Catégories
Pages
S'abonner

C'est l'article où je rêve un petit peu

Publié le Saturday 12 December 2009 dans la catégorie DayByDay

ScreenShot 2009-12-12 à 18.11.42

Je rêve. J’ai une connexion internet de l’espace, en fibre optique. Mais attention, de la vraie fibre optique, symétrique en 100Mbits/seconde, faut pas déconner non plus. Ça me coûte certes 60€ par mois, mais c’est un confort de folie. Je peux envoyer mes vidéos sur YouTube et Vimeo en quelques minutes, contre 4 heures avant. Autre partie importante, je peux m’auto héberger comme un grand, car je suis trop fort et j’ai solutionné les problèmes de sécurité (je rappelle qu’on rêve hein ?!). J’ai également monté un serveur de partage (de films de vacances et de distribution Ubuntu bien sûr).

Je rêve. Comme je m’auto héberge, j’ai un Mac Mini Server qui fait tout ça pour moi. Facilement, je peux envoyer mes fichiers vidéo dessus, rapidement, puisqu’il est sur mon réseau local, que ce soit pour mon podcast iTunes, ou pour partager des vidéos de sport avec les personnes que j’entraîne, et les mettre à disposition dans leurs petits dossiers particuliers.

Je rêve. Je monte quand même pas mal de vidéos, alors j’ai un Mac Pro. Mon Mac Pro dépote. Il dispose de 4 disques dur de 2To chacun, afin de travailler en RAID 0+1 (vitesse et sécurité des données). Il a évidemment un minimum de 8Go de RAM, et encode tout et n’importe quoi à la vitesse de la lumière. Évidemment je suis trop fort avec Logic Studio, et Motion n’a plus de secrets pour moi (on est toujours dans le rêve).  Je peux donc faire des intros en 3D avec des effets de partout, et des conclusions tout aussi qualitatives.

Le jury m’acclame, la foule exulte, et je me réveille.

En revenant à la réalité, je me rends compte que la fibre ce ne sera pas pour tout de suite, et qu’il faudra déménager (qui sait… une chérie, un appart, ça va vite).

L’auto hébergement, ce n’est pas non plus imminent, car comme je dis tout le temps à Frédéric ou Alain, « je n’y connais rien ! ». Je suis totalement étranger a la sécurisation d’un site web, et à plein d’autres choses qui seraient pourtant tellement utiles pour ce blog.

Là ou le réveil fait mal, c’est quand on parle de matos. Pour un mec qui prétend être écolo, changer de machine souvent, ça la fou mal. Très mal même. Et le problème est simple, j’ai des besoins totalement opposés. Il me faut une machine mobile, mais puissante et avec énormément de stockage pour traiter de la HD (iMovie = 200Go) et stocker en même temps 150Go d’iTunes et 50Go de photos. Pour gérer de la HD, un portable c’est pourri ! Ça chauffe, ça ventile (mode A380). Pour ce qui est de la taille d’écran, là n’est pas le problème ! Il suffit de lui adjoindre un moniteur externe (un 22“ suffira). Là où un portable est très bon en revanche, c’est sur la consommation. Et c’est pour ça que mes préférences vont sur ces machines (avec le fait de pouvoir travailler n’importe où).

Un iMac ou un Mac Pro en complément d’un portable, c’est certes bien mais ça consomme un max, et ce n’est pas déplaçable. De ce fait, obligation pour moi de travailler toujours dans ma chambre. Bilan actuel ? J’ai un iMac et un MacBook, mais ces jours-ci je ne travaille que sur le portable, mon côté écolo me disant « tu te rends compte ce que ça consomme ton gros 22 ? » (quand je dis "gros 22", c'est bien entendu la diagonale de mon écran en pouce hein?!".

Alors voilà, ça fait trois jours que je me retourne la tête pour être enfin fixé sur une configuration matérielle. Pareil en janvier pour la mise à jour de la gamme Pro je pète un câble et je vends tout pour acheter le MacBook Pro 15 haut de gamme de mes rêves ? J’en sais foutrement rien. Mon 13“ me plait quand même vachement avec son sticker Firefox et sa housse be-ez (en dépit du fait qu'il n'avance pas).

Cruel dilemme que de choisir une machine quand on est un geek écolo…

Article écrit par LoKan Sardari Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.