Catégories
Pages
S'abonner

Facebook, j'me casse !!

Publié le Sunday 27 January 2013 dans la catégorie DayByDay

Ça y est. Depuis le temps que j'y pensais, je me suis lancé ; j'ai supprimé mon compte Facebook et tout ce qui va avec. Je vous raconte ?

A quoi sert Facebook ?

Ça peut paraître con, mais c'est pourtant la première question à se poser si on envisage d'être un minimum cohérent quand on utilise un service ; si le service n'apporte rien, il peut et doit être considéré comme une perte de temps.

Alors, Facebook ? A une époque je considérais ce service comme un carnet d'adresse géant, qui me permettait de rester en contact avec des gens que je n'avais pas dans mon carnet d'adresse. Plus tard, j'ai pensé qu'avoir une page Facebook permettrait de dynamiser la communauté du site. Enfin, j'ai tenté de partager mon contenu photo dessus pour voir si j'avais des retours constructifs sur celles-ci. Force est de constater qu'aucun des points précédents n'a été pertinent.

Je me suis appliqué dernièrement à demander les coordonnés des gens qui m'importaient pour les avoir dans mon carnet d'adresse perso, qu'elle soient téléphonique ou électroniques. Du coup, si quelqu'un veut me contacter, il dispose de mon numéro de téléphone et de mon mail, et peut me contacter de cette manière. Dans le pire des cas, il peut toujours passer par le formulaire de contact du site.

Si la page Facebook du site était un bon point au début, elle est vite devenue ingérable, et ne servait plus que de flux RSS, bêtement. L'intérêt est donc nul, puisque je ne m'y connectais plus.

Pour le contenu photo, à part quelques likes de temps en temps, il faut être honnête (et je vais encore me faire des copains), mais la moyenne des commentaires Facebook ne volent pas bien haut. Ça n'a eu pour effet que de multiplier les zones d'échanges, et du coup, de me faire perdre du temps à les surveiller toutes.

Facebook chie dans la colle

Au delà du fait que je ne vois pas à quoi peut me servir Facebook, je me rends compte que Facebook (comme la plupart des services actuellement) chie de plus en plus dans la colle. Oui Messieurs, Dames.

Vous devez vous souvenir d'une phrase ; si un produit est gratuit, c'est que c'est vous le produit. Rien n'est gratuit par hasard, et j'ai du mal avec la volonté mesquine de Facebook de vouloir rendre de plus en plus en plus de choses publiques au fil du temps, et de les mettre en avant. Dernièrement, je vous présente le Graph Search. Au bout d'un moment, ça me gonfle.

Il y aussi le fait que les publications des pages ne soient visibles que par 20% des personnes ayant liké la page, à moins de payer. Si personne ne voit ce que j'écris, à quoi bon écrire pour eux ?

Facebook me fait perdre mon temps

Encore une fois, je me fais des copains, mais il faut se parler franchement ; ça vous intéresse vraiment de voir Bernard qui dit à Angélique qu'elle est belle et que c'est la femme de sa vie, tous les jours ? Ça vous chatouille de savoir ce que Julien a mangé à midi ? Ou l'endroit ou Sabrina va sortir ce soir ? Moi perso, j'ai assez à faire avec ma petite vie, et les 24 heures que notre rotation terrestre m'autorise par jour ne sont pas assez pour faire tout ce qu'il y a sur ma ToDo list. Donc perdre du temps sur Facebook à prendre conscience de la vie passionnante des autres, c'est moyen bof. Personnellement.

Donc du coup, le final pour terminer a la fin ?

Eh bien j'ai demandé la suppression pure et simple de mon compte Facebook. Il sera effectivement supprimé si je ne m'y connecte pas pendant 14 jours (ce qui n'est pas un problème). Je vous invite donc à me suivre sur Twitter si ma vie passionnante vous intéresse. Pour le site, vous avez un flux RSS en haut de page (la meilleure technologie à mon goût pour rester informé), et un compte Twitter (toujours en haut de page) qui essaye de balayer l'actualité high tech du moment, et pas que celle de LoKan.fr.

Voilà les enfants. Je vous fais des grosses bises et je vous dis à très vite. Comme d'habitude, n'hésitez pas à réagir dans les commentaires, je me ferai un plaisir d'y répondre.

Photo "Au loin, un cimetière d'avions…" par LoKan Sardari

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.