S'abonner au site
Catégories
Pages

Pourquoi l'iPhone 12 Pro (Max) n'est pas un PRO !

Publié le jeudi 11 mars 2021 dans la catégorie G33K

Quand l’iPhone 12 Pro Max est sorti, je vous ai dit “l’iPhone Pro est enfin Pro dans quelque chose et ce sont les photos et vidéos”. Manifestement, c’était sur-vendu.

Mon principal problème

Quand l'iPhone 12 Pro a été annoncé en même temps que le ProRAW, j'ai eu un frisson : Apple réalisait mon fantasme d'avoir un téléphone qui shoote du RAW et donc des photos potentiellement bien plus riches, détaillées, qualitatives.

Au final, l'arrivée du ProRAW a été pour moi une grande déception, la qualité d'image étant identique à celle d'un HEIC classique, le Live en moins, le poids en plus. J'avais même prévu de faire une vidéo sur le ProRAW que j'ai annulé, n'en voyant pas l'intérêt (et ayant peur d'avoir loupé quelque chose).

Les photos restent des photos "prises avec un iPhone". J'avais même eu du mal à trouver une différence entre des photos à l'iPhone 12 Pro Max et des photos à l'iPhone 11 Pro Max dans mon comparatif.

Comparatif photos

Laissez moi vous proposer les deux images ci-dessous, non traitées après capture par l'iPhone, ou le Sony a7 Mark 3 qui me sert de référence.

Sur cette photo de mon Raspberry Pi prise au Sony a7 Mark 3, tout semble normal. Rien ne paraît exceptionnel, jusqu'au moment où on compare ce cliché avec ce que l'iPhone sait faire.

Avec l'iPhone 12 Pro Max, la balance des blancs n'est pas correcte, tout est beaucoup trop contrasté : le vert et le bois n'ont plus du tout les mêmes couleurs. Un traitement est nécessaire pour revenir à la réalité perçue.

Maintenant, passons dans le salon…

Toujours pareil, cette photo est prise au Sony a7 Mark 3, non traitée. Les verts des grandes feuilles de la monstera sont riches et un léger bokeh fait son apparition sur les livres de la bibliothèque, donnant encore plus de profondeur à l'image.

Même photo prise à l'iPhone 12 Pro Max cette fois. La balance des blancs est une fois de plus jaunie, les nuances de verts sont moins perceptibles.

C'est un peu comme à l'école, quand vous aviez 12 crayons de couleurs et que votre camarade arrivait avec un jeu de 36 crayons de couleurs. Il y a beaucoup plus de variations dans les teintes, plus de réalisme avec le Sony a7 Mark 3 qu'avec l'iPhone.

Je ne peux pas dire que l'iPhone fasse de bonnes photos. Elles sont acceptables, elles dépannent. Le piège, mon problème, c'est qu'ayant l'iPhone toujours sous la main, je fais la majorité de mes photos avec lui alors que je pourrai faire bien mieux.

Comparatif vidéo

Dans la vidéo à la une, je vous propose de réaliser le même test, mais sur la partie vidéo.

Il y a plusieurs éléments à prendre en considération : la qualité de l’image, la richesse des couleurs, le bokeh, la stabilisation, la sensibilité et la qualité audio.

Sur le plan de référence avec le Sony a7 Mark 3, la stabilisation est perfectible (idem, le plan n'est pas édité). Sur la fin de ce plan, on voit également que l'appareil photo met un peu de temps à compenser une sur-exposition : il est en effet moins réactif que l'iPhone 12 Pro Max.

Comme dans le test photo, on voit que l'iPhone a des problèmes avec sa balance des blancs, mais aussi avec les basses lumières dans le cas de l'objectif ultra grand-angle. La stabilisation est très bonne, mais la qualité du micro n'est pas satisfaisante.

Sur ce plan réalisé avec l'iPhone 12 Pro Max et l'objectif grand angle, ce qui me choque, c'est la saturation des couleurs de ma peau. L'exemple des crayons de couleurs évoqué plus tôt est très pertinent : on manque de variations, de nuances.

L'iPhone Pro n'est pas un "pro"

Conclusion de cet article ? L'iPhone 12 Pro Max n'est pas un iPhone "Pro" comme Apple voudrait nous le faire croire. Je suis tombé en plein dans le panneau comme beaucoup de personnes, surement.

C'est un iPhone premium, assurément. Très beau, avec des finitions irréprochables, mais le fait qu'il filme en "Dolby Vision" ou shoote du RAW n'en font pas pour autant un produit sérieux en terme d'image.

C'est bien dommage, car j'ai vraiment voulu croire en cette nouvelle génération de rupture. Sans animosité, je pense que c'est la dernière fois que j'achète une version "Max" ; le premium des versions Pro me plaît cependant beaucoup, mais il faut être clair sur les attentes envers ce produit.

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.