Catégories
Pages
S'abonner

Mon envie (illogique) d'avoir une bibliothèque

Publié le Tuesday 23 October 2018 dans la catégorie DayByDay

Depuis quelques temps, depuis que je me remets à lire, j'ai envie d'une bibliothèque, de livres en papiers. Pas tant pour lire, mais surtout pour l'aspect décoration, la chaleur que les livres apportent à une pièce.

Papier ou numérique ?

En juillet 2017, je partageais avec vous mon hésitation entre livres papiers et livres numériques. En 18 mois, je n'ai pas beaucoup plus avancé sur mon raisonnement : la plupart de mes livres sont lus en version numériques, parce que je les ai toujours dans la poche, ou sur mon ordinateur. Vous ne m'aidez pas vraiment à passer sur du papier en piochant dans la liste que j'ai créée pour ça.

Ce n'est pas grave, car j'ai quelques bouquins en retard, et autant d'articles sur le feu. Mes journées sont biens chargées, et la difficulté réside dans le fait de trouver des créneaux horaires pour lire quelques dizaines de minutes au calme, sans être dérangé. Sur ce point, The Year of Living Danishly m'aide pas mal, en me motivant à me poser le soir, au lieu de trainer devant un écran.

Ce bouquin est mon coup de cœur de la rentrée. Je l'ai entendu dans un Podcast (Freakonomics, pour ceux que ça intéresse), et je me suis dit qu'il fallait que je l'achète. C'est très bien écrit, culturellement très intéressant, et surtout, ça motive à être hygge.

Une bibliothèque chaleureuse

Ce bouquin me motive beaucoup à aménager mon intérieur, en faire quelque chose de chaleureux, ou on est bien blotti au fond de son canapé, avec des bougies, de la musique douce, et un livre. Oui, justement, un livre. Une bonne bouteille de vin aussi. Et puis des petits apéros… prendre soin de soin, de passer de bons moments. Être hygge !

(Oui, je fais en sorte de mettre pleins de liens dans mes articles, pour que vous puissiez allez plus loin que l'article lui-même, et apprendre des tas de choses trop cool-euh)

Ce bouquin m'a donc donné l'envie d'être bien chez moi, et je ne sais pas pourquoi, mais je trouve qu'avoir un mur - ou un pan de mur - rempli de livres, ça fait classe et chaleureux à la fois. Pourtant, quand je vois des photos comme celle-ci, je ne peux m'empêcher de penser à la corvée de faire la poussière dans un tel espace de stockage.

bibliotheque design

J'avoue que l'image à la une de cet article me fait nettement plus envie. Elle est de toute façon plus proche de ma réalité, car constituée essentiellement de livres de poche.

L'appel de la Kindle

Je ne sais pas pourquoi je fais cette association, mais je sais que quand je lis un livre en version numérique, ou quand je vous en parle, j'espère en secret le voir arriver dans ma boîte aux lettres, car ça me fait quelque chose d'intime de voir ce petit tas de papier. Pourtant, la logique voudrait que j'investisse dans une Kindle - la nouvelle Paperwhite me fait les yeux doux - ou que je continue de lire sur Apple Books.

Les écrans des Kindle sont tellement incroyables, et ces produits sont tous légers, avec des semaines d'autonomie. Cet aussi leur point faible, car je trouve Apple Books magnifique depuis la nouvelle mise à jour, et j'apprécie la fonction "Want to Read" qui se rapproche un peu de ma liste d'envies. Sur Kindle, le temps restant à lire, présent en bas d'écran, est également une information que j'apprécie fortement.

Bref, vous l'avez compris, je veux des livres papiers parce que la décoration est super classe et que lire dessus est agréable, mais je préfèrerai un Kindle parce que c'est plus facile à transporter, mais je choisi un iPad parce qu'il y a une synchronisation iCloud et des jolies couleurs. Pas compliqué comme garçon…

Si vous avez eu le même dilemme que moi et que vous l'avez solutionné, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message.

Je vous fais des bisous ! ?

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.