Catégories
Pages
S'abonner

Facebook aime les pages d'infos

Publié le Monday 24 May 2010 dans la catégorie DayByDay

Je vous promets que j'ai cherché pendant au moins 2 secondes pour essayer de trouver un titre convenable, et celui-ci est le moins pire qui ai répondu à l'appel.

Facebook. Tout le monde connait le géant en négociation d'infos persos des réseaux sociaux qui ne cesse de grandir, grossir, avant peut-être (je l'espère) de se casser un fémur sous son propre poids. Régulièrement, Facebook met à jour ses conditions d'utilisation, de manière à rendre un peu plus public ce que vous aviez configuré pour rester privé, sans que vous ne vous en rendiez compte. C'est la magie d'Internet, il paraît. Bientôt, en visitant ce blog, vous m’autoriserez par défaut à connaître votre adresse postale et à vous envoyer une reconnaissance de dette de 100€ par personne. Ça peut faire sourire, mais dans l'idée, on n'en est pas loin. Je vous conseille fortement d'aller voir ce graphique animé, déjà bien diffusé sur le net, mais qui vous montrera l'évolution des données personnelles sur Facebook.

Vous connaissez surement la comparaison qui est faite avec le réchauffement climatique et une grenouille : Si on place une grenouille dans une casserole d'eau froide, et qu'on en fait progressivement monter la température, la grenouille ne percevra pas le changement et se fera ébouillanter. En revanche, si on prend cette même grenouille et qu'on la jette dans une casserole d'eau bouillante, elle fera immédiatement un saut pour s'en extraire. Ici, ce qui nous intéresse c'est que si un changement s'opère progressivement, les gens ne le perçoivent pas, ou bougonnent un peu et passent à autre chose. Les exemples sont nombreux : prix de l'essence à la pompe, cout de la vie, baisse des offres d'emplois, vie privée sur Internet...

Aujourd'hui, Facebook nous fait une "spéciale". C'est un peu comme quand tu commandes une 4 fromages et que tu te retrouves avec des anchois dessus, pour faire simple. Ici, ce matin, on nous propose de lier nos informations personnelles aux pages relatives. Exemples? J'habite à Grenoble, on me propose de remplacer cette info par un lien vers la page "Grenoble". J'aime le film "Any Given Sunday", on me propose de remplacer cette infos par la page du film (et surement en devenir fan au passage, mais je n'ai pas put vérifier). Bon, comme ces pages n'ont rien d'officielles, et sont proposées par des mecs comme vous et moi, je décoche tout. Ah oui, parce que pour vous inciter à faire le bon choix, celui qui convient le mieux à Facebook, les cases sont cochées par défaut. Il n'existe évidemment pas de bouton "tout décocher" même si son petit frère "tout cocher" est présent. Ah la magie de la manipulation.

Et là où !ça devient franchement splendide, c'est que si l'on décoche toute les cases, que l'on valide, on se prend l'avertissement suivant dans la tronche : "Sans ce lien, les sections suivantes seront vides". Si vous ne jouez pas le jeu, Facebook vide tout simplement vos infos profil. Alors personnellement, le choix est vite fait : j'ai validé et je suis même allé supprimer les informations qu'il restait. Mais l'utilisateur lambda, typiquement mon frère, il va réagir comment? Tout simplement voir une procédure simple d'un site dans lequel il a confiance. Cette procédure l'empêche d'accéder au "service", il est donc obligé d'aller au bout de celle-ci. Ce sera donc le chemin le plus court, sans passer par la case "lecture" : suivant, suivant, OK, terminer. Et hop!

Le plus beau dans cette histoire, c'est ce que je vais pouvoir lire dans les commentaires : je suis sur que beaucoup d'entre vous pensent ou vont écrire "mais après tout, ça change quoi? C'était déjà dans mon profil, alors que ça soit lié à une page ou pas..."

Sacrées grenouilles...

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.