Soutenez la recherche pour la santé masculine en faisant un don pour Movember

Catégories
Pages
S'abonner

Livres, podcasts et MOOC - Comment apprendre et consommer du contenu

Publié le Tuesday 22 October 2019 dans la catégorie G33K

Nos journées ne font que 24h. Ce que nous faisons avec ces 24h est notre responsabilité. Est-ce qu'il faut pour autant optimiser chaque minute pour apprendre toujours davantage ? C'est à vous de voir.

Une autocritique pas évidente

Un de mes travers - peut-être mon plus gros défaut - est de vouloir tout contrôler. J'allais écrire "perfectionniste", alors que ce n'est qu'une conséquence du défaut principal. J'ai la sensation de devoir apprendre des choses constamment, d'être in control de chaque situation, et je suis très exigeant avec moi-même.

C'est ce qui a fait de moi la personne que je suis aujourd'hui, une sorte de mécanisme de défense qui m'a fait avancer. Mais c'est aussi ce qui me bouffe.

En ce qui concerne les livres, depuis un peu plus d'un an que je lis à nouveau, il me faut lire, apprendre, finir, passer à autre chose. Vite. Vite ! VIIITE !!!!! J'ai pas le temps, je dois lire, puis écouter mes podcasts et ensuite faire mon cours du soir sur l'Ethical Hacking. Pas le temps je te dis. Devoir être organisé pour deux dans ma dernière relation ne m'a pas aidé.

TL;DR

Long story short (je sais, c'est impressionnant) cet article est inspiré d'une vidéo proposée par Kévin il y a deux mois de ça ; vidéo que voici :

Cette vidéo reprend bien les différentes approches que j'ai eues en recommençant à lire à l'été 2018.

J'ai d'abord dû me réapproprier le papier, puis prendre du plaisir à lire, puis est rapidement arrivée cette envie, ce besoin de terminer des livres, pour avoir davantage de livres, davantage de connaissances, pour au final me rendre compte que ça ne devrait pas être un objectif.

Laissez-moi développer…

La lecture comme détente

La réflexion présente dans la vidéo ci-dessus a réellement fait un écho en moi, car c'est la même réflexion que j'ai eue au début de ma période "Oh, c'est cool d'avoir des livres" : comment est-ce que je peux lire davantage de livres ?

On passe donc par plein d'étapes, afin de savoir s'il faut se lever plus tôt pour lire, ou avoir un livre toujours dans son sac pour les transports, voire apprendre à lire plus vite. Après beaucoup de tergiversation, j'ai fait le choix de la première solution : je me lève maintenant à 6h, tous les jours, mais je ne m'impose pas un temps de lecture. Si j'ai le temps, si je suis en avance pour aller au travail, je lis.

J'ai toujours plein de livres en retard, et étant maintenant installé dans mon nouveau chez-moi, seul, je vais pouvoir occuper certaines soirées avec des lumières douces, quelques bougies, de la musique classique, et lire. Car ma conclusion, est que lire doit rester un plaisir, un moment de détente, seul avec soi-même, détendu.

Je sais lire vite, mais je n'ai pas envie de dévorer un bouquin ; je veux profiter de l'instant, de ce moment de vide dans ma journée. Accepter le vide, accepter de ne rien faire, accepter de ne pas contrôler et de se laisser porter.

Les podcasts pour ne pas "perdre" de temps

Il y a deux ans, je vous parlais d'Overcast, l'application que j'utilise pour écouter mes podcasts.

Pourquoi Overcast ? Parce qu'elle est plus ergonomique que l'application native d'Apple, parce qu'elle sait améliorer la qualité de la voix pour une meilleure compréhension, qu'elle supprime les blancs dans les discussions, et que je peux choisir la vitesse de lecture avec finesse.

J'écoute peu de podcasts, parce que je ne veux pas qu'ils s'entassent dans un coin et en avoir trop en retard. Je dois en avoir une dizaine, mais certains sont longs et quotidiens, comme "La méthode scientifique". Ce sera peut-être le sujet d'un prochain article, si ça vous intéresse.

L'intérêt majeur que je vois aux podcasts est d'apprendre des choses sur du temps "perdu", typiquement du trajet maison-travail. Au lieu d'écouter de la musique, je me tiens informé de l'actualité et j'apprends de nouvelles choses, sans publicité, sans avoir à attendre un sujet intéressant (puisque je ne m'abonne qu'à ceux que j'aime).

Si avant je m'imposais d'écouter des podcasts dès que j'avais du temps "perdu", j'ai récemment accepté mes propres besoins, et je m'autorise à écouter de la musique les fois où j'ai juste envie de me détendre, même si Overcast m'indique que j'ai 17 épisodes en retard.

Les formations en ligne

J'ai déjà parlé de formations en ligne, et de Fun MOOC en particulier dans cet article. Si je participe toujours à des formations Fun MOOC, je préfère acheter de la formation chez Udemy, même si elles sont en langue anglaise. Il existe souvent des promotions, comme c'est le cas en ce moment, où pour 10 EUR, vous pouvez maîtriser un sujet, ce qui n'est pas le cas avec Fun, qui ne fait que gratter la surface (hélas).

D'ailleurs, qu'est-ce que MOOC veut dire ? C'est l'abréviation de Massive Open Online Course, à savoir un type ouvert de formation à distance capable d’accueillir un très grand nombre d'inscrits.

S'il vous reste du temps dans une journée, je vous encourage à jeter un œil sur Udemy pour apprendre de nouvelles choses, car les sujets sont très variés. J'en veux pour preuve mes MOOC du moment que sont l'Ethical Hacking, Scrum et Agile, la nutrition vegan, ou encore la PNL. Il y en a vraiment sur tous les sujets…

Conclusion

Après ces derniers mois compliqués, j'ai besoin de me retrouver en tant que personne, et j'ai décidé d'appliquer une phrase que j'ai entendu dans différents médiums ces derniers temps : "Find what gives you the most pleasure in life, and go for it!"

J'ai donc revu beaucoup de mes priorités, repris ma Bucket List. Je pense que ma petite bulle d'oxygène sera de partir en voyage, faire des photos, et me retrouver avec moi-même, tout du moins à court terme. C'est pour ça que ce week-end je pars seul à Capbreton, avec mon Sony et un livre, pour tester cette théorie, et ma tolérance à la "solitude".

Je pense aussi amener le vélo, pour faire une sortie jusqu'à Moliets-Plage, où j'avais passé un très bon moment cet été.

Pour conclure cet article, je dirai qu'il ne faut pas s'imposer d'apprendre, de lire des livres, ou d'écouter des podcasts. Si vous arrivez à le faire sans que ce soit une obligation, l'apprentissage restera un plaisir. Gardez aussi à l'esprit qu'il vaut mieux 10 minutes de lecture ou de MOOC de temps en temps, que 0 minute.

J'espère que cet article vous aura plu, et qu'on pourra échanger ensemble dans les commentaires.

Je vous embrasse 😘

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.