Catégories
Pages
S'abonner

Mes bonnes résolutions pour l'année 2014

Publié le Friday 3 January 2014 dans la catégorie DayByDay

C’est dans l’avion qui me ramène de San Francisco que je prends de l’avance pour écrire les quelques articles de 2014. On commence donc par mes bonnes résolution pour l’année à venir.

Photo "De retour de vacances" par LoKan Sardari

La blague facile

Si l’année dernière ma bonne résolution était de 2560 par 1600, celle de cette année sera de 2880 par 1800. L’an dernier, c’était un iMac 27”, et cette année, c’est un MacBook Pro Retina 15”.

Je crois tout de même très fort à l’arrivée des écrans 4K (de résolution 3840 par 2160) et j’attends en secret l’arrivée des Philips Ambilight à un tarif accessible. J’aime tout particulièrement ce modèle. Sinon, l’achat d’un vidéo-projecteur pourra être envisagé, mais j’avoue ne pas avoir creusé la question. Avouez qu’une grande image chez soi, c’est quand même très sympa…

J’entends souvent qu’acheter un écran 4K maintenant est une connerie, et je ne suis absolument pas d’accord ; je profite donc de cet article qui n’a rien à voir avec ça pour faire un hors sujet. Si vous devez acheter un écran de TV à 2’000€, est-ce pertinent de prendre un modèle 1080p qui sera invendable quand vous voudrez passer au 4K, ou vaut-il mieux prendre directement un modèle 4K, même s’il est 500€ plus cher ?

La vraie résolution

Je vais vous faire quelques retours de ce que j’ai vécu à San Francisco pendant deux semaines dans les futurs billets du site. Ce qui m’a le plus choqué là-bas, c’est la politesse des gens : dés que vous rentrez dans un magasin, on vous dit “bonjour, comment allez-vous ?”, et il n’est pas rare d’avoir une conversation d’une demie-heure dans le bus avec un(e) parfait(e) inconnu(e), et de se quitter comme ça.

On ne sait pas faire ça en France, et je trouve ça cruellement dommage. Ma bonne résolution sera donc de dire “Bonjour, comment ça va ?” à toutes les personnes à qui j’aurais normalement dit simplement “Bonjour” (et d’observer les réactions du français moyen).

Communiquer avec vous

J’ai également testé le mois dernier de répondre à tout le monde ou presque sur Twitter, et par mail (et de temps en temps sur Instagram et Facebook), et j’ai constaté que ça ne me prenait pas beaucoup plus de temps. En revanche, ça a considérablement amélioré la relation que j’ai avec vous, et la qualité des échanges que j’ai avec vous, et ça, ça n’a pas de prix.

Un site plus sain

J’aimerais également aborder le site d’une manière beaucoup plus décontractée, plus détendue. J’ai pris conscience très récemment de la communauté qui me suivait, et je veux qu’on s’entende bien, tous ensemble. Je vais donc essayer de rattraper le retard que j’ai sur mes articles, et d’écouter vos suggestions pour des prochains. Je ne veux plus non plus me prendre la tête à me justifier quand je mets des bons plans Amazon avec des liens trackés. Oui, c’est de la pub. Oui, ça me ramène des sous. Et alors ? J’emmerde les rageurs/jaloux. S’ils veulent leur part du gâteau, ils n’ont qu’à se lever de bonne heure tous les matins comme je le fais.

Voilà donc mes trois résolutions pour l’année 2014.

Les français à l’étranger

J’en profite pour faire un petit couplet avec lequel je vais me faire des copains : à San Francisco, j’ai été profondément surpris, puis choqué de voir que dans les lieux publics (de type aéroport), dés qu’il y avait un problème, quelqu’un qui essayé de gratter quelques places, ou de négocier un service en plus, c’était un français. Et ça fait chier tout le monde qui attend derrière.

Alors s’il vous plaît, si vous faîtes parti de ces gens-là, arrêtez de vous prendre pour le centre du monde, suivez les règles qui sont instaurées dans les lieux publics pour le bien-être de tous, et ne vous prenez pas non plus pour les défenseurs de la veuve et l’orphelin à vous mêler de ce qui ne vous regarde pas. Fondez-vous dans la masse, soyez humble, et essayer de ne pas déranger quand vous n’êtes pas chez vous et que vous ne maîtrisez pas tous les usages du pays qui vous accueille. Occupez-vous de votre cul, dans l’immense majorité des cas, il y’a suffisamment à faire. Au nom des gens qui vous entourent, je vous dis merci.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.