Catégories
Pages
S'abonner

Réclamation auprès de Hassan Cehef

Publié le Friday 21 May 2010 dans la catégorie DayByDay

Vous savez via Twitter que l'autre jour j'ai pris un superbe PV dans le TGV au retour de Paris. Nombreux ont été ceux qui m'ont demandé de poster la lettre de réclamation visant à faire sauter ce PV, ainsi que les frais de dossiers etc. Il faut savoir que pour 45,50€ d'indemnités à fournir, le PV global avec frais de dossier remonte à 99,50€. La voici donc ci-dessous, l'histoire y est raconté si vous n'avez pas suivi...

Madame, Monsieur,

Je vous écris la présente lettre relativement à un procès verbal dressé à mon encontre le 15 mai 2010 pour cause de "tarif réduit non justifié - carte oubliée". Avant de vous donner le fond de ma pensée, je vous précise les faits, qui n'ont rien d'extraordinaires.

Le 15 mai 2010 je me suis embarqué en Gare de Lyon (Paris) dans le TGV 6921 de 16h38 en direction de Grenoble. Ce billet de train avait été réservé sur Internet via votre site (comme tous mes billets de trains). Ayant dû me rendre sur Paris rapidement en voiture pour raison professionnelle et ce billet n'étant que le retour, je n'ai pas pensé à prendre la carte de réduction inhérente à ma tranche d'âge. Comme vous le savez, l'erreur est humaine, et de mémoire, c'est la première fois que j'oublie cette carte d'un autre âge.

D'un autre âge pourquoi? A l'heure des nouvelles technologies de communication, des téléphones permettant de surfer sur le web, de relever ses mails et de faire des visio-conférences, la SNCF propose toujours des billets "traditionnels" à imprimer en agence même si on les commande sur Internet. Pendant ce temps vos collègues Suisses et Belges proposent un service en adéquation avec l'époque dans laquelle on vit.
Lorsqu'un billet est acheté sur le site de la compagnie de chemin de fer, le client reçoit sur son téléphone compatible un billet numérique avec un code barre. Lors du passage du contrôleur, l'usager n'a plus qu'à sortir son téléphone et laisser le contrôleur scanner l'écran pour être en règle.

Mieux, vous qui disposez de deux applications iPhone (pourquoi faire simple en regroupant tout en une seule?) pourquoi ne pas s'inspirer de leur système de commande? Un billet commandé sur Internet (ordinateur ou téléphone) serait disponible au sein de l'application iPhone, ainsi que toutes les informations du client, notamment la validité de sa carte 12-25. Plus besoin de venir 10 minutes plus tôt en gare pour retirer son billet, moins d'impressions papier, moins de gaspillage, d'arbres abattus et des ours polaires sauvés.

Je me permets de vous faire cette recommandation car elle me semble nécessaire à l'amélioration de votre offre et faciliterait grandement le quotidien de vos usagers, même s'il est vrai que ces derniers temps j'ai plus eu l'impression d'être l'otage d'une entreprise ayant un monopole qu'un client respecté et écouté. Je ne vous cache pas que l'opinion que j'ai de votre société suite à des retards réguliers, des correspondances et donc des clients loupés, ainsi qu'une nuit passée dans un train arrêté à Toulon, est assez basse en ce moment. Votre con-trôleur, et son mépris envers une carte oubliée (l'erreur est humaine, il n'y a que chez vous qu'elles se répètent) ainsi que ce PV disproportionné me pousse à vous poser la question suivante : "Combien dois-je vous facturer pour tous les clients et les contrats que j'ai loupé par votre faute directe, lorsque vous étiez en grève par exemple?" J'hésite encore à m'indexer sur mon tarif horaire ou à facturer une prestation exceptionnelle...

Toujours est-il, Madame, Monsieur, qu'il faut que vous ayez conscience que vous incitez à la fraude avec des comportements similaire à celui dont je suis victime. N'étant pas en infraction, ayant payé mon billet et ma carte de réduction étant valide, j'estime ne pas avoir à prouver mon innocence, que ce soit auprès d'un con-trôleur ou en vous écrivant cette lettre (qui, une fois n'est pas coutume, me fait encore perdre du temps). Je joins donc à la présente mon billet de train, ma carte de réduction en cours de validité, ainsi que le procès verbal dressé à mon encontre.

Je vous demande bien évidemment une annulation pure et simple de ce procès verbal ainsi que des frais associés, n'ayant à me reprocher que d'avoir oublié ma carte de réduction, valide au moment du contrôle, et n'étant donc pas en faute.

Merci de me tenir informé de l'avancement du dossier par courrier adressé à mon domicile : LoKan Sardari, 1 place championnet, 38000 Grenoble.

Cordialement

On verra bien ce que ça pourra donner, mais même si la réponse est négative je ne paierai pas ce foutu PV ça aura valu le coup de leur envoyer ce petit papier. J'attends franchement de voir leur réponse qui risque d'être également salée, et je vous publierai bien entendu la suite, via un EDIT de ce billet, ou un billet supplémentaire si ça en vaut le coup.

EDIT : J'ai reçu en date du 27 mai 2010 un coup de téléphone de la SNCF me prévenant que le procès verbal serait annulé.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.