Catégories
Pages
S'abonner

Rugby vs Clermont et soirée "Lady's Night"

Publié le Friday 26 February 2010 dans les catégories DayByDay et Sport & Santé

En ce moment, l’emploi du temps est serré comme un rectum (en version polie ça fait moins bien comme expression). Ma recherche très active d’un travail régulier, mon job de coach de rugby à l’école de commerce de Grenoble, ma vie sur internet (blog, photos, vidéos) ne me laisse que très peu de temps. D'autant plus qu'il faut se battre avec ces fainéants de l'iTunes Store pour refaire fonctionner le podcast, préparer la couverture du salon de l'automobile de Genève, etc. L'article qui suit étant illustré de belles photos, je le redis encore, mais je ne remercierai jamais assez Miss Numérique pour les objectifs fournis, tant la qualité est améliorée.

1_ Le rugby

Hier c’était donc match de rugby contre Clermont Ferrand. Un match qui était censé être facile et faire monter le capital confiance des joueurs. Hélas, je n’avais pas pris en considération que la majorité avait déjà ce capital au maximum, et a abordé le match avec trop de "détente". C’est comme ça qu’un match "facile" se transforme en match casse-tête pour un entraîneur, car il faut savoir adapter, conjuguer, expliquer et crier pour que le dynamisme, l’envie, revienne dans la tête des joueurs.
Dans cette épreuve, heureusement que Jacky a était là. Jacky, c’est l’ancienne coach de l’équipe de France de rugby féminine et plein d’autres choses. C’est pour moi un honneur de l’avoir comme "assistante", selon ses propres mots. Hier, elle a eu l’idée de faire des changements rapides de tous les avants. Cinq minutes de temps de jeu maxi par poste, afin de redonner du rythme. C’est ce qui nous a sauvé de ce match sans fin.
Dimanche, nous affronterons l’EM Lyon, à Lyon, et là, ce ne sera pas du tout la même limonade. Si de notre côté quand nous jouons à domicile, seulement 5 personnes viennent, dont 3 copines de joueurs, à Lyon c’est l’école entière qui se déplace, et il faudra composer avec ça. On verra en temps voulu.

2_ La soirée

Après le match, nous avons mangé pour la plupart "Au Bon Moment" (super restau juste en face de chez moi) avant d’aller à la soirée «Lady’s Night». Comme son nom l’indique (misogynie à part), c’est une orgie déguisée avec une organisation infaillible.

Dans une grande boite on sépare garçons et filles. Chaque groupe occupe une moitié de la discothèque, réservée pour l’occasion, et à une heure du matin, on ouvre les vannes. Les filles peuvent enfin rouler des pelles à des garçons, et les mecs tenter de "danser" en touchant avec entrain les culs qui passent à porté de bras tout en reluquant les décolletés environnants. Une soirée géniale pour prendre des photos.

Bien entendu je ne vous ai mis que les photos publiables. Celles où j’ai des langues dans les oreilles, ou trois filles dansent avec un seul mec avec des décolletés à faire paraître ridicule le grand canyon restent sur mon ordi.

Message perso

Rapidement, je vous fait part de quelque chose. Je remarque que quand je fais des billets de ce type, comme ceux du road trip, les commentaires s'effondrent en nombre. Je suis personnellement inquiet que vous ne puissiez réagir, vous exprimer, que sur des sujets de technologie. La fréquentation est là, ce qui veut dire que vous lisez tout de même, absorbez le contenu, mais sans qu'il vous évoque quoi que ce soit. Je suis loin de faire une course aux commentaires, je m'en branle même sérieusement (pas comme certains) mais je trouve dommage que vous ne puissiez pas parler d'autre chose.

C'était juste une petite remarque que je m'étais faite, et que je trouvais intéressante de partager.

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.