S'abonner au site
Catégories
Pages

Les libertés selon les Mitterrand's

Publié le mardi 15 septembre 2009 dans la catégorie DayByDay
587225_po

9 novembre 1981 : Mitterrand autorise les radios libres
15 septembre 2009 : Mitterrand enterre l'internet libre

Au terme d'un vote serré, notre cher hémicycle a voté "Hadopi 2", un greffon législatif destiné à compléter la partie non censurée du texte Hadopi 1. Un peu après 16 h 30, l'Assemblée s'est exprimée, par 285 voix contre 225. Si je compte bien, ça nous fait 55% d'idiots qui ne savent même pas ce qu'est le peer-to-peer, le direct download, ou les réseaux BitTorrent, mais qui décident tout de même à notre place. Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a salué la loi qui permet de "rompre enfin avec le laisser-faire", sous les huées de l'opposition. Il s'est bien gardé de préciser qu'il ne connaissait même pas la signification du sigle "HADOPI".

L'essentiel du projet de loi Hadopi avait été validé et promulgué avant la pause estivale, mais le volet sanction a été mis à jour pour prendre en compte la censure du Conseil constitutionnel , intervenue en juin. Le texte initial prévoyait la suspension, par l'exécutif et non par le judiciaire, des connexions des internautes récidivistes. Depuis, le gouvernement a transformé sa riposte avec Hadopi 2 : ce n'est plus l'autorité administrative qui coupera l'accès à Internet, mais un magistrat saisi par l'Hadopi, via un canal accéléré et dédié.

Même après ce vote, la suspension de l'accès internet en cas de téléchargement illégal n'entrera pas en vigueur immédiatement. Comme le précise au point.fr le rapporteur UMP de la loi, Franck Riester , il reste deux étapes au Parlement : une commission mixte paritaire et un vote définitif. De plus, les députés de l'opposition socialiste ont déjà annoncé qu'ils saisiraient de nouveau le Conseil constitutionnel, dont il faudra attendre l'avis.

Ce qui est marrant, c'est que pour appuyer cette loi, le monde du disque montre en exemple le précédent suédois. Depuis le 1er avril, la loi IPRED (équivalent de notre Hadopi) est en vigueur chez nos amis scandinaves. Et soudain, au deuxième trimestre de l'année 2009, les ventes numériques de musique ont décollé de 78 % par rapport au second trimestre 2008. Le SNEP, à travers son président, David El Sayegh, y voit donc une illustration bénéfique d'une réglementation des échanges sur Internet. "Le dispositif suédois est moins sophistiqué que le nôtre, commente-t-il. Il permet au juge d'identifier les contrefacteurs à travers leur adresse IP et la loi prévoit des sanctions pécuniaires, voire pénales." Avant l'adoption de cette loi, le marché de la musique, en Suède, était un peu différent : les ventes numériques progressaient peu : + 6,3 % entre 2007 et 2008 là où la France enregistrait un bond de 49 %. Quant aux ventes physiques, elles se tassaient de 7 % en Suède contre 15 % en France. Pour autant, certains observateurs ne partagent pas l'analyse du SNEP. Selon eux, le marché du digital en Suède a été dopé par l'essort de Spotify, la plate-forme mondiale d'origine suédoise. Le boom des ventes numériques serait dû à Spotify et ne témoignerait pas du marché suédois mais des ventes mondiales du site...

Vous connaissez bien entendu ma position la dessus, comme sur la grande distribution: si les intermédiaires se gavaient un peu moins, il n'y aurait pas autant de soucis. En effet, au risque de me répéter, sur un album vendu l'artiste touche moins de 1€. Pour ceux qui comme moi n'achètent jamais d'albums mais ont une très grosse bibliothèque, un album est le plus souvent étiqueté aux alentours des 20€. 20€!!!! Pour de la musique!!! Et 1€ va à l'artiste. La différence c'est pour qui? Pour les majors, qui se gavent, comme d'habitude. Officiellement, il paraît qu'il y a des frais de pubs, et des frais de pressage de CD's (en vrai, c'est peanuts). Mais dans ce cas, pourquoi un album sur iTunes coûte tout de même 10€, et que l'artiste y perçoit toujours moins de 1€. Il n'y a plus de pressage, plus de pubs, c'est Apple qui s'occupe de tout. Tout simplement car les majors prennent les artistes (et nous aussi) pour des cons. Ils se gavent, pour manger du caviar à la louche. C'est d'ailleurs ce qui a conduit eminem a coller un procès à sa maison de disque car il touchait autant sur les ventes en ligne que sur les ventes physiques.

Arrêtons donc cette mascarade s'il vous plaît. Arrêtons de s'occuper des conséquences et non des causes. Prenons le problème à la base, et réglons le une fois pour toute. Ah mais non, je suis bête, le système est corrompu. Bon, on fait tout péter? En attendant, téléchargez le plus que vous pouvez, vous avez mon aval, et vous savez que je suis le premier à vous proposer de bons liens sur Twitter.

Article écrit par LoKan Sardari 🧠 Ultralearner | 👨‍💻 Entrepreneur | 🏋️‍♂️ Athlete | 🌱 Plant lover | ✈️ Travel addict

Commentaires

Les commentaires doivent rester un lieu d’échange courtois et agréable.

Vous êtes donc invité à respecter le travail effectué sur ce site, les personnes à qui vous répondez, ainsi que la langue française.

Tout commentaire ne respectant pas ces conditions, ou étant profondément hors sujet, sera écarté du débat.

Si vous désirez afficher un avatar, associez-le à votre adresse mail grâce au service Gravatar.

  1. Fongn says:

    On espère juste que ça passera pas a la commission, ils sont moins c** que les autres ...
    Je suis désole mais faudrait faire un stage d'informatique au ministere, comme ça ils aurient une "petite" idée de ce qu'est Internet et surtout le P2P, torrent, ...
    Prochain passage le 22 septembre ...

  2. PhilG says:

    Je suis sur le principe d'accord avec toi, 20€ c'est du grand grand n'importe quoi surtout si l'artiste ne gagne que 1€ sur le totale. Mais mettre ça sur les producteurs est un peu exagéré, pourquoi? Parce producteur peut se révéler un métier a risque, investir dans un jeune artiste qui n'est pas sûr de vendre une seule chanson est un risque. Alors oui c'est vrai, un producteur qui produit un gars comme Eminem ne prends pas de risque.

    Une chose est sûr et c'est la ou je te rejoint, l'Etat doit contrôler les surplus de profits que se font les producteurs, 50€ me semble raisonnable.

    Moi dans tous les cas, quand l'artiste sort un album de fou furieux, je l'achète : Kery James et Abd Al Malik.

  3. Law'Concept says:

    Cruelle réalité, je te suis tout à fait dans ton analyse perso.
    Comme tu le dit si bien "le système est corrompu" mais moi ce qui me gave le plus c'est que ce sont des personnes qui ne savent pas de quoi parle cette loi, et temps qu'à faire ils ne savent pas sa définition,et ce sont eux qui décident de ton avenir sur le net.
    Pourquoi pas un référendum sur cette loi qui nous concerne tous.
    A mais oui c'est vrai: les gens (nous) sommes trop incultes pour voir clairement les conséquences de nos actes, mais il sont bien contant de nous trouvé quand il faut voter pour le "CON Supreme"(je vise tout les présidents,aucun en particulier) qui dirige la FRANCE et autres ( Maire,etc... ).

    Bref je suis encore plus dégouté par les personnes qui nous gouvernent vivement la relance au Conseil constitutionnel pour voir si cela va avancer dans notre sens

  4. Nyk0 says:

    Il faudrait vraiment que de VRAIS internautes aillent les voir ces gens là en leur expliquant gentiment à quoi sert le P2P. Encore ce soir, aux infos on nous à montré un groupe Anglais ( dont j'ai oubli le nom :$ ) qui s'est fait connaître grâce au DL légal de leur album. Depuis ils ont un monde pas possible à leurs concerts. Qu'un artiste vende 10 000 ou 1 000 000 d'albums ne lui changera rien dans sa manière de jouer. Par contre, si il voit 10 000 personnes au lieu de 100 à ses concerts, il se dira effectivement qu'il y a quelque chose à faire.
    Le support CD n'aura malheureusement plus de très belles années devant lui, c'est un fait. Mais un concert sera toujours ce qui sera le plus intéressant pour un artiste. Alors effectivement, payer 35euros un billet de concert, voir même 50 si il le faut, mais qu'on arrête de nous faire payer 20euros un album. 10 euros sur Itunes c'est suffisant !
    Juste une chose, pour ceux qui penseraient que les prix que je donne pour une place de concert : les tarifs de location de salle et de matériel sont hallucinants, c'est pour cela que c'est si cher. Et croyez moi qu'il n'y a pas grand monde ( du moins, pas autant que dans l'industrie du disque ) qui s'en mettent plein les poches.

    Tous sur btjunkie.org, on fait du massive download et on rempli les DD ( 1to de musique ca doit faire beaucoup de morceaux tout ca.. )

  5. Ayoub says:

    Ce que je ne comprends pas avec cette loi c'est ceci:
    -comment vont faire les artistes qui débutent et qui propose leurs musique en téléchargement gratuitement et légalement
    - Cette loi n'interdit pas tous les téléchargements mais comment va-t-elle faire pour faire le tri de ce qui est légale ou pas?
    - On parle du téléchargement, mais le streaming est pris en compte? N'est-il pas légal de regarder un fiilm en streaming si on a l'originale chez soi?
    -Appliquer en France uniquement?Et la Belgique?
    -Le système de contrôle sera fiable?Peut-être que des petits malin trouveront un moyen de détourner tout cela!

    Bref, pas top top tout ça.Bonne journée à tous et à toutes

  6. Tetar159 says:

    Quand ils comprendront que HADOPi ne fera pas augmenter les ventes de CDs...

  7. jeje says:

    3,18 E pour l'artiste exactement,ridicule,la question ne se pose meme pas....

  8. Nyk0 says:

    Hadopi, encore pensé par des bureaucrates... Ils veulent nos ip ? Nous on débranche et on rebranche nos modem... et vlan...
    Ou masque son ip avec des soft prévus à cet effet.
    Y'en a marre d'être obligé de se planquer pour pouvoir faire ce qui nous plait...

  9. estcethomas says:

    Voilà...
    Tout ce que tu dis dans ton article n'est pas faux, loin de là, mais il y a deux trois truc qu'il va falloir éclaircir un peu. Je suis inge son et internaute donc cette loi me concerne particulièrement je pense. Il faut faire quelque chose ça je suis totalement d'accord, mais faire de la grosse merde comme ils sont en train de nous faire pour pouvoir dire on a tout essayé on ne peut rien faire contre ça, la seul solution monter un ministère de la régularisation des droits sur internet avec comme ministre BIG BROTHER! C'est pas une solution OK.
    On verra après ce qu'on peut envisager comme solutions. (d'ailleurs pour les intéressés pourquoi pas un fil sur le forum? A voir)

    Comme je le disais au début il y a deux trois trucs qui ne vont pas dans ton article (ou alors je ne comprends pas auquel cas j'attends de toi des explications)

    "Ce qui est marrant, c’est que pour appuyer cette loi, le monde du disque montre en exemple le précédent suédois. Depuis le 1er avril, la loi IPRED (équivalent de notre Hadopi) est en vigueur chez nos amis scandinaves. Et soudain, au deuxième trimestre de l’année 2009, les ventes numériques de musique ont décollé de 78 % par rapport au second trimestre 2008."

    Je ne vois pas vraiment ce qu'il y a de marrant là dedans? Ce que recherche les politicard et les majors (oui parce que ne généralisons pas! Tout de même! Je ne pense pas que tu puisses affirmer que tout le monde du disque dise ça) en instaurant ces lois à la con c'est pas augmenter le nombre de vente de CD, mais juste augmenter le nombre de vente légale, en limitant le téléchargement illégale, mais que ce soit des ventes cd ou numérique ils s'en balancent! Pour eux c'est la même chose! Donc les Suédois avec cette loi ont atteint un des objectif: augmenter le nombre de ventes légales. Donc je ne vois pas ce qu'il y a de marrant...

    "Mais dans ce cas, pourquoi un album sur iTunes coûte tout de même 10€, et que l’artiste y perçoit toujours moins de 1€. Il n’y a plus de pressage, plus de pubs, c’est Apple qui s’occupe de tout."

    Pardon? Il n'y a plus de pub? Tu veux rire ou quoi là? La pub qui a été faite dans le métro, dans le super journal que tu t'es acheté ou dans la radio que tu peux maintenant écouter sur ton iPod elle est faite pour quoi? Pour vendre la musique, après que la vente se fasse avec un cd ou sur l'iTunes store ils en ont rien à foutre une vente est une vente, cd ou pas cd. Donc la pub qu'ils ont fait faut bien la payer par les ventes, les ventes c'est aussi celles de l'iTunes store. Et en plus en passant par l'iTunes store il y a comme tu l'as dis les majors qui prennent leur part, mais il y a aussi la pomme qui veut prendre sa part du maggot parce que "c'est Apple qui s'occupe de tout", mais Apple c'est pas un bénévole donc lui aussi il prend sa part!

    Bon maintenant pour ce qui est des solutions moi celles que je vois comme étant la meilleur c'est que les artistes ne passent plus par les majors, comme l'a fait radiohead, et vendent directement leur production musical. Pour radiohead ils ont touché plus qu'il n'avaient jamais touché sur un album en une semaine. Le principe c'était les gens donnent ce qu'ils veulent et tout (ou presque) tombe dans le poche de l'artiste.

    Bref je vous développerais bien tout ça mais là je n'ai vraiment le temps.

  10. Xinifi says:

    Je suis d'accord avec estcethomas sur le principe que les artistes ne devraient plus passer par les majors. Mais il faut aussi penser que Radiohead était déjà connu avant. Et il faut bien quelqu'un pour s'occuper de la promo d'un groupe, ce que le groupe lui-même n'a pas forcément le temps de faire. Il faut quelqu'un pour s'occuper de mettre leurs chansons sur CD, d'en faire des copies, d'engager un graphiste qui fera la jaquette, d'acheter le papier qu'il faut pour la jaquette, les boîtes en plastique, tout ça, tout ça. Le problème, c'est qu'il y a trop de monde engagé dans le processus de la création d'un CD pour supprimer tout ce beau monde d'un coup...
    Je ne parle même pas de l'industrie du cinéma pour faire un film, et ça, je connais bien, je suis dans le milieu...

    Personnellement, je crois plus en la licence globale qui nous permettrait de "payer un abonnement" pour télécharger ensuite autant de musiques et de films qu'on veut. Ensuite, il faut voir qui ça intéresse. Certaines téléchargent une trentaine de musiques par jour, pour d'autres, c'est 3 films par jour, pour une autre catégorie, ce sera une musique tous les 15 jours, bref, on est tous inégaux devant le téléchargement.

    Après, une deuxième solution serait de faire baisser tous les prix de tout, partout, parce que tout est surévalué comparé à sa vraie valeur, mais ça, c'est une autre histoire, et ça m'étonnerait que les cupides prennent goût à cette solution...

    Dur dur d'être un artiste en cette cyber-époque !

  11. Nico_cnv says:

    Lokan toi qui est fan de oakley comme moi je vends une père de monster pup 70 euro elle valent 180 sa t'interrese? =)

  12. estcethomas says:

    oui c'est vrai qu'il y aura toujours besoin de personne pour tout ce qui est graphisme et cie, mais il y aura aussi besoin des inge son et un artiste il a pas besoin d'une grosse boite pour s'occuper de ça.

    Pour ce qui est de se faire connaitre je pense, mais ça c'est très personnel, que la meilleur façon de se faire connaitre c'est la scène! Il faut bouffer de la scène de la scène de la scène! C'est de là que sortent les meilleur artistes!;)

  13. ggone says:

    je suis d'accord avec toi sur le système des majors et tout les intermédiaires mais par pitié arrête de faire de la politique. je m'explique, un débat sur Hadopi est tout à fait légitime puisque cela touche tous le monde ou presque mais traiter les élus du peuple d'abruti est pour ma part un profond manque de respect de ta part qui, je le pense, ne te caractérise pas d'une manière globale.
    Biensur la plupart des parlementaires ne connaissent pas entièrement ce texte mais je te t'informe ou te rapel si tu le sais déjà que la plupart savent lire et écrire. c'est donc pour cela que des élus du peuple que se soit de gauche ou de droite peuvent être, et doivent être, respectés.
    Désolé de n'insister que sur cela mais je trouve choquant qu'aujourd'hui plus personne ne les respectent même si ces même personnes ont, je te l'accorde, dans la plupart des cas tendu le baton pour se faire battre.
    Merci à toi.

  14. ggone says:

    excuse moi le terme est 'idiot'

  15. Nyk0 says:

    en attendant, quand tu vois que ces "idiots" de députés ne sont pas foutus de te dire ce qu'est le peer to peer, et qu'ils se disent représenter la france... Pardon mais quand on vote des choses comme ça, on se rencarde sur ce pourquoi on vote !!!

  16. ggone says:

    oki nyko ils ne connaissent pas le peer to peer mais connait tu la pyramide de Kelsen, l'article 34 de la constitution. certaine personne qui sont des cracs dans l'informatique ne le sont pas en droit constitutionnel sont-ils idiots?

    représenter la france c'est la représenter entièrement certe mais cette mission doit être désolidarisé de représenter ton vote. voila se que les gens ne comprennent pas ton vote ne fait pas un député mais il faut aussi le vote de ta voisine de 80 ans.

    Moi se que je voulais dire c'est qu'il faut un minimum de respect tout en lancant un débat très intéréssant tel que celui ci!!

  17. Hugues says:

    Bonjour,
    Bah, la loi martiale est à nos portes......Allez, bonne journée à tous.

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.