Catégories
Pages
S'abonner

Je paye des données météo alors que je les offre à Netatmo

Publié le Tuesday 21 November 2017 dans la catégorie G33K

Ce week-end, je me suis rendu compte que je fournissais des données météo à Netatmo, qui les vend à Wunderground, qui me les vend ensuite par le biais de CARROT.

Le principe de la station météo

Depuis des années, j'ai une station météo Netatmo. Ce petit objet qui vaut 159 EUR et qui n'a presque jamais été mis à jour (pas de nouvelles fonctionnalités, pas de domotique, pas de HomeKit) est donc relativement cher pour afficher la température/humidité/CO2 de votre domicile.

Ces données, collectées par Netatmo, sont ensuite agrégées sur une "Netatmo Weather Map" qui permet aux utilisateurs du service de regarder la météo dans d'autres localités, en temps réel (sous réserve de la bonne installation de la station extérieure, évidemment).

Depuis des années donc, Netatmo collecte des informations météo très précises et réparties aux quatre coins du globe, sans avoir eu la bonne idée de faire une véritable application météo de son application : elle serait gratuite pour les possesseurs d'une station Netatmo, et payante via abonnement pour les personnes ne partageant pas leurs données.

Non.

Netatmo préfère vous facturer sa station dépassée, et vendre directement les données à un service comme Weather Underground. Après tout, pourquoi donner une contrepartie aux utilisateurs qui contribuent aux cartes ?

Double facturation

Actuellement, j'utilise CARROT Weather comme application météo sur mon iPhone et mon Apple Watch. Elle présente le triple avantage d'être fun, précise, et de me laisse choisir la source des données (Dark Sky ou Weather Underground). Là où ça devient sympa, c'est que Weather Underground facture à CARROT l'accès à sa base de données (base de données, qui, je le rappelle, est remplie par les utilisateurs Netatmo).

On résume donc :

  • J'achète une station météo Netatmo 160 EUR.
  • Netatmo vend mes données à Weather Underground.
  • Comme Netatmo ne se décide pas à faire une application météo, j'utilise CARROT.
  • Je paye l'accès aux données Weather Underground.
  • Ces données sont en fait les données que j'ai moi-même transmises.

Est-ce que ce système n'est pas magnifique ?

L'application météo parfaite, c'est quoi ?

Toute cette histoire m'a poussé à me poser la question de ce que j'attendais comme application météo. En gardant en tête que prévoir le temps qu'il fera demande une grosse quantité de données, et une encore plus grosse puissance de calcul pour analyser ses données, je suis arrivé à trois conclusions qui me satisferaient :

  1. En utilisant le système actuel, j'avoue que je ne comprends pas pourquoi les gens de Netatmo ne se sont pas lancés eux-mêmes dans l'analyse de leurs données. Les prévisions météo seraient ensuite gratuites pour toute personne ayant une station météo Netatmo, et un abonnement mensuel serait nécessaire pour les "invités".
  2. Compte tenu de la quantité d'iPhone dans la nature, et de la médiocrité de l'application fournie par défaut sur iOS, on peut aussi se demander pourquoi Apple n'analyse pas ce genre de choses. Certes, ce n'est pas leur cœur de métier, mais ça contribuerait à améliorer l'écosystème, et l'intelligence artificielle maison.
  3. Résumant l'approche que je peux avoir sur les deux points précédents, je pense que Dark Sky est la seule application qui a tout compris. Elle n'est pas disponible en France, et mes relances au service client pour leur demander une date de sortie ne servent à rien. Leurs données sont hyperlocales, fournies par les utilisateurs qui ont l'application, et du coup, nettement plus précises.

Voilà tout ce que j'avais à vous dire que les applications météo, et les données que vous pouvez voir dedans. Si vous voyez la trame de fond que j'ai essayé de tisser sur la collecte de données, tant mieux. N'hésitez pas à écrire aux services cités ici même pour leur demander des explications, si vous estimez qu'ils vous en doivent.

Je vous fais des bisous. ?

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.