Catégories
Pages
S'abonner

Amazon dévoile "Prime Now", la livraison en une heure

Publié le Thursday 18 December 2014 dans la catégorie DayByDay

Aujourd’hui, Amazon vient d’annoncer le déploiement de Prime Now, un service de livraison en une heure sur plus de 25’000 produits.

Une histoire de “Prime”

Les comptes “Prime” aux USA, ce sont les comptes Premium chez nous. Pour rappel, un compte premium chez Amazon vous permet d’être livré le lendemain lorsque vous commandez un produit éligible à la livraison Premium (typiquement, un produit vendu par Amazon, et non pas par un vendeur tiers). Evidemment, dés qu’on commande régulièrement, ça devient très intéressant, l’abonnement ne coutant que 49 EUR à l’année.

Les comptes Prime américains, et plus particulièrement ceux de Manhattan pourront donc dés maintenant avoir une livraison en deux heures gratuitement, ou en une heure pour 7,99 USD. L’ensemble du catalogue Amazon n’est pas concerné : 25’000 produits “seulement” sont éligibles au programme Prime Now.

Chez nous, c’est pas encore

Quand je vois une telle avancée, je trouve ça génial, même si c’est très loin d’arriver chez nous. Comme je le disais plus haut, l’offre Prime Now n’est réservée qu’aux habitants de certaines zones de Manhattan ; il faudra déjà que l’offre s’exporte dans d’autres villes des USA pour pouvoir envisager qu’elle arrive un jour à Paris, par exemple. Pour Toulouse, c’est pas demain la veille. Je rappelle également que la France est un des rares pays sinon le seul à avoir fait passer une loi “anti-Amazon” pour protéger les libraires (vaste blague).

Ce qui me séduit le plus, ce n’est pas tant la livraison en une ou deux heures (le service premium avec livraison le lendemain est déjà pleinement satisfaisant quand les livreurs font bien leur travail et que le colis est effectivement livré le lendemain). Non, ce qui me plaît vraiment, c’est le suivi du livreur justement, qui me permettrait d’avoir une idée de l’horaire de passage avec un delta de 15 minutes, afin que je puisse organiser ma journée. Je plaisante ? Pas du tout ! Je viens de recevoir un colis (il est 16h12) que j’attends depuis ce matin. J’aurais donc eu l’occasion d’aller m’entraîner ce matin, au lieu de rester chez moi.

Hélas, en France, les syndicats diront surement qu’un tel service est du flicage, et de la surveillance abusive sur le lieu de travail. Si on met ça en place, comment voulez-vous que les livreurs puissent passer du temps à la terrasse des cafés pour ensuite laisser tous les colis dans un relais car ils ont “manqué de temps”. Il ne manquerait plus qu’on soit obligé de travailler pendant ses horaires de travail. On est en France, que diable !

Bisous.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.