Catégories
Pages
S'abonner

Les juifs, les PD, et les arabes, c'est sale !

Publié le mardi 7 janvier 2014 dans la catégorie DayByDay

En cette belle journée d’anniversaire, j’ai eu la soudaine envie d’écrire un article engagé, parce que j’en ai marre qu’on nous dicte notre humour, bêtement.

Vous n’êtes pas là par hasard

Si vous lisez cet article, il y a de fortes chances que ce soit parce que vous êtes abonné au site (Twitter, Facebook, RSS) ou plus généralement parce que vous avez vu ce titre absolument provocateur, et que vous voulez savoir quelle ordure l’a écrit.

C’est moi 😉

Alors non, je n’ai rien contre les juifs, ni contre les PD, ou même les arabes. De manière générale, je n’ai rien contre personne, tant qu’on ne vient pas me faire chier dans ma tranquillité. J’ai juste eu envie d’utiliser les mots qui sont récemment devenus tabous : “juifs”, “PD”, et “arabe”, tous dans un même article.

Pourquoi donc ?

Je suis un grand fan de Coluche. Depuis tout petit, j’écoute ses spectacles, et je fais peur à ma femme quand je suis capable de réciter par coeur ses spectacles, après un ou deux mots entendus à la radio. C’est une sorte d’incroyable talent. Pour mémoire, voilà ce que disait Coluche (en 1970–1980).

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x60klz_coluche-contre-le-racisme_news[/dailymotion]

C’est une version compilée, avec quelques bons moments, mais si votre culture a besoin d’aide, je vous invite à écouter quelques uns de ses sketchs (notamment les blagues Europe 1).

Tout ça pour quoi ?? Parce qu’on est presque 30 ans plus tard, que tout le monde parle de cul, se vante d’être ouvert et de pouvoir aborder tous les sujets, mais que cette ouverture n’est qu’une fiction, sous couvert de politiquement correct et de ne pas trop vexer les gens.

Peut-on rire de tout ?

Je le crois, très sincèrement. Quand j’entends tout ce qui se disait il y a des années, et que je vois que l’on s’enferme derrière des tabous aussi idiots de nos jours, j’ai peur.

J’ai peur de prendre une plainte si je parle de juifs sur Twitter, ou de me faire traiter de raciste si je mentionne que des arabes (j’ai failli écrire “maghrébins”, par peur) brûlent les poubelles en bas de chez moi un soir de foot. J’ai même écrit “homosexuels” sur Twitter, alors que “PD” consomme 9 lettres de moins. Merde !! On va où ?

Au delà de “rire de tout”, le problème est “a-t-on le droit de tout dire” ? Un ami, restaurateur, s’est fait traiter de raciste parce qu’il refusait des “personnes d’origine maghrébine” dans son restaurant, alors que c’était son heure de fermeture. Le mec l’a menacé de revenir le planter ? Entre racisme et menace de mort, mon coeur balance…

Le problème, selon moi, vient de l’importance que l’on accorde aux minorités. Du coup, pour un oui, pour un non, on se fait traiter de raciste, d’antisémite, ou d’homophobe.

Dilemmes personnels

Ci-dessous, des histoires vécues.

Je me suis fais harcelé sexuellement par un “homosexuel”. Ais-je le droit de lui dire d’aller se faire enculer ? Si je dis que les PD ne respectent pas les choix des hétéros, ça fait de moi un homophobe ?

Je m’engueule violemment avec une “personne d’origine maghrébine”. LoKan, on a pas besoin de raciste comme toi ici. Mais mon gars, c’est pas parce que t’es arabe que je t’aime pas, c’est parce que t’es un con !

Je me rends compte que la plupart des hommes à pouvoir sont des juifs. Je peux le dire sans paraître antisémite ?

Un “homosexuel” plus efféminé que ma propre femme se donne en spectacle dans la file d’attente à côté de moi. Si je lui demande de la fermer, je suis homophobe ?

Le cas Dieudonné

J’aime beaucoup l’humour de Dieudonné. Très sérieusement. Ce mec est incroyablement intelligent. Il a compris que parler des juifs en France, ça faisait parler de lui. Et bim, il s’est pris une petite plainte au cul. Je crois que j’arrive à comprendre que quand tu fais de l’humour, et que tu prends une plainte pour t’empêcher de faire ton travail, tout ce que tu as envie de faire, c’est faire encore plus chier celui qui a essayé de te mettre des bâtons dans les roues.

L’an dernier, j’ai été voir “Foxtrot” à Pau, ayant adoré le spectacle précédent, “Rendez-nous Jésus” dont voici un extrait.

J’avoue ne pas avoir accroché à “Foxtrot”, et ne plus trop accrocher avec les vidéos qu’il poste sur Internet ces derniers temps. Après, je conçois parfaitement que ça puisse beaucoup plaire à des gens, et au même titre que pour Bigard (dont les sketchs ne me font pas sourire), je ne regarde pas quand ça ne me plaît pas.

Et cette histoire de la quenelle qui serait un salut nazi… Tsss, c’est triste…

Manuel Valls en tête

En France, en 2014, il faut arrêter de faire de l’ingérence dans le cerveau des gens, pour leur dire ce qu’ils ont le droit de trouver drôle. Je n’aime pas, je ne regarde pas. S’il est sur scène, c’est que des gens aiment ce qu’il fait, qu’il y a de la demande, et il répond à cette demande. Point.

En revanche, ce qui me dérange beaucoup plus, c’est que le Ministre de l’Intérieur d’un pays laïc se pointe en kippa à des cérémonies publiques. Ça fait de moi un antisémite ?

Du coup, elle est où sa crédibilité à Valls ? C’est une vraie question que je me pose ; que je vous pose.

Cet article n’est pas là pour apporter une réponse à quoi que ce soit, juste pour soulever un point qui me fait mal quotidiennement. Peut-on arrêter de donner du crédit aux gens qui portent plainte pour “racisme” à tout bout de champ, alors même que ma mère se fait traiter de “sale française de merde” quand elle fait ses courses par “une jeune fille d’origine maghrébine” ? Pourrais-je écrire ce type d’article sans mettre des guillemets partout pour rester “politiquement correct” ? Est-ce que je peux conclure cet article sans devoir rappeler que je suis à moitié issu de l’immigration ?

Manifestement non. Pauvre France.

PS : Aucun juif, PD, ou arabe, n’a été blessé durant la rédaction de ce billet d’humeur. Les news technophiles reviennent dés demain, je m'emploie à en rédiger une dés maintenant 😉

EDIT : Comme je n'ai pas envie de me farcir tous les commentaires de profonds dégénérés qui me font dire ce que je n'ai pas dit (il paraît que mon article est intolérant, alors même qu'il prône la plus grande tolérance), les commentaires sont clos. De toute façon, pour le cas Dieudonné, le tribunal administratif de Nantes à tranché. La justice ayant tranché, il n'y a plus qu'a se taire.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.