Soutenez la recherche pour la santé masculine en faisant un don pour Movember

Catégories
Pages
S'abonner

SpaceX réalise un test presque parfait avec sa Falcon Heavy

Publié le Wednesday 7 February 2018 dans les catégories G33K et Voyage

Hier soir, SpaceX effectuait un Test Flight de sa Falcon Heavy. Trois lanceurs, 27 moteurs Merlin, et un Tesla Roadster comme charge utile à envoyer en orbite.

La théorie

Ce Test Flight de SpaceX était censé collecter un maximum de données. Elon Musk lui-même n'était pas très confiant sur les chances de réussites, allant même jusqu'à espérer que la fusée n'explose pas sur le pas de tir, afin d'éviter des dégâts importants.

L'idée de base est de faire partir une charge neutre dans l'espace. La Falcon Heavy est constituée de trois grosses fusées : deux boosters et une fusée principale, le core. La fusée décolle, les deux boosters reviennent se poser sur Terre quelques minutes plus tard, et une fois que la charge est larguée, le core fait lui-même demi tour pour venir se poser sur une barge autonome.

Il y a quelques années, c'était de la science fiction, et à peu de choses près, c'est pourtant ce qu'il s'est passé hier soir - SpaceX n'a juste pas réussi à faire atterrir le core sur la barge autonome.

Ah oui… comme SpaceX appartient à Elon Musk, le patron de Tesla, la charge utile de test était un Tesla Roadster de première génération, avec un mannequin au volant. C'est de suite plus sympa.

Pourquoi faire des vols de ce type ?

La première raison pour laquelle SpaceX doit progresser en terme de fiabilité et de puissance de lancement, c'est Mars. Elon Musk veut mourir sur la planète rouge, et il met tout en œuvre pour y arriver. La Falcon Heavy est donc un premier pas vers les futures fusées SpaceX qui pourront être réutilisées très rapidement après s'être posées.

En parallèle des transports de civils et de la colonisation de Mars, une technologie comme celle de SpaceX est la clé pour des voyages ultra-rapides sur Terre. Le projet "BFR" propose d'aller n'importe où sur Terre en moins d'une heure, en reliant la majorité des grandes villes en 35-40 minutes les unes aux autres.

Ça semble irréel, mais encore une fois, une triple fusée qui revient se poser toute seule sur Terre était inimaginable il y a quelques années - et c'est pourtant ce qui s'est passé hier soir. Regardez la vidéo d'animation suivante :

Bref. Je suis réellement fou quand je vois tout ce qu'Elon Musk arrive à faire sortir de sa tête, et à concrétiser dans le monde réel. Je ne suis pas particulièrement fan du bonhomme, mais ses réalisations forcent le respect : Tesla, SpaceX, HyperLoop, ou The Boring Company, tous ces projets font avancer l'espèce humaine dans le bon sens, et c'est beau à voir.

Je finirai cet article avec un personnage que j'adore, et une scène que je n'arrête pas de visualiser à chaque fois que je parle de Mars. Je vous parle évidemment de Sheldon Cooper, et de son fameux "TO MAAAAARS !!!!"

Et c'est sur cette dernière vidéo que je vous souhaite une excellente soirée, en espérant vous avoir partagé un peu de mon enthousiasme et de ma joie pour toutes ces belles idées.

Des bisous. ?

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.