Catégories
Pages
S'abonner

Petite mise au point au sujet de Free Mobile

Publié le Saturday 21 April 2012 dans la catégorie DayByDay

Je lis un peu partout des choses sur Free Mobile. Je lis que le réseau fonctionne, puis qu'il a des soucis, et je m'amuse toujours de l'aplomb qu'ont les "trois gros" quand ils tentent de décrédibiliser le petit nouveau.

Sur Twitter, Patrice m'a suggéré l'idée d'écrire cet article, où je parlerai de ma propre expérience, ainsi que de celles de mes proches qui ont franchi le pas. Cet article est donc totalement subjectif, il ne s'agit pour vous que d'un avis parmis tant d'autres, même s'il a le mérite de ne pas être commandé par mon directeur, comme c'est le cas pour certains papiers de Rue 89.

Commençons par là : la presse. J'ai été très surpris en lisant un papier de Rue 89 sur le lancement des offres Free Mobile qu'ils crachent littéralement dans la soupe, alors qu'ils aiment plutôt bien ce genre de comportement d'habitude (faire chier les gros) et qu'ils le défendent dans presque tous leurs articles. Rue 89 a donc titré "Offre Free Mobile : six gros bémols". Peu après, une bloggeuse s'est servis de la plateforme de Rue 89 pour rétablir l'injustice en titrant "Free mobile : ma réponse aux « bémols » de Rue89". Tout était rentré dans l'ordre. (Je vous recommande de lire le second article, car il regroupe les points les plus importants, que j'aborderai pas ici).

Je ne vous ferai pas le détails de tous les articles "commandés" de chez Rue 89, mais sachez seulement qu'il ne faut vraiment pas se fier aux apparences et croire tout ce qui est dit. Je vous invite à lire les commentaires sur la soit-disant infiltration de Rue 89 dans les locaux de Free Mobile, et plus particulièrement celui-ci. Dans l'affaire Free Mobile, tout n'est qu'une histoire de gros sous.

Souvenez-vous, au début on accusait Free Mobile de ne pas avoir assez d'antennes implantées, et de ne pas tenir ses engagements de couverture : l'ARCEP a tranché en disant que dans toute l'histoire des télécommunications mobile en France, Free Mobile était le premier à tenir ses délais. Mais évidemment, la réponse de l'ARCEP faisant moins de bruit que les accusations des "trois gros", la plupart des gens croient la seule chose qu'ils ont entendu : le déficit d'antennes.

Par la suite, SFR a accusé Orange d'avoir autorisé Free Mobile a utiliser son réseau. Il faut également savoir que SFR et Bouygues ont également proposé leur réseau à Free, mais que leurs offres n'ont pas été retenues. Tout n'est qu'une façade, car derrière, les trois opérateurs aimeraient bien louer leur réseau à Free et gagner plus de 2 milliards d'euros (de bénéfices nets et selon les dernières estimations).

Passons maintenant côté utilisateur : au sujet de la couverture du territoire, beaucoup de personnes m'ont demandés : mais Free, ça capte vraiment partout ? Sachez que le réseau Free Mobile est constitué de toutes les antennes d'Orange, ainsi que de toutes les antennes de Free. Pour faire simple, pour le moment, le réseau de Free Mobile est plus vaste que celui de Orange.

Concernant les offres, j'ai souvent entendu que Bouygues proposait aussi bien avec B&You, et Orange avec Sosh. Il faut savoir que ces deux offres ne sont là que pour contrer Free Mobile. La communication est volontairement orientée vers les jeunes, car ce sont les plus susceptibles de partir prendre un forfait Free. L'idée est ingénieuse : ils proposent une sous-marque d'appel, pour éviter l'exode des clients "informés" et ils continuent de pratiquer des prix abusifs pour ceux qui n'y connaissent rien. Du coup, on garde une bonne partie des clients, et on continue de faire de belles marges. Sachez par exemple qu'une mobicarte en boutique coûte 10€ !!! Juste la carte, oui, oui !! Un vendeur a d'ailleurs été choqué (littéralement) que je lui en demande une.

Sosh, B&You et les offres RED de SFR sont donc des "sous-marques". Ça signifie également que vous ne passerez pas par le SAV habituel. Pas de boutiques, pas de service client physique comme les opérateurs essayent de nous le faire croire. Pendant ce temps, Free, lui, construit des boutiques. Les autres luttent sur les prix, ou sur les services, mais n'arrivent pas à faire les deux en même temps.

Ceci étant dit, si vous envisagez un forfait low cost, préfèreriez vous aller vers celui qui essaye de baisser au maximum ses prix en proposant un maximum de services, ou vers ceux qui ne font que suivre le mouvement, essayer de s'adapter pour ne pas perdre tous leurs clients ?

Je n'ai pas hésité longtemps, car même si les offres Free Mobile ne sont pas parfaites, elles ont au moins le mérite d'aspirer à l'être. Certes, je n'ai pas pour le moment de messagerie vocale visuelle (et je n'écoute donc presque plus mes messages), mais je paye 20€ contre 90€ chez SFR, pour un meilleur service. Quand j'appelle ma hot line Free, je n'attends jamais plus d'une minute. Chez SFR, cela ne se produisait que parce que j'étais client "Premium".

J'ai également eu comme tout le monde des échecs d'appels dans les plages de 17h à 21h. Aujourd'hui, ce problème est totalement résolu, et tout fonctionne normalement. Là aussi, il faut comprendre que le réseau de Free n'a que trois mois, et durant ses trois mois ils sont passés de 0 à 3'000'000 d'abonnés. Il est également bon de signaler que ce problème ne se produisait que sur des antennes Orange. Les abonnés qui appelaient depuis des antennes Free n'ont jamais rencontré de soucis. De là à penser qu'il s'agit d'un opération menée par Orange pour décrédibiliser Free Mobile, il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas.

Je pense que les gens sont trop exigeants envers Free Mobile, alors qu'ils ne l'ont jamais été avec les "trois gros". Avant, un illimité c'était 100€, et que ça plaise ou non, on fermait sa gueule. Aujourd'hui, Free Mobile nous montre que presque tout est possible, et du coup, on se met à râler pour tout et pour rien contre ceux qui nous ouvrent les yeux. S'il vous plaît, commençons d'abord par râler auprès de Orange, SFR, et Bouygues qui nous ré-engagent dés que l'on change d'offre alors que c'est illégal (oui, parfaitement. Il est illégal de ré-engager sans un accord écrit, mais comme il n'y a pas de sanctions....) avant de pourrir Free Mobile juste parce qu'il manque une messagerie vocale visuelle. Ce n'est peut-être pas le plus important.

Free Mobile a révolutionné le monde de la téléphonie mobile, qu'on le veuille ou non, et nous a montré à tous à quel point nous étions pris pour des vaches à lait durant des années. Comment peut-on se réjouir de voir Bouygues Télécom baisser ses tarifs de moitié en une semaine du fait de l'arrivée de Free Mobile. Ça m'a profondément choqué, non pas qu'ils s'alignent, mais que cet alignement soit la preuve affichée au grand jour qu'ils faisaient au moins 50% de marge abusive durant des années.

Enfin, un petit mot sur la portabilité. Si vous n'avez plus d'engagement auprès de votre opérateur, sachez que Free s'occupe de tout. Il vous suffit de leur fournir votre adresse, numéro de téléphone, numéro RIO (fournit en appelant gratuitement le 3179), et un RIB (si vous voulez les prélèvements automatiques). Ensuite, Free Mobile s'occupe de demander la migration de votre numéro, de résilier pour vous auprès de votre ancien opérateur, et de vous envoyer votre carte SIM. Tout ça est maintenant très rapide, en moins d'une semaine.
Si vous êtes encore engagé auprès de votre opérateur pour moins de 12 mois, vous pouvez suivre la même procédure, mais il faudra vous acquitter auprès de votre ancien opérateur de 25% des mensualités restantes à payer. A ce moment là, il faut voir s'il est plus intéressant de payer les 25% et un abonnement Free, que de continuer à payer votre abonnement actuel. Dans mon cas, il me restait 8 mois à payer 100€ chez SFR. Il était donc plus rentable au bout du troisième mois de payer 200€ de résiliation, puis 20€ par mois.

A vous de faire votre choix, mais comme je vous ai dit plus haut : pour un forfait low-cost, vaut-il mieux privilégier un opérateur qui propose des forfaits à bas coûts parce qu'il pense que c'est bien, ou un opérateur qui propose des forfaits à bas coûts parce qu'il est contraint de s'aligner ??

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.