Catégories
Pages
S'abonner

Comparaison d'une centrifugeuse et d'un extracteur de jus

Publié le Thursday 20 November 2014 dans la catégorie DayByDay

Quand j’ai acheté une centrifugeuse, mes lecteurs m’ont fait comprendre qu’un extracteur de jus, c’était mieux. Faisons un test !

Deux principes différents

Si la finalité est la même (récupérer les éléments nutritifs d’un fruit/légume/herbe), la technique utilisée par un extracteur de jus et par une centrifugeuse sont très différentes. Petite présentation…

La centrifugeuse : (dans notre cas, une Philips HR1832)
- elle tourne très vite, et sépare les éléments grace à la force centrifuge
- plus elle tourne vite, plus elle est “efficace”
- plus elle tourne vite, plus elle émulsionne le jus, qui s’oxydera d’autant plus rapidement
- elle fait beaucoup de bruit et vibre beaucoup
- elle est abordable (une centaine d’euros)

L’extracteur de jus : (dans notre cas, un Omega VRT402)
- il fonctionne selon le principe d’un presse-agrume, qui écrase le fruit
- il tourne a une vitesse très basse
- plus il tourne lentement, plus il protège le jus de l’oxydation
- il fait peu de bruit et vibre peu
- il est cher (aux alentours des 400 EUR)

Un test suprenant

Lors de ce test, j’ai été très supris que la centrifugeuse produise plus de jus que l’extracteur de jus, d’ailleurs, je crois que ça se ressent dans la vidéo. Bien évidemment, je ne comprends pas pourquoi le mot “éjaculer” est sorti de ma bouche à un moment, au lieu du bon vieux patoi “echquliquer”, mais bon, je suppose que ça fait le charme de la vidéo.

Ma conclusion personnelle

Si dans ce test, on serait tenté de partir sur une centrifugeuse, en faisant abstraction du bruit, il faut garder à l’esprit que ce genre d’appareil ne se change pas tous les ans, donc il faut voir sur le long terme. Si vous pensez que vous pourrez vous habituer au bruit de la centrifugeuse, très bien. Mais rappellez vous que vous vous en servirez en majorité le matin, au réveil. Un moteur lent me réveille en douceur, me berce, alors qu’une turbine ne me donne pas du tout envie de l’allumer.

Pensez aussi que je n’ai pas pu tester la quantité de vitamines et minéraux extraits, mais que globalement, un extracteur de jus en proposera 30% à 50% de plus qu’une centrifugeuse. Si on achète ce genre de produit, c’est pour ça, non ?

Enfin, si tous les sites orientés “santé” conseillent des extracteurs de jus, je suppose que ce n’est pas pour rien. Pour conclure, je ne conseillerai une centrifugeuse que si vous avez un budget serré. Si vous pouvez acheter un extracteur en attendant un ou deux mois pour économiser, je pense que ça vaut le coup.

Rappel des références

Aujourd’hui, j’ai donc testé :
- une centrifugeuse Philips HR1832
- un extracteur de jus Omega VRT402

La centrifugeuse à cheminée plus haute est la Philips HR1855, à 100 EUR.

Dans la vidéo, je vous parlais d’un second extracteur de jus, le petit challenger des modèles Omega, il s’agit du Tribest Slowstar (si vous voulez lire un petit comparatif). C’est normalement celui que l’on gardera à la maison, puisqu’il est plus performant que le modèle Omega testé aujourd’hui (moins de mousse, plus de jus).

Edit important

J'ai reçu au moment de la publication de cet article le second extracteur de jus, le Tribest Slowstar. Je vous propose la vidéo de son test ci-dessous.

Cet extracteur de jus, bien que prétendument plus performant, n'est pas assez bien fini et surtout pas bien pensé pour tenir la route face à l'Omega VRT402. L'utilisation du Tribest n'est pas ergonomique (obligé d'appuyer sur les fruits pour qu'ils soient intégrés), comme son nettoyage (non filmé) : c'est le seul des trois produits pour lequel j'ai du m'aider d'un couteau afin de déloger certains éléments. Vraiment, je ne le recommande pas.

Mon choix final se porte donc sur l'Omega VRT402 qui est certes cher, mais très efficace, bien pensé et conçu, et avec un moteur garanti 15 ans.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.