Catégories
Pages
S'abonner

Comment je me sépare de Google

Publié le Wednesday 6 January 2010 dans la catégorie DayByDay

Google prend de plus en plus de place sur le net, et s'octroie la possibilité de faire son internet. Ainsi, il est déjà majoritairement présent dans les régies publicitaires (AdSense), les statistiques web (Analytics), les boîtes mail (GMail), les agendas en ligne, le travail collaboratif (Google Docs), et se lance dans les systèmes d'exploitation ainsi que les navigateurs web (Chrome OS, Chrome, Chrome lite).

Voilà donc comment j'ai décidé de prendre mes distances vis à vis des services de Google, pour ne pas mettre tous mes oeufs dans le même panier.

Etape 1: Google AdSense

Une régie publicitaire c'est quoi? C'est tout simplement une société qui va proposer des pubs sur votre site, et les adapter au mieux à votre contenu, afin que les annonceurs qui propose les-dîtes publicités puissent être plus pertinents. Ainsi, Google va étudier ce que je mets sur mon site, et en fonction proposer des pubs types. Puis, vous réagissez avec ses pubs, si elles vous plaisent ou que vous m'aimez bien, vous cliquez dessus. Ainsi, Google sait que cette pub à eu un impact sur un certain nombre de visiteurs. Plus ce nombre est grand, plus les publicités du même type seront reprises, et inversement pour celles qui ne vous inspirent pas.
Ça peut paraître génial comme ça, mais si on synthétise, Google va collecter des informations sur vous, et sur moi, et ainsi pouvoir connaître vos gouts (si vous cliquez sur une pub pour un adaptateur iPod, c'est que vous en avez un ou que vous prévoyez d'en avoir un).
Ici, Google Adsense n'est donc plus de la partie, et à été remplacé par Geewizz, qui est une nouvelle régie qui vient de se lancer. (EDIT: Google a supprimé mon compte AdSense, sans raisons apparente. Je leur coutais trop cher? Ils ne doivent pas être en confrontation avec une autre régie?)

Etape 2: Google Analytics

Google Analytics est l'outil de référence pour les statistiques d'un site. C'est grâce à lui que je sais exactement qui vient, avec quel système d'exploitation, quelle résolution d'écran, quel navigateur, à quelle fréquence, où il habite etc. Si moi je le sais, Google aussi, et plus encore.
Ici, Google Analytics a été complémenté par Piwik (qui remplace maintenant WassUp)

Etape 3: Google Mail

Google Mail, ou GMail pour les intimes, vous connaissez tous, c'est le système de mail de Google. Jusque là rien d'extraordinaire, sauf que si mes mails passent par Google, rien ne me dit qu'il ne les lit pas. C'est ce qui se passe aux USA avec le patriot act, alors étendre ce système de vérification automatique à tout le monde ne semble pas si compliqué.
J'ai donc mon adresse MobileMe qui est personnelle, pour les amis et autres et une adresse gmail pour mes inscriptions et la gestion de mes commandes sur différents sites. Pour le reste, je viens de créer des adresses pro grâce notamment à mon nom de domaine. J'en ai une pour mes relations professionnelles mettant en jeu le blog, une qui sera dédiée au formulaire de contact qui va bientôt naitre, et d'autres pour les membres de l'équipe qui en ont besoin.

Voilà donc comment se déroule aujourd'hui ma vie sans Google, qui n'est plus qu'un moteur de recherche pour moi, et c'est bien assez!

EDIT: Voilà peut être une idée qui pourrait vous faire rire et/ou réagir. Lisez bien entendu le texte, surtout le seconde partie qui vous montre bien que pour déployer autant de moyen publicitaire pour un simple navigateur gratuit, il y a bien plus à gagner que l'on veut nous le faire croire...

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.