Catégories
Pages
S'abonner

Comment mon Nike+ FuelBand est décédé

Publié le Tuesday 21 August 2012 dans la catégorie Sport & Santé

Il y a trois semaines, j'ai reçu mon Nike+ FuelBand, produit désiré depuis un moment pour ma part, et de ce que j'ai pu lire, désiré pour vous aussi. Le 8 aout, il a rendu l'âme. Découvrez pourquoi.

Je me vante depuis un moment d'être un des rares à réellement tester les applications de sport, au point d'en faire péter mes chevilles. Vous me pardonnerez, mais c'est pourtant la vérité. J'ai été déçu par le meilleur site Mac français (selon moi) qui n'a même pas lancé l'application Nike+ Runnning pour rédiger leur "test". Les captures d'écrans publiées dans leur article sont celles issues du dossier de presse. C'est dommage pour eux, et franchement, peu respectueux des lecteurs. Hélas.

A ce sujet, il faudra que je vous propose un test de cette application Nike+ Running, du moins si vous y voyez un intérêt quelconque.

Fidèle à ma grande gueule, j'ai donc voulu tester ce FuelBand dans des usages qui ne sont pas prévus par Nike, voire déconseillé. C'est ainsi que j'ai allègrement nagé avec lui pendant des heures, sans que quoi que ce soit ne se produise. Me propos n'engagent que moi, mais je n'ai pas eu le moindre soucis suite à des immersions du Nike+ FuelBand dans de l'eau, et je prétends qu'il n'est déconseillé de l'immerger (ou de nager avec) que parce que quelques idiots seraient tentés d'appuyer sur le bouton avec le FuelBand sous l'eau. Il ne faut pas être idiot. Ma Tissot Touch Expert est étanche à 200m, mais si je lave la vaisselle en appuyant sur les boutons, elle prendra l'eau. C'est écrit en gros dans le manuel, et c'est logique.

Nike+ FuelBand

Ce n'est donc bien évidemment pas l'eau qui a tué mon FuelBand. Et il est encore moins fragile, ou prévu pour les sportifs débutants comme j'ai pu le lire sur Twitter. Ce bracelet est incroyablement solide, je vous assure. Mais j'ai été très sauvage avec lui.

Le FuelBand est alimenté par deux batteries, vissées à l'intérieur de celui-ci. Nike s'est mis un mini-challenge en faisant des batteries courbes, pour épouser au maximum la forme du poignet de l'utilisateur. De fait, un peu comme dans les derniers MacBook Air, dans le Pro Retina, ou dans les iPhone 4/4S, ces batteries ne disposent pas de protection et sont facilement endommageables.

J'ai un peu mal vécu que le FuelBand ne soit pas capable d'enregistrer les efforts réalisés en vélo, et j'ai donc voulu tester s'il était possible d'avoir des statistiques fiables en le fixant à la cheville durant une sortie cycliste. L'idée était de comparer les informations relevées par le FuelBand à celles fournis par mon cardiofréquencemètre, couplé à un capteur de puissance sur le vélo. La conclusion de mon expérience est que oui, le FuelBand analyse la dépense énergétique en vélo de manière assez fiable lorsqu'il est fixé à la cheville. La seconde conclusion est que les batteries du FuelBand n'aiment pas du tout cette position "étirée". De fait....elles ont lâchées.

Après 25 jours d'utilisation plus qu'intensive de ce bracelet, je suis encore surpris de voir comment il a tenu le coup, surtout dans des usages qui sont déconseillés par Nike (je pense à la natation). Je l'ai maltraité, utilisé de manière très intensive, rechargé de la plus sale des manières, synchronisé alternativement sur Mac et sur iPhone, utilisé en position étiré sur ma cheville, pour que ce soit finalement le seul moyen d'en venir à bout. Vraiment, je suis très agréablement surpris de voir un produit aussi solide de nos jours, un peu comme l'enceinte Bose SoundLink qu'on avait testé ici.

Nike+ FuelBand Ice

J'ai donc contacté le SAV Nike, en me présentant comme un client des plus normal qui a un soucis avec son FuelBand acheté récemment. L'opérateur m'a de suite rassuré en me disant que la garantie était d'un an, et que tout était sous contrôle. Il serait bien entendu remboursé par Nike. Oui, remboursé. Pas échangé. Remboursé. L'opérateur m'a donc envoyé un mail dans les minutes qui ont suivis avec une ultime procédure de secours pour le FuelBand (qui n'a évidemment pas fonctionnée). Je n'ai donc eu qu'à répondre à ce mail en lui précisant que le FuelBand ne fonctionnait toujours pas pour qu'il m'envoie une étiquette de retour. Les frais de retour sont donc à la charge de Nike, qui me rembourse automatiquement une fois le bracelet reçu.

Nike+ FuelBand Ice

Cet article est évidemment posté après cette aventure, et tout c'est bien passé. J'arbore aujourd'hui la série limitée "Ice", qui est de couleur transparente, et je sais maintenant où sont les limites de ce bracelet, qui m'aide à dépasser les miennes.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.