts alors que c'était mon exercice préféré. Je ne m'entraîne qu'à distance de mes sorties vélo, alors que je considère le vélo comme un entraînement, pas comme une finalité.

J'aime beaucoup les randonnées, le CrossFit et ces activités me manquent.

Parfois j'ai juste envie de ne rien faire et de prendre un livre, parce que je ne suis plus un athlète de haut niveau, mais un adulte avec une vie très active, un travail très prenant, une montée en compétences de chaque instant, un site internet à faire tourner, une famille…

Le sport fait entièrement partie de ma vie mais n'est pas ma vie. Voilà pourquoi j'avais besoin de revenir à une conception "loisir", sans objectifs autres que celui d'être bien dans ma peau.

Ce n'est sûrement que partie remise…

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.